Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Le ministre Heurtel dévoile les résultats préliminaires d'une étude scientifique sur les stocks de carbone du Nord québécois

Montréal, 9 octobre 2015 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, a dévoilé aujourd’hui les résultats préliminaires d’une étude scientifique portant sur l’inventaire des stocks de carbone du Nord québécois.

 

« L’ensemble du territoire du Plan Nord représente l’une des dernières occasions de protection et de développement durable à l’échelle de la planète, et les résultats de cette étude nous accompagneront dans l’élaboration des stratégies de conservation à mettre en œuvre sur ce territoire. C’est une première étape qui nous permettra d’avoir une meilleure connaissance de ces milieux et d’entamer l’évaluation de leur capacité de stockage du CO2. Les résultats préliminaires démontrent l’importance de cette immense zone qu’il faut s’assurer de préserver, ces écosystèmes étant très sensibles aux changements climatiques », a souligné le ministre Heurtel.

 

Résultats préliminaires

Les premiers résultats de cette étude réalisée par la professeure Michelle Garneau, titulaire de la Chaire de recherche sur la dynamique des écosystèmes tourbeux et changements climatiques, permettent de constater que les stocks de carbone du domaine boréal ont fort probablement été sous-estimés et que le potentiel de la forêt boréale, de ses sols et des milieux humides à séquestrer le CO2 atmosphérique est plus élevé qu’on le pensait. Ces constats vont dans le sens des conclusions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), qui indiquent qu’une meilleure quantification de ces « puits de carbone » à l’échelle de la planète est nécessaire.

 

La masse de carbone accumulée dans les tourbières est environ dix fois plus élevée que celle qu’on trouve dans les forêts. Les résultats préliminaires de l’étude indiquent que le stock de carbone des tourbières boréales est d’environ 55 000 Mt éq. CO2, ce qui correspond à environ 700 fois les émissions annuelles du Québec, estimées à 78 Mt en 2012.

 

Aide financière au Département de géographie de l’Université du Québec à Montréal

En septembre dernier, une aide financière de 38 575 $ provenant du Fonds vert a été accordée, par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, au Département de géographie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), pour la réalisation de ce projet d’inventaire des stocks de carbone terrestre des régions boréale et subarctique du Québec.

« Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement investit dans les mesures du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques afin de soutenir les Québécoises et les Québécois dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. Parmi ces mesures, la recherche et l’acquisition de connaissances sont indispensables; elles nous permettent de lutter, ensemble, contre les changements climatiques, afin d’assurer une qualité de vie à nos enfants », a ajouté le ministre Heurtel.

 

« L’attribution de cette aide financière s’inscrit conformément à nos priorités d’actions environnementales dans le Plan Nord. Améliorer les connaissances écologiques du territoire est un enjeu prioritaire pour que le Québec demeure parmi les meneurs en matière de protection du territoire. Le Plan Nord permet de positionner le Québec comme un joueur important dans ce domaine et de contribuer aux solutions dans un système mondialisé », a fait savoir le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand.


– 30 –

SOURCE :

Guillaume Bérubé

Attaché de presse

Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias

Ministère du Développement durable,

de l’Environnement et de la Lutte contre

les changements climatiques

Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017