Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Lutte contre les changements climatiques : L’Ontario mise sur le marché du carbone

Québec, 13 avril 2015 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, accueille avec enthousiasme la décision du gouvernement de l’Ontario d’instaurer un système de plafonnement et d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre, de même que son intention de le lier à celui de la Western Climate Initiative, dont font partie le Québec et la Californie, solidifiant ainsi le plus vaste marché du carbone en Amérique du Nord.

« Cette annonce confirme, une fois de plus, le rôle primordial des provinces et territoires canadiens dans la lutte contre les changements climatiques, tout en démontrant que les efforts visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre vont de pair avec le développement d’une économie verte et durable. Aujourd’hui, nous agissons ensemble dans la lutte contre les changements climatiques afin de préserver notre planète et d’assurer une qualité de vie à nos enfants », a déclaré le ministre Heurtel. Mentionnons qu’à elles seules, les provinces du Québec et de l’Ontario regroupent plus de 20 millions de Canadiens et représentent plus de 50 % de l’économie du Canada.

Rappelons que le Québec et l’Ontario avaient signé un protocole d’entente concernant des actions concertées en matière de lutte contre les changements climatiques, en novembre dernier, dans lequel figurait l'engagement d'explorer l’utilisation de mécanismes de marché en Ontario, tels que ceux mis en œuvre par le Québec et la Californie. Les deux provinces ont d’ailleurs réitéré cet engagement de collaboration avec la Colombie-Britannique et la Californie lors de la 20e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques tenue à Lima en décembre 2014.

Parmi les gestes que le gouvernement du Québec a faits en vue de la Conférence de Paris de décembre 2015, notons sa participation à la Climate Week à New York et à plusieurs missions, en Chine, en Amérique latine et en Europe, dans le but de renforcer sa collaboration avec ses partenaires nationaux et internationaux et de faire valoir l’importance de donner un prix au carbone.

Une tarification provinciale du carbone

Selon une étude récente de la Commission de l’écofiscalité du Canada, une tarification provinciale du carbone permettrait au Canada de demeurer concurrentiel dans une économie mondiale en pleine mutation. D’ailleurs, cette étude concluait que l’approche du Québec représentait un modèle dont il fallait s’inspirer. « Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement du Québec soutient les entreprises, les municipalités et les citoyens québécois dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone, a expliqué le ministre Heurtel. Estimés à 3,3 milliards de dollars d’ici 2020, les sommes consacrées au Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques représentent un puissant moteur de relance économique et de création d’emplois. »

En route vers la Conférence sur le climat de Paris

Le gouvernement du Québec accueillera des représentants de l’ensemble des provinces et territoires canadiens demain, le 14 avril, à l’occasion d’un important sommet sur les changements climatiques. De son côté, l’Ontario sera l'hôte d'un sommet panaméricain sur le climat en juillet. En plus de favoriser le partage des expertises et des façons de faire, ces rencontres seront l’occasion de travailler ensemble afin de déterminer les meilleures solutions pour lutter contre les changements climatiques. 

– 30 –

SOURCE :

Guillaume Bérubé
Attaché de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017