Les aventures de Rafale

La simplicité volontaire et la surconsommation :
Rafale simplifie la chose

La simplicité volontaire et la surconsommation : Rafale simplifie la choseFévrier 2002 - Nous avons une sortie spéciale aujourd’hui à mon école. Nous nous rendons dans un centre de loisirs afin de pratiquer nos sports d’hiver préférés. Moi, j’ai apporté les skis que mon père m’a achetés à la ressourcerie de la ville.

Après une première descente, je rencontre un ami de la classe au bas de la piste de ski.

AmiSalut Rafale! Tu as vu ma planche neuve?

RafaleWow! Une belle planche à neige! Tu dois être vraiment bon!

AmiJe l’ai reçue à Noël. C’est pour mes nouveaux cours. Tout le monde avait la sienne : il me fallait donc ma planche à moi.

RafaleEt le manteau d’hiver? Il est neuf aussi! Ton ancien ne te faisait plus?

AmiNon, il me faisait encore. Mais les couleurs n’étaient plus à la mode!

RafaleEt ces nouvelles lunettes de ski? Tu les as eues à Noël?

AmiOui. Elles sont belles, n’est-ce pas? Je trouve qu’elles vont bien avec mon manteau! C’est moi qui les ai choisies!

RafaleEt ces mitaines, cette tuque et ces bottes? Tu les a demandées uniquement pour qu’elles soient assorties avec ton manteau elles aussi!? Tu as pensé à tout le gaspillage que cela engendre?

AmiEuh...

Ça alors! Je n’en reviens pas… Le bois, les plastiques, les métaux, les fibres… Tant de produits de consommation pour une seule personne! Tant de ressources naturelles utilisées uniquement pour des cadeaux de Noël! Décidément, la surconsommation est à la mode… aux dépens de l’environnement!

La surconsommation

Trucs pour moins consommer

- Emprunter
Vous avez envie de lire un livre? Pas nécessaire de l’acheter! Il y a sûrement une bibliothèque près de chez vous. Si vous voulez le relire, réempruntez-le! De cette façon, vous économisez le papier et vos parents économisent de l’argent… Certaines bibliothèques louent même des films et des disques compacts.

- Attendre
Vous voulez acheter quelque chose sur-le-champ et vous pensez qu’il vous le faut absolument? Attendez quelques jours avant d’effectuer l’emplette. Vous allez voir si vous en avez encore envie, ou si vous obéissez à une impulsion. Il s’agit d’une bonne façon de devenir un consommateur responsable!

- Échanger
Vous venez de recevoir un jeu vidéo tout neuf? Après quelque temps, vous pourriez le prêter à un ami pour qu’il en profite lui aussi sans que ses parents lui achètent. De son côté, il pourrait vous en prêter un à son tour. Grosses économies en argent et en ressources!

- Réparer
Vos pantalons sont usés? Ne les jetez pas! Réparez-les avec de belles pièces de couleur. Vous aurez alors une toute nouvelle paire. La semelle de vos chaussures est trouée? Visitez un cordonnier : vous serez étonnés de ce qu'il peut faire à peu de frais!

Avez-vous déjà fait une liste de tout ce que vous consommez pendant une journée?

Bien sûr, nous avons besoin de certaines choses :

Nous nous payons aussi quelques luxes : des disques compacts, de beaux vêtements à la mode, le câble pour la télévision, des pâtisseries, des jeux pour l’ordinateur… À l’occasion, c’est correct!

Mais où commence donc la surconsommation? Quand nous en avons trop!

Je ne crois pas que l’ancien manteau de mon ami était si démodé que ça et il était sûrement encore assez chaud… Et sa planche neuve? C’est la première année qu’il pratique ce sport et il lui faut de l’équipement neuf!

Honnêtement, pensez-vous que mon ami qui désirait tout cet équipement a participé à la surconsommation? Est-ce que c’était nécessaire pour lui d’en demander autant? C’est vrai que ce sont ses parents qui lui ont tout acheté, mais c’est lui qui leur a demandé de le faire. Il aurait quand même pu être un peu plus raisonnable dans ses choix…

J’espère qu’il va donner ses « vieux » vêtements d’hiver au lieu de les jeter ou de les laisser s’ennuyer au fond d’une garde-robe… Un autre jeune pourrait en profiter!

