Les aventures de Rafale

Les sols contaminés : Rafale creuse la question

Les sols contaminés : Rafale creuse la questionNovembre 2001 - Le mois dernier, quand j’ai passé une fin de semaine chez mon oncle Robert, il m’a amené au Festival de l’oie blanche à Montmagny. C’était la première fois que je voyais autant d’oiseaux à la fois! Le spectacle était très impressionnant.

En faisant le tour de la ville, une bâtisse a retenu mon attention. On y effectuait de grandes réparations. On creusait autour et même en dessous de ses fondations. Je me demandais bien pourquoi... Mon oncle Robert était là pour répondre à toutes mes questions. Il est toujours heureux de partager ses connaissances d’ingénieur.

Un moulin en rénovation

RobertC’est le moulin Patton, Rafale. Il a été construit en 1847 par le seigneur William Randall Patton. Dans les années 1850, c’était déjà le moulin le plus prospère de l’Est du Québec. En 1945, le moulin devient une meunerie où l’on produit de la moulée pour les animaux. La bâtisse est abandonnée depuis 1991 seulement. 

Rafale Et là on la rénove?

Robert Oui… Mais c’est plus compliqué que ça quand même… On doit décontaminer le terrain avant de réutiliser la bâtisse.

Moulin Patton en 1997 - Photo : Coopérative de développement communautaire de Montmagny-L'IsletRafale Décontaminer? Ça veut dire que le terrain était contaminé?

Robert Malheureusement, oui. On dit qu’un sol est contaminé lorsqu’il contient des produits chimiques à une concentration plus grande que sa concentration naturelle.

Je regarde le terrain autour de la bâtisse… Qu’est-ce que ça change que le sol soit contaminé? On ne le respire pas comme l’air, on ne le boit pas comme l’eau.

Un sol sain : un trésor précieux!

RobertMais le sol est aussi important que l’eau et l’air, et il mérite la même attention! Le sol est l’habitat des animaux et des plantes, il supporte toutes les activités humaines, il renferme plusieurs matières premières et il contient des réserves d’eau potable. Il ne faut pas oublier non plus les êtres vivant dans le sol, comme les vers de terre. Ne crois-tu pas maintenant qu’il est primordial de le protéger et de le réhabiliter?

Rafale Ouf! Je suis gêné de ne pas avoir pensé à tout ce que le sol fait pour nous! Mais Robert, qu’est-ce qui contamine un sol? Est-ce que les usines font exprès de tout contaminer, après l’eau et l’air?

Comment un moulin peut-il contaminer un terrain?

En fait, ce ne sont pas les activités du moulin Patton qui ont pollué le sol. Ce sont plutôt des ajouts faits plus tard aux bâtisses du moulin. À l’avant, un réservoir d’essence souterrain installé vers 1970 et démantelé en 1992 a coulé. À l’intérieur du bâtiment, un réservoir d’huile à chauffage aménagé dans les années 1950 a fui jusqu’à son remplacement vers 1970.

Robert Ne te fâche pas comme ça, Rafale. Tu sais, plusieurs contaminations se sont produites à notre insu ou par accident. C’est le cas, par exemple, lorsqu’un réservoir d’une station-service fuit durant 20 ans avant que le propriétaire s’en aperçoive ou lorsqu’un accident provoque un déversement. Cependant, certaines industries sont plus susceptibles de contaminer le terrain, comme les aciéries, les alumineries, les raffineries...

Robert continue de me donner des informations. Il dit que près de 5000 terrains contaminés ont été signalés au ministère de l’Environnement depuis qu’il les répertorie. Cependant, environ 40 % des terrains connus ont déjà été décontaminés. Combien d’autres sont contaminés sans qu’on le sache?

Les terrains contaminés causent des problèmes environnementaux, je le devine facilement : contamination de l’eau souterraine, des cours d’eau et perte de milieux de vie pour la faune et la flore.

