Glossaire

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

Acidophile :
Se dit d’une espèce qui profite de conditions acides pour se développer.

ACNOR :
Association canadienne de normalisation.

Acrostiche :
Poème ou strophe où les lettres initiales de chaque vers, lues dans le sens vertical, composent un nom, un mot-clé ou une expression.

Aérodynamisme :
Science qui étudie les écoulements de l’air sur les objets, véhicules, avions en déplacement.

ADN (acide désoxyribonucléique) :
Longue molécule chimique fortement comprimée en forme d’échelle tordue, qui compose les chromosomes contenus dans le noyau d’une cellule. Il contient les gènes et représente le matériel héréditaire nécessaire à la reproduction.

Affluent :
Cours d'eau qui se jette dans un autre. Par exemple, au Québec, les rivières Outaouais, Chaudière, Saguenay et Saint-Charles comptent parmi les nombreux affluents du fleuve Saint-Laurent, parce que leurs eaux se vident dans celui-ci.

Agence de l'efficacité énergétique du Québec :
Agence gouvernementale ayant pour mission, dans une perspective de développement durable, d'assurer la promotion de l'efficacité énergétique pour toutes les sources d'énergie, dans tous les secteurs d'activité et pour le bénéfice de l'ensemble des régions du Québec.

Agent de conservation :
Produit destiné à prolonger la durée des aliments.

Agent pathogène :
Agent biologique qui cause une maladie infectieuse. Les agents infectieux peuvent être des virus, des bactéries ou des parasites.

Agriculteur(trice) :
Personne qui dirige des travaux agricoles sur une grande échelle.

Agriculture durable :
Système de production agricole visant à assurer une production à long terme de nourriture, de bois et de fibres en respectant les limites écologiques, économiques et sociales pour assurer le maintien dans le temps de cette production.

Agriculture intensive :
Ce type de culture agricole est créé afin de produire des récoltes qui résistent mieux aux maladies et à la rudesse des climats. Pour pratiquer ce mode d’agriculture, il faut utiliser des engrains chimiques et des herbicides. L’agriculture intensive demande aussi l’utilisation de grosses machines agricoles et de beaucoup de nouvelles technologies.

Retour en haut

Agroenvironnement :
Discipline scientifique qui a pour objet l'étude des aspects agronomique, socioéconomique et écologique liés à la production agricole ainsi que la résolution de problématiques environnementales telles que l'entreposage et le traitement des fumiers, la conservation des sols et la gestion des fertilisants, des pesticides et de l'eau.

Agronome :
Scientifique qui se spécialise dans la théorie de l’agriculture en vue d’en perfectionner la pratique par les agriculteurs.

Aigrette :
faisceau de plumes ornant la tête de certains oiseaux.

Aire protégée :
Territoire, en milieu terrestre ou aquatique, géographiquement délimité, dont l’encadrement juridique et l’administration visent spécifiquement à assurer la protection et le maintien de la diversité biologique et des ressources naturelles et culturelles. Les aires protégées peuvent se retrouver autant en terres publiques situées sur des terres appartenant à l’État, qu'en terres privées appartenant à un particulier ou une corporation

Albédo :
Fraction de l’énergie solaire qui est réfléchie et retournée vers l’espace, au lieu d’être absorbée par la matière.

Allergène :
Substance susceptible de provoquer une allergie.

Alpiste roseau :
Plante vivace qui pousse dans des endroits marécageux ou sur le bord des étangs et qui peut former de grandes colonies.

Altitude :
Élévation verticale d'un point par rapport au niveau moyen de la mer.

Aluminerie :
Usine de production d'aluminium.

Alizés :
Vents qui, dans les régions intertropicales, soufflent de l’est vers l’ouest.

Amendement :
Produit d’origine organique qui apporte au sol des substances capables d'en améliorer la qualité. Le compost et certains fumiers peuvent être utilisés comme amendement.

Amidon :
Principale substance de réserve de glucides dans les plantes. L’amidon se trouve particulièrement, mais non exclusivement, dans les graines. Cette substance est présente dans la nourriture et dans divers procédés industriels.

Ammoniac :
Gaz incolore ayant une odeur vive et piquant les yeux. Il est particulièrement soluble dans l'eau. L'ammoniac liquide est employé comme réfrigérant et comme solvant.

Amont :
Situé du côté de la source (en remontant le courant) par rapport au point considéré.

