Les aventures de Rafale

Existe-t-il différentes sortes de toits verts?


La mère d’Aurore est venue nous informer que nous partirions bientôt pour le centre communautaire. Elle aussi va participer à la construction du toit vert et comme elle voyait que cela nous passionnait, elle nous en a dit un peu plus sur le sujet. J’ai donc appris qu’il existait deux grandes sortes de toitures végétales : les intensives et les extensives.

La plupart du temps, on peut avoir accès aux toitures intensives, c’est-à-dire qu’on peut marcher dessus sans danger. Ainsi, elles peuvent servir d’espace de détente pour les habitants de l’immeuble. L’inconvénient est qu’elles nécessitent plus d’entretien et un toit plus solide afin de contenir une couche de terre plus épaisse. L’avantage est que, grâce à ce sol plus profond, elles peuvent accueillir une plus grande variété de plantes et de fleurs. Cependant, elles coûtent plus cher.

Les toitures extensives sont moins accessibles, car elles sont construites sur des structures de toits moins solides. Elles ont une couche de terre plus mince et sont moins lourdes, ce qui fait qu’elles conviennent à plus de bâtiments. L’avantage c’est qu’elles sont moins dispendieuses. Toutefois, à cause du sol peu profond, elles ne peuvent abriter une aussi grande variété de plantes et de fleurs.

Les responsables du centre communautaire, eux, ont choisi de bâtir une toiture végétale intensive, car le toit du centre est plat et assez solide. Ils tenaient à ce que les gens du quartier aient accès à un espace vert tranquille où ils pourraient se reposer. Étant donné qu’il n’y a pas de parc tout près, le toit vert était une bonne solution!