Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Le CRE Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine reçoit 168 000 $ pour mobiliser la population dans la lutte contre les changements climatiques

Québec, le 20 juin 2017 - Le Conseil régional de l’environnement Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (CREGIM) recevra une aide financière gouvernementale de 168 000 $ sur trois ans pour réaliser un projet de réduction d’émissions de gaz à effet de serre (GES) et pour sensibiliser les acteurs de la région aux enjeux relatifs à l’adaptation aux impacts des changements climatiques.
 
Le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx, et la directrice du CREGIM, Mme Caroline Duchesne, se réjouissent de cette annonce faite par le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, qui a confirmé au Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ), le 5 juin dernier, l’attribution d’une aide financière de 3 M$ en appui à son projet de mobilisation dans la lutte contre les changements climatiques dans toutes les régions du Québec.
 
Dans le contexte où des efforts importants doivent être déployés afin de sensibiliser la population de la région à l’importance de l’action citoyenne, le soutien financier annoncé permettra de faire avancer la réflexion, le dialogue et la mobilisation régionale autour des enjeux des changements climatiques et favorisera le rayonnement des pratiques exemplaires en matière de réduction d’émissions de GES et d’adaptation aux impacts des changements climatiques.
 
Le projet vise spécifiquement :
  • À concevoir et réaliser un projet visant la réduction des émissions de GES;
  • À sensibiliser les acteurs du milieu à l’adaptation aux impacts des changements climatiques et à dresser un portrait de l’adaptation dans la région;
  • À faire rayonner les pratiques exemplaires.
Coordonnée par le RNCREQ, cette initiative impliquera la participation des 16 conseils régionaux de l’environnement (CRE), qui sont déjà bien implantés sur le territoire québécois. Le CREGIM mettra sur pied des activités de sensibilisation, de réflexion, de dialogue et de partage des initiatives exemplaires pour faire émerger, dans la région, une dynamique de mobilisation sur laquelle il sera possible de s’appuyer pour analyser des thématiques porteuses, selon les réalités qui lui sont propres.
 
Le projet s’amorcera par la tenue d’un forum organisé par le CREGIM, qui sera l’occasion de mettre à jour le portrait des enjeux climatiques régionaux et de rassembler les leaders prêts à s’engager. Le projet s’achèvera par l’organisation d’un forum national qui permettra à l’ensemble des CRE du Québec et à leurs partenaires de faire le point sur l’ensemble des réalisations.
 
L’aide financière accordée au projet est issue du Fonds vert et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, dont l’une des mesures vise à mobiliser le Québec dans la lutte contre les changements climatiques en soutenant des initiatives de la société civile et des communautés.
 
Citations :
« Je suis heureux du financement accordé au CREGIM dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, une initiative qui viendra soutenir concrètement la mobilisation et l’action des citoyennes et des citoyens de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Avec l’appui d’organismes comme le CREGIM, nous progressons vers l’atteinte de nos objectifs ambitieux de lutte contre les changements climatiques et nous préparons un avenir meilleur. » 
 
Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
 
« La dépendance de la région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine aux hydrocarbures et sa vulnérabilité aux impacts des changements climatiques sont préoccupantes, comme en témoignent les récents évènements lors desquels de nombreuses structures ont été endommagées dans le littoral de Percé. L’appui du gouvernement du Québec à la démarche Par notre propre énergie est donc plus que le bienvenu pour assurer la poursuite du travail de mobilisation du milieu. »
 
Steve Pronovost, président du Conseil régional de l’environnement Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
                                                                                                                       
Lien connexe :
Mesures du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques : http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/changementsclimatiques/plan-action-fonds-vert.asp
 
- 30 -

SOURCE :

Marie B. Deschamps
Attachée de presse du ministre
de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
418 644-0664
 
Yanick Desbiens
Agent de communication
Conseil régional de l'environnement de la
Gaspésie et des Îles-de-Madeleine (CREGÎM)
418-534-4498
 

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017