Amphibiens :
Classe de vertébrés (ils ont une colonne vertébrale) dont la température du corps varie selon la température extérieure (ectotherme). Les adultes pondent des œufs sans coquille dans l’eau ou dans les milieux humides. Les œufs se transforment en larves pourvues de branchies. Les adultes ont quatre pattes, une peau lisse et humide, et la plupart possèdent des poumons. La grenouille verte et la salamandre maculée en sont des exemples..

Retour en haut

Amplitude :
Différence entre le point le plus élevé et le point le plus bas d'un phénomène qui subit des variations, comme celui de la marée.

Amont :
Partie d'un cours d'eau qui, vis-à-vis d'un point donné, est en direction de la source, par opposition à l’aval.

Anse :
Petite baie à contours arrondis.

Anthropique :
 « Dû à l’homme » en général. Par exemple, les émissions anthropiques sont celles qui sont causées par les activités humaines, par opposition à celles qui proviennent d’une cause naturelle. Ainsi, les émissions provenant des tuyaux d’échappement des voitures sont de nature anthropique, tandis que les volcans produisent des émissions naturelles.

Antihistaminique :
Médicament principalement employé pour le traitement des allergies.

Antiseptique :
Substance qui permet la destruction des germes et des microorganismes pouvant causer des maladies.

Anomalie des poissons :
Défaut physique ou maladie observés chez les poissons (déformations diverses, érosion des nageoires, tumeurs et lésions).

APA :
L’APA est une abréviation pour « l’Accès aux ressources génétiques et le Partage des Avantages résultant de leur utilisation ». C’est un sujet qui fait l’objet de discussions actuellement à travers le monde. L’APA a pour objectif de faciliter l’accès aux ressources génétiques afin de permettre leur mise en valeur. De plus, il vise à favoriser un partage juste et équitable des avantages résultant de leur utilisation.

Appareils de télécommunication :
Moyens utilisés pour transmettre les signaux (donnée, image ou son). Le cellulaire est un bon exemple d’appareil de télécommunication.

Arbuste :
Arbre ou arbrisseau de très petite taille (moins de 3 mètres) ne possédant pas de tronc unique.

Aspersion basse :
Mode d’épandage permettant de gérer adéquatement les lisiers épais ou pailleux en atteignant des performances environnementales comparables à celles des rampes basses.

Assainissement :
Ensemble des mesures prises pour éliminer la pollution dans les eaux.

Asthme :
Inflammation des voies respiratoires causant de la difficulté à respirer. La production d’un bruit sifflant en respirant est un des symptômes les plus courants de l’asthme.

Atmosphère :
Couche d’air qui entoure le globe terrestre. C’est dans la partie de l’atmosphère terrestre la plus proche du sol que se forment les nuages, la pluie, la neige, etc.

Autochtones :
Ce sont les premiers habitants d’un territoire. Les Autochtones du Québec sont ceux qui vivaient déjà ici avant l’arrivée des Européens.

Aval :
Situé du côté de l’embouchure (en descendant le courant) par rapport au point considéré.

Avarie :
Dommage survenu à un navire ou aux marchandises qu’il transporte.

Aviaire :
Relatif aux oiseaux.

Azote :
Gaz inodore et incolore qui constitue la plus grande partie de l'atmosphère. L’azote est également présent dans les urines animale et humaine. Il est utilisé comme engrais et fertilisant agricoles. Déversé dans les eaux, l’azote est responsable de l’eutrophisation de l’eau.

Retour en haut

B

Bactérie :
Micro-organisme formé d’une seule cellule. Les bactéries présentent des formes très variées. Elles peuvent vivre en parasite chez l’homme, les animaux et les plantes. On peut également en trouver dans l’eau. Il existe aussi des bactéries utiles et bénéfiques.

Baleine à fanon :
Baleine qui, au lieu d’avoir des dents, a de longues lames cornées couvertes de poils raides. Ces lamelles sont accrochées à sa mâchoire supérieure et servent à capturer le plancton et les petits poissons dont elle se nourrit.

Banc de poissons :
Groupe innombrable de poissons de divers genres, qui apparaissent à certaines époques de l’année.

Banquise :
Amas de glaces flottantes formées par congélation de l’eau de mer, constituant un immense banc. La dérive de la banquise.

Banquise permanente :
Couche de glace flottante d’eau salée qui est loin du rivage et qui ne fond jamais.

Barbillons :
Peau et chair qui pendent de la mâchoire inférieure de certains poissons comme la barbotte brune. D’autres espèces, comme les poulets et les dindons, possèdent aussi des barbillons.

