Les aventures de Rafale

Un code d’honneur!

L’écotourisme, une façon durable de voyager! | L’article d’Aurore | L’écotourisme, c’est quoi exactement? | Un code d’honneur! |
Bons côtés et difficultés : l’écotourisme passé au peigne fin... | Repère les activités écotouristiques | Des liens qui te seront utiles |

Voici le code Sans trace de l’écotouriste. Ce code décrit les comportements à adopter pour réduire le plus possible les impacts environnementaux de nos activités en plein air.

Prépare ton voyage avant de partir

Se renseigner sur le milieu naturel et sur les valeurs des habitants de la région est une excellente habitude à prendre avant de partir à l’aventure! Tu dois aussi t’assurer que les responsables du site que tu visites respectent vraiment l’environnement et se conforment aux critères de l’écotourisme.

Jette tes déchets aux endroits prévus

Évidemment, la bonne gestion des déchets est primordiale pour éviter la dégradation des milieux naturels. Il faut déposer tous ses déchets dans les poubelles disponibles sur le site ou les ramener à la maison s’il n’y en a pas. Un bon écotouriste utilise aussi des produits biodégradables et non polluants.

Respecte la faune, la flore et leur habitat

Tous les éléments de la faune et de la flore sont interreliés et jouent un rôle important, voire insoupçonné, dans l’équilibre de la nature. Un tout petit geste peut donc avoir des conséquences énormes pour les écosystèmes et, même, pour nous! C’est pourquoi il ne faut surtout pas bouleverser cet équilibre en détruisant l’habitat naturel des espèces ou en nourrissant les animaux.

N’oublie pas les impacts sur l’environnement

Comme la plupart de nos actions affectent directement l’environnement, il faut minimiser le plus possible leur impact pour préserver les milieux naturels. Le truc? Il suffit de laisser les lieux exactement dans leur état original en ne prélevant aucune roche, fleur, coquillage ou champignon. N’oublie pas aussi de disposer correctement de tes déchets!

Respecte le milieu humain

À l’intérieur d’un même pays, les traditions et les valeurs peuvent différer d’une région à l’autre. Un bon écotouriste doit savoir respecter la population qui l’accueille. Il peut aussi encourager l’économie locale en se procurant des produits de la région.

Minimise l’impact des feux

Si la réglementation le permet, il est possible de faire un petit feu pour se réchauffer ou pour se faire à manger. Mais il faut seulement utiliser le bois mis à la disposition des campeurs par le promoteur du site. Côté sécurité, assure-toi que ton feu est complètement éteint avant de partir. Quand les braises d’un feu peuvent être remuées directement avec les mains, c’est un signe qu’il est bel et bien éteint.

Déplace-toi et campe sur des surfaces désignées

Une zone spécifique de la forêt est interdite d’accès? Il doit certainement y avoir une bonne raison! Peut-être que ce territoire abrite une espèce susceptible de disparaître et qu’on tente justement de la protéger. Pour éviter de bouleverser le milieu naturel, un écotouriste averti reste dans les sentiers existants et campe seulement dans les zones désignées.

 

L’écotourisme, c’est quoi exactement?    Bons côtés et difficultés : l’écotourisme passé au peigne fin...