Les aventures de Rafale

Les corridors écologiques : priorité de passage à la faune et à la flore

Quelle belle journée pour marcher dehors! Le regard perdu dans les nuages, je ne vois pas Fyto qui fonce droit sur moi, une planche de bois dans les bras. BOOM! C’est la collision! Nous tombons tous les deux sur le derrière. Je m’assois, étourdi, et j’observe mon ami. Que peut-il bien faire avec cette planche? Et pourquoi courait-il ainsi? Fyto se relève. Essoufflé, il me baragouine quelque chose sur la protection de la biodiversité, puis repart à courir.

Curieux, je décide de le suivre jusqu’à son jardin où il est maintenant penché près d’un puits de fenêtre. Que peut-il bien regarder là? Une grenouille! Tombée dans le trou, elle est piégée. Fyto m’explique son plan pour la délivrer : avec la planche, il créera un corridor écologique pour que la grenouille retourne dans le boisé derrière chez lui. Que veut-il dire exactement? Lis mon aventure pour le savoir.

 

La définition de « corridor écologique »

Un jeu fragmenté

Les principaux obstacles et leurs conséquences

Un exemple de corridor écologique : les passages artificiels

Les activités pour favoriser la circulation des espèces

Le jeu La circulation des espèces

Un corridor écologique vers d’autres liens

Publication : 25 mars 2008

   Des liens qui déglacent le cerveau

 


 

Barre de navigation

| Accueil  | Plan du site  | Pour nous joindre  | Quoi de neuf?  | Sites d'intérêt  | Recherche  | Où trouver?  |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité  | Réalisation du site  | À propos du site  |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2015