Barrage :
Tout ouvrage destiné à dériver ou retenir les eaux d’un cours d’eau, d’un lac ou d’un réservoir.

Bassin versant :
Un bassin versant ou bassin hydrographique est une portion de territoire délimitée par des lignes de crête, dont les eaux alimentent un exutoire commun.

Bétulaie :
Peuplement forestier composé majoritairement de bouleaux.

Bidonville :
Regroupement de logements fragiles faits de matériaux de récupération et accueillant les populations défavorisées près des grandes zones urbaines.

Bicarbonate :
Solution formée par le mélange du gaz carbonique et de l’eau

Bilan de phosphore :
Inventaire des charges de phosphore, produites ou importées, et de la capacité des sols à recevoir ces charges conformément aux dépôts maximaux annuels de phosphore prévus par le Règlement sur les exploitations agricoles (REA).

Biocarburant :
Carburant produit à partir de la biomasse pour faire de la bioénergie. Il est utilisé dans le domaine du transport (automobiles, camions).

Biodégradation :
Décomposition des matières putrescibles par des organismes vivants. On dit d’un produit qu’il est biodégradable lorsqu’il peut se décomposer naturellement.

Biodégrader :
Action de décomposer une matière organique par des micro-organismes vivants.

Biodiésel :
Liquide jaune produit à partir de graisses animales ou d’huiles végétales (nouvelles ou recyclées). Pur ou mélangé, il est utilisé dans les moteurs diesel.

Biodiversité :
Mot qui désigne toutes les formes de vie sur la Terre; il est synonyme de « diversité biologique ». La biodiversité comprend trois aspects interdépendants : la diversité des espèces, la diversité génétique et la diversité des écosystèmes. Plus souvent, ce mot est employé pour désigner la diversité des espèces. Selon les estimations actuelles, il y aurait entre 5 et 10 millions d’espèces vivantes sur Terre, des micro-organismes aux êtres humains, en passant par les plantes et les animaux. Quant à la biodiversité génétique, celle-ci se rapporte aux différences entre les individus au sein d’une même espèce. C’est le bagage génétique (gènes, chromosomes, ADN) qui détermine le caractère unique de chacun des individus d’une même espèce. Enfin, la diversité des écosystèmes concerne l’ensemble de tous les milieux terrestres et aquatiques, des habitats essentiels au maintien de la diversité des espèces.

Retour en haut

Bioénergie :
Énergie produite à partir de la combustion de la biomasse. C’est une énergie renouvelable.

Biogaz :
Gaz produit à partir de la biomasse pour faire de la bioénergie.

Biologiste :
C’est un scientifique qui étudie les êtres vivants et l’ensemble des phénomènes qui les caractérisent (reproduction, habitat, comportement, etc.).

Biomasse :
Ensemble de la matière provenant des organismes vivants ou morts qui peut être utilisée pour la production d’énergie, d’engrais, de matériaux de construction ou à d’autres fins.

Botaniste :
Un scientifique que se spécialise dans l'étude des végétaux.

Boue :
Matières solides qui sont le résultat du processus d’élimination des matières polluantes dans l’eau. Elles comprennent des déchets de natures variées.

BPC (Biphényles polychlorés) :
Groupe de composés organiques anciennement utilisés dans les équipements électriques. Ils restent présents longtemps dans l’environnement, sont très toxiques pour la vie aquatique et s’accumulent dans la chair des organismes vivants.

Bran de scie :
Poudre fine et légère qui jaillit du bois lorsqu’on le scie.

Brumisation :
Procédé par lequel on produit un brouillard dans un local ou sous un abri pour humidifier des plantes ou des animaux, afin d’éviter le dessèchement des végétaux et la mort ou la déshydratation des animaux.

Bulbe :
Renflement souterrain d'une plante. Il contient les réserves nutritives permettant à la plante de produire ses feuilles et ses fleurs. Chez l'oignon, l'ail, l'échalote et le poireau, notamment, c'est le bulbe que nous mangeons.

C

Calcin :
Débris de poudre ou de morceaux de verre qui peuvent être réutilisés pour créer d’autres objets en verre.

Calotte glaciaire :
Épaisse couche de glace formée d’eau douce qui repose directement sur le sol d’un territoire. L’Antarctique possède la plus grande de la Terre.

Cale :
Partie intérieure d'un bateau utilisée pour le transport de marchandises.

Campagne d'échantillonnage :
Expression utilisée en science qui fait référence au travail de la planification et de la collecte des échantillons.

