Les aventures de Rafale

ADIEU PHOSPHORE!

Saviez-vous que lorsque l’eau contient trop de calcium et de magnésium, les détergents deviennent moins efficaces? C’est pourquoi certains détergents à vaisselle et à lessive contiennent du phosphore. Ce produit emprisonne les minéraux : les détergents redeviennent donc actifs.

Toutefois, la présence de grandes quantités de phosphore dans les produits nettoyants est néfaste pour l’environnement. Et c’est la santé de nos lacs et cours d’eau qui en écope!

LE PHOSPHORE : GRAND RESPONSABLE DE L’EUTROPHISATION DES LACS

Une grande quantité de phosphore contenue dans les détergents utilisés se retrouve dans les eaux usées.

Les eaux usées, qui sont déversées dans un réseau d’égout, sont ensuite traitées dans les stations d’épuration. Mais, ce traitement est incomplet : les stations ne peuvent enlever qu’une partie du phosphore qui se trouvait dans les matières fécales ou dans les détergents. De plus, lorsqu’il pleut ou que la neige fond, le débit dans des réseaux d’égout devient si important que certaines eaux usées débordent dans un plan d’eau sans avoir subi un traitement au préalable.

Il arrive que des résidences ne soient pas desservies par un réseau d’égout. Le phosphore contenu dans leurs eaux usées risque alors de se retrouver dans nos plans d’eau.

PHOSPHORE, PHOSPHATE…
DES SYNONYMES?


Pas tout à fait. Ce que l’on retrouve dans les détergents, c’est du phosphore : un élément chimique de base.

Lorsque le phosphore se lie à des molécules d’oxygène, le nouveau composé créé s’appelle phosphate. C’est cette forme, plus stable, qui est assimilée par les algues bleu-vert.

Baie Missisquoi 2001Dans nos lacs et nos rivières, le phosphore agit comme un fertilisant tout comme les engrais sur une pelouse! Pour les plans d’eau, le phosphore en petite quantité, c’est utile! Mais en grande quantité, il favorise la prolifération de plantes aquatiques, d’algues diverses ou de cyanobactéries. Les cyanobactéries sont aussi appelées algues bleu-vert. Lorsque ces micro-organismes sont trop nombreux, ils forment ce que l’on nomme une fleur d’eau d’algues bleu-vert. Une fleur d’eau peut ressembler notamment à une soupe ou à un déversement de peinture! Il ne faut surtout pas en boire ou s’y baigner. Il existe des risques pour la santé.

Ce phénomène de surplus de phosphore, de végétaux aquatiques ou de fleur d’eau de cyanobactéries se nomme eutrophisation. Il peut conduire à la réduction considérable de la quantité d’oxygène contenue dans l’eau. Certains poissons peuvent manquer d’oxygène et mourir.

Une première vague

Dans les années 1970, des algues bleu-vert ont envahi plusieurs régions des Grands Lacs. Le gouvernement canadien a pris des mesures pour enrayer ce problème. En 1972, une loi a été adoptée : les détergents à lessive ne pouvaient contenir plus de 2,2 % de phosphore.

Toutefois, cette réglementation ne touchait pas les détergents pour lave-vaisselle : à l’époque, peu de gens en possédaient. Mais, aujourd’hui, 50 % des familles disposent d’un appareil électroménager de ce type. De plus, certains détergents pour lave-vaisselle sur le marché contiennent jusqu’à 9 % de phosphore!

Une nouvelle réglementation pour des lacs en santé

Au cours des dernières années, ce fut au tour des lacs québécois de connaître des épisodes de fleurs d’eau d’algues bleu-vert. Le gouvernement du Québec a donc récemment adopté un règlement : à partir du 1er juillet 2010, la quantité de phosphore présente dans tous les détergents à vaisselle devra être inférieure à 0,5 %. Le gouvernement du Canada a aussi annoncé, en février 2008, qu’il suivrait cette initiative.

D’ici là...

Il est déjà possible de se procurer des détergents contenant moins de 0,5 % de phosphore dans bon nombre de magasins. Si votre eau est composée de minéraux et que les détergents semblent moins puissants, il existe un truc simple et efficace : ajoutez une cuillerée à soupe de vinaigre blanc dans le compartiment à rinçage de votre lave-vaisselle, et le tour est joué!