Nous sommes tous des consommateurs, mais nous devons prendre conscience que chaque fois que nous utilisons un produit ou un service, cela a des effets sur l’environnement. Même lorsqu’on boit un verre d’eau! Sauf que c’est normal et même vital de boire…

Il y a beaucoup de choses dont nous n’avons pas vraiment besoin. Ce sont souvent des objets pour mieux paraître. Pourquoi ne pas oser faire autrement sans suivre absolument les modes? Ça pourrait être très original!

Avez-vous pensé à toutes les conséquences de la surconsommation sur l’environnement?

Nous devons éviter toute surconsommation, puisque ça pollue inutilement! En consommant moins, des ressources sont préservées. Elles peuvent servir à produire des choses très utiles (des maisons, des médicaments, de la nourriture, etc.) pour ceux qui n’en ont pas!

La simplicité volontaire, est-ce être pauvre?

Non! La simplicité volontaire, c’est choisir! Bien sûr, personne ne choisit de vivre dans la pauvreté. Mais nous pouvons choisir d’acheter moins de choses inutiles et de partager avec les autres afin de faire notre part pour l’environnement.

Les ressources de la terre ne sont pas toutes éternelles! Certaines s’épuiseront un jour parce qu’elles sont non renouvelables. Qu’aurons-nous fait de ces richesses? Moi, j’ai décidé de protéger l’environnement concrètement tous les jours. Je surveille les achats que je fais, j’achète des produits recyclables ou recyclés, je résiste aux publicités alléchantes… Et vous? Êtes-vous des consommateurs responsables?

Saviez-vous que certaines personnes font le choix de réduire volontairement leur consommation? On appelle ce mode de vie la simplicité volontaire.

La simplicité volontaire

Pour réagir à cette trop grande consommation, certaines personnes choisissent de changer un peu leurs habitudes. Elles réduisent leurs achats afin de briser le cycle de la consommation.

Les raisons de pratiquer la simplicité volontaire varient d’un individu à l’autre. Certains décident de mieux et de moins consommer. Ainsi, ils choisissent de moins travailler. Évidemment, ils gagnent moins d’argent, mais ils ont plus de temps pour faire ce qu’ils aiment (sports, arts, etc.). Et en ayant moins d’argent, ils doivent dépenser de façon plus responsable.

Plusieurs adoptent aussi ce mode de vie par souci de l’environnement. Comme moi!

Statistiques

Serge Mongeau, un des premiers à avoir choisi la simplicité volontaire, affirme que : « L’Amérique du Nord, qui compte seulement 6 % de la population mondiale, utilise de 40 % à 50 % des ressources naturelles mondiales ». Si vous ou vos parents voulez en savoir plus sur ses idées, vous pouvez lire son livre :

MONGEAU, Serge. La simplicité volontaire, plus que jamais…, éditions Écosociété, Montréal, 1998.

Si chaque personne sur la terre consommait autant que nous le faisons en Amérique du Nord, ça prendrait les ressources de trois ou même cinq planètes comme la nôtre pour répondre aux besoins de tous les humains!

Voyez-vous une certaine inégalité dans ces chiffres? Les pays en voie de développement n’ont pas nos richesses et ne pourront jamais les avoir avec les ressources que la terre possède. Alors, qu’est-ce qu’on décide? On continue à consommer jusqu’à ce que la planète devienne invivable? Ou bien on choisit de freiner l’exploitation et le gaspillage des ressources en réduisant notre propre consommation? À nous de choisir notre avenir…

Répartition de la population mondiale

Répartition de la consommation des ressources naturelles mondiales

 

http://www.simplicitevolontaire.org/

Le Réseau québécois pour la simplicité volontaire vous donne de nombreuses informations à ce sujet.

http://www.digicom.qc.ca/~fprive/

Un professeur a créé une page personnelle sur la simplicité volontaire.

http://www.opc.gouv.qc.ca/

Il est important de se renseigner avant d’acheter quoi que ce soit! Sinon, vos parents et vous pourriez être très déçus de votre achat! L’Office de la protection du consommateur vous donne plusieurs conseils sur des centaines de produits et services.


Glossaire

Année de publication : 2002