Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Programme Interactions communautaires - Une aide financière de 75 000 $ est accordée à Nature Québec

Québec, 3 décembre 2014 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, annonce aujourd’hui l’attribution d’une aide financière de 75 000 $ à Nature Québec pour la réalisation de son projet Lutte contre les plantes envahissantes dans la Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) de Saint-Vallier.

Répartie sur deux ans, cette aide financière est versée dans le cadre du programme Interactions communautaires, lequel est issu du Plan d’action Saint-Laurent.

« Le secteur de Saint-Vallier est une halte migratoire d’importance et, par conséquent, un secteur névralgique pour l’observation d’oiseaux dans la région de la Chaudière-Appalaches. Ce soutien financier permettra à Nature Québec de développer nos connaissances sur les plantes exotiques envahissantes, un problème qui menace de plus en plus ce secteur pourvu de richesses naturelles exceptionnelles », a souligné le ministre Heurtel.

 Un projet visant à contrer les espèces exotiques envahissantes

Au Québec, 96 sites sont désignés ZICO. Ces habitats de qualité jouent un rôle important dans le maintien des populations d’oiseaux, qui y trouvent toutes les ressources dont elles ont besoin pour assurer leur survie.

La présence de plantes exotiques envahissantes dans la ZICO de Saint-Vallier est préoccupante. La renouée japonaise et les coquilles de moule zébrée, entre autres, menacent l’équilibre et la qualité de ce site, localisé sur la rive sud de l’estuaire du Saint-Laurent. Le projet de Nature Québec vise à développer une expertise en matière d’identification et de recensement des espèces exotiques envahissantes par la conception d’outils d’information et de gestion. Il a également pour but de sensibiliser les intervenants à cette problématique afin de réduire l’introduction de plantes exotiques envahissantes, qui est l’une des plus importantes menaces pour la biodiversité du Québec. Ce projet pilote pourra être adapté à d’autres ZICO.

« À l’heure des changements climatiques, le travail d’organismes qui ont à cœur l’avenir du Saint-Laurent est crucial. Nous devons combiner nos forces et gérer les risques que représentent les changements climatiques pour le Saint-Laurent et ses écosystèmes. Ensemble, nous protégerons nos milieux riverains. Nous mettrons en valeur et nous développerons de manière intégrée le plein potentiel du fleuve et de l’estuaire du Saint-Laurent, démarche à laquelle contribuera notre Stratégie maritime. Nous relancerons notre économie, et ce, dans le respect de ce fleuve qui a façonné notre histoire. Ainsi, nos enfants pourront, à leur tour, avoir le privilège de vivre à proximité de l’un des plus beaux cours d’eau du monde », a soutenu le ministre Heurtel. 

Interactions communautaires est un programme d’aide financière et technique auquel collaborent les gouvernements du Québec et du Canada et qui favorise la réalisation de projets communautaires visant la protection de l’écosystème du Saint-Laurent. Il s’inscrit dans le cadre du Plan d’action Saint-Laurent et met à contribution le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec et Environnement Canada.

 

– 30 –

 

SOURCE :

Marie-Catherine Leduc
Attachée de presse adjointe
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017