On empile temporairement la terre contaminée à l’extérieur du bâtiment - Photo : MDDELCCDe plus, le terrain peut poser des problèmes pour la santé des êtres vivants. Imaginez un enfant jouant dans la terre. Il respire les vapeurs qui s’en échappent, sa peau est en contact avec elle, il s’en met dans la bouche. Imaginez aussi l’effet que cette contamination peut avoir sur les petits animaux et insectes vivant dans le sol… et sur les mammifères et les oiseaux qui s’en nourrissent ensuite!

Robert m’apprend enfin qu’un terrain contaminé empêche le développement économique. Puisque les gens ne savent pas combien coûtera la décontamination, ils hésitent à réaliser des projets sur un terrain contaminé.

Un terrain contaminé : une ressource récupérable

RobertMais tu sais Rafale, tout n’est pas perdu. Un terrain contaminé peut être récupéré et utilisé pour un autre projet.

Rafale Est-ce qu’on peut faire n’importe quoi sur un ancien terrain contaminé?

Un critère : comme une note de passage

Même si un terrain est dit « décontaminé », il se peut qu’il ne convienne pas à tous les usages. Alors on donne des critères, comme une sorte de note de passage, aux terrains décontaminés. Les trois critères sont A, B et C. Le critère A représente un sol à l’état naturel. Le sol de critère B convient aux quartiers résidentiels, aux hôpitaux, aux écoles ou aux garderies. Enfin, les terrains respectant le critère C peuvent être utilisés par les industries et par les commerces en dehors des quartiers résidentiels. En somme, un terrain accueillant une école doit être plus propre que celui destiné à recevoir une industrie. Naturellement, un sol parfaitement propre est toujours préférable, quel que soit l’usage qu’on en fait…

Robert Presque tous les projets sont possibles, mais il faut suivre plusieurs étapes avant d’y arriver. D’abord, il faut caractériser le sol pour savoir quels contaminants sont présents et à quelle concentration. Ensuite, il faut savoir à quel usage on destine le terrain, afin de déterminer le critère à viser pour la décontamination.

Rafale Mais dis-moi, ça doit coûter cher tout ça!

Robert Bien sûr, et cela peut empêcher la réalisation de certains projets. Pour inciter les investisseurs à faire décontaminer des terrains, le ministère de l’Environnement a créé le programme Revi-Sols en 1998. Ce programme encourage les investisseurs privés, les municipalités et le gouvernement à travailler ensemble pour donner une nouvelle vie à des terrains.

Je regarde de nouveau la bâtisse en réparation.

Rafale Alors j’imagine que la décontamination du moulin Patton fait partie du programme Revi-Sols… De quelle façon sera-t-il remis en valeur?

Pourquoi investir dans la décontamination?

Un terrain contaminé, puisqu’il a déjà été utilisé, est généralement bien situé et il comporte les infrastructures de base, comme les routes, les aqueducs et l’électricité. Si on investit dans un nouveau terrain en banlieue, on devra payer pour la mise en place des infrastructures en plus des coûts de transport plus grands, puisque le terrain sera plus éloigné de la ville.

Robert On y aménagera des locaux pour les organismes communautaires et pour la formation continue. De cette façon, le moulin recommencera à faire partie de la vie des gens en les aidant.

Rafale En tout cas, je suis super content que tu m’aies parlé des terrains contaminés… Un autre aspect de l’environnement à protéger! On n’a pas fini de travailler pour guérir et préserver notre planète…

Sur cette grande pensée philosophique de ma part, Robert m’a entraîné vers la course de canots du Festival. Il encourageait les participants en criant et en tapant des mains comme un enfant! C’est ce que j’aime de mon oncle : il m’apprend plein de choses, mais il fait toujours le fou.

 

http://www.menv.gouv.qc.ca/sol/terrains/politique/ Le ministère de l’Environnement a produit la Politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés. Un document sérieux pour les plus avancés.

Glossaire

Année de publication : 2001