Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Création de quatre réserves naturelles dans les Laurentides

Montréal, 4 septembre 2015 – La ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Christine St-Pierre, annonce, au nom du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, la reconnaissance de quatre nouvelles réserves naturelles dans les Laurentides. Il s’agit des réserves naturelles de la Rivière-du-Diable, du Parc-des-Falaises, North River Farm et des Pays-d’en-Haut.

« Les secteurs de la Rivière-du-Diable à Mont-Tremblant, du Parc-des-Falaises à Saint-Hippolyte, du Marais-du-Paysan dans la réserve naturelle des Pays-d’en-Haut à Sainte-Adèle et celui dans la plaine de la rivière du Nord à Mirabel, où est située la réserve naturelle North River Farm, renferment des richesses naturelles d’une valeur inestimable. Je salue le travail réalisé par la Station Mont-Tremblant, le Comité régional pour la protection des falaises, Conservation de la nature–Québec et la Société de protection foncière de Sainte-Adèle qui ont adopté des mesures de protection permettant de les faire reconnaître à titre de réserve naturelle. Ces écosystèmes sont des joyaux pour les amoureux de la nature et l’habitat d’une multitude d’espèces floristiques et fauniques. Ils constituent des atouts uniques pour la région des Laurentides », a souligné la ministre St-Pierre.

Une réserve naturelle est un milieu naturel privé que le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques reconnaît légalement, conformément à la Loi sur la conservation du patrimoine naturel, afin d’en assurer la conservation. Cette reconnaissance est le résultat d’une démarche amorcée par le propriétaire, qui se conclut par la signature d’une entente de reconnaissance entre un propriétaire et le ministre.

Réserve naturelle de la Rivière-du-Diable

D’une superficie de 73,82 hectares, cette réserve est située à proximité du parc national du Mont-Tremblant et en continuité avec le Domaine Saint-Bernard. Elle protège un corridor boisé naturel, de part et d’autres de la rivière du Diable, et constitue un axe régional de déplacement du cerf de Virginie.

Réserve naturelle du Parc-des-Falaises

Cette réserve naturelle couvre une superficie de 45,93 hectares. Elle protège les escarpements de Piedmont et de Prévost, éléments marquants du paysage des Basses-Laurentides.

Réserve naturelle North River Farm

Cette réserve naturelle couvre une superficie de 9,59 hectares. Elle s’inscrit dans une première phase d’un projet de conservation plus vaste de 463 hectares, le long de la rivière du Nord, à Mirabel. Il s’agit d’une zone couverte de boisés et de marécages peu perturbés qui constitue un corridor de migration pour plusieurs espèces d’oiseaux.

Réserve naturelle des Pays-d’en-Haut (secteur du Marais-du-Paysan)

Cette réserve vise la protection d’un territoire de 1,26 hectare. Ce milieu naturel est composé d’un ruisseau, d’un étang, d’un marais et d’un marécage arbustif.

« Chaque geste posé et chaque parcelle de terre protégée contribuent à renforcer la capacité d’adaptation de ces territoires aux conséquences des changements climatiques. En reconnaissant ces milieux naturels privés d’une valeur écologique exceptionnelle, nous appuyons l’engagement des propriétaires fonciers, des organismes de conservation et des différents partenaires qui participent à l’effort collectif de préservation de la biodiversité de nos écosystèmes.Ensemble, nous pouvons protéger notre environnement et lutter contre les changements climatiques afin d’assurer une qualité de vie à nos enfants », a déclaré le ministre Heurtel.

Pour obtenir plus d’information sur ces réserves naturelles, vous pouvez consulter le site Web du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques au www.mddelcc.gouv.qc.ca/biodiversite/prive/terres-priv.htm#naturelle.

– 30 –

SOURCE :

Guillaume Bérubé

Attaché de presse

Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la

Lutte contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3911

François Caouette

Attaché de presse

Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides

Tél. : 418 649-2319

INFORMATION :

Relations avec les médias

Ministère du Développement durable,

de l’Environnement et de la Lutte contre

les changements climatiques

Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017