Les aventures de Rafale

Les neiges usées : blanches comme neige?

Qu’est-ce qu’il y a dans ma pelle?

Le centre de ski... et la formation de la neige

Le chalet...
et les mesures gouvernementales

La visite à
Cap-Rouge... et la fondeuse géothermique

Pour en savoir plus...

La visite à Cap-Rouge... et la fondeuse géothermique

RobertAllons découvrir à quoi ressemble la fondeuse géothermique de l’ancienne ville de Cap-Rouge. As-tu lu le courriel que je t’ai envoyé à propos de l’historique de l’invention et des bases de son fonctionnement?

RafaleBien sûr! Je l’ai même imprimé.

 

Rafale

À : Rafale@mddelcc.gouv.qc.ca
De : Robert
Objet : La visite à Cap-Rouge... et la fondeuse géothermique

Salut Rafale! Regarde ce que j’ai trouvé à propos de la fondeuse géothermique, je crois que ça t’intéressera!

Historique

La fondeuse géothermique est le fruit de quatre années de recherche. De nombreuses personnes ont travaillé à sa conception, mais c’est Michel Beaupré, directeur des travaux publics de l’ancienne ville de Cap-Rouge, qui en a eu l’idée au départ.

Comme le reste de la province, cette municipalité devait respecter la nouvelle réglementation concernant l’élimination des neiges usées, soit l’interdiction de déverser ses neiges usées dans la rivière du Cap Rouge. Il fallait trouver une solution efficace, économique et sécuritaire. La première idée proposée était d’entreposer la neige sur un terrain vacant conforme à la réglementation gouvernementale. Or la ville ne possédait aucun terrain suffisamment grand. L’idée de Michel Beaupré de fabriquer une fondeuse géothermique a donc été accueillie avec enthousiasme, car, à long terme, la solution apparaissait beaucoup plus rentable que le transport de la neige jusqu’à la ville voisine.

La fondeuse géothermique, une première au Québec, sinon dans le monde, a officiellement vu le jour en janvier 1998.

Fonctionnement

Le fonctionnement s’avère assez simple. L’idée consiste à puiser l’eau du fleuve Saint-Laurent durant l’été, à la réchauffer grâce à l’énergie solaire et à l’entreposer dans le sol jusqu’à l’hiver en profitant de l’isolation géothermique. L’eau ainsi réchauffée sert à faire fondre la neige. Pour donner une idée de son efficacité, on dit qu’il faut environ Cliquez pour agrandir - Fondeuse géothermiquequatre jours pour traiter les 25 centimètres de neige tombés au sol lors d’une tempête.

Pour connaître les détails du fonctionnement de la fondeuse géothermique, clique sur le dessin.

Le chalet… et les mesures gouvernementales