Campagnol :
Petit mammifère au corps trapu, à la queue courte et poilue, et qu’on appelle communément « mulot ».

Cancérigène :
Substance pouvant provoquer le développement d'un cancer.

Canal d’irrigation :
Canal destiné à transporter de l’eau servant à arroser artificiellement des terres. Le canal fait dévier les eaux douces.

Canicule :
Période durant laquelle la chaleur est très élevée (30 °C ou plus).

Capacité de support :
C’est la pression maximale que les êtres vivants peuvent exercer sur l’environnement sans le mettre en danger, et ce, indéfiniment.

Retour en haut

Caractériser :
Caractériser un terrain veut dire l’étudier pour en définir les contaminants et leur quantité dans le sol.

Carbone :
Élément atomique (C, numéro atomique 6, masse atomique 12,01) très répandu dans la nature, qui se présente sous forme minérale ou organique (constituant fondamental des êtres vivants).

Carburant :
Catégorie de combustible utilisé pour alimenter des moteurs à combustion (ou moteur à explosion).

Carotte de glace :
Long cylindre de glace d’environ 10 cm de diamètre que les scientifiques retirent des calottes glaciaires pour étudier le passé. Ce sont les bulles d’air retenues dans cette glace qui contiennent plusieurs informations. Plus on creuse profondément pour en retirer une, plus on recule dans le passé.

Cavernicoles :
Se dit des animaux qui occupent les cavités souterraines, grottes, cavernes et mines abandonnées.

Cellule :
Élément de base de tout organisme vivant; il s’agit de la plus petite structure vivante.

Cellulose :
Substance principale qui forme l’enveloppe de la cellule végétale et les fibres végétales.

Centrale thermique :
Usine où de l'électricité est produite en brûlant des combustibles fossiles (charbon, pétrole) ou en provoquant la fission nucléaire.

Centre de données :
Un centre de données contient et protège plusieurs données informatiques dans un endroit réel. Ces données sont protégées du vol ou des incendies et peuvent provenir de grandes entreprises comme Facebook ou encore d’un ordinateur personnel. Un centre de données consomme une grande quantité d’énergie.

Cercaire :
Ver microscopique qui infecte généralement les oiseaux aquatiques, mais qui peut aussi, à l’occasion, infecter les humains.

Cervidés :
Famille de mammifères ongulés (à sabots) qui comptent trois espèces au Québec : le cerf de Virginie, l’orignal et le caribou des bois. Toutes ces espèces sont herbivores. Seuls les mâles portent un panache, à l’exception du caribou, dont la femelle en porte aussi.

Cétacés :
Ordre de grands mammifères exclusivement aquatiques qui comprend deux groupes : les odontocètes ou « baleines à dents » (dauphins, marsouins, cachalots, bélugas et narvals) et les mysticètes ou « baleines à fanons ».

Chaîne alimentaire :
Succession d’organismes vivants qui se nourrissent les uns des autres selon un ordre déterminé.

Champ magnétique :
Phénomène d'attraction exercé par la Terre, qui est un gigantesque aimant. Un aimant ou un courant sont à l'origine d'un champ magnétique.

Changements climatiques :
Changements observés dans les caractéristiques du climat (température, précipitations, vent, etc.) attribuables à des causes d'origine naturelle (variation du soleil, volcans) et humaine (gaz à effet de serre, déboisement, agriculture, urbanisation).

Chênaie :
Forêt dominée par le chêne.

Chicouté :
Fruit rond, de couleur orangée, devenant translucide à maturité et cueilli en juillet au Québec, principalement sur la Côte-Nord. On peut en faire de la confiture, de la gelée ou une boisson alcoolisée. Le terme « chicouté » nous vient des Autochtones. Dans leur langue, on écrit Shikuteu, ce qui signifie « feu ». Certains nomment parfois ce fruit plaquebière, margot ou mûre blanche. Son nom scientifique est Rubus chamæmorus.

Retour en haut

Chlorofluorocarbone (CFC) :
Gaz nuisible pour la couche d’ozone. Par exemple, certains produits en aérosol et certains climatiseurs fonctionnent au CFC. Dans la majorité des pays, l'emploi de ce type de matière est abandonné au profit de produits moins dommageables à l’environnement.

Conjonctivite :
Inflammation de la conjonctive (œil).

Choléra :
Infection très contagieuse provenant de sources d’eau. Les symptômes sont la diarrhée et des vomissements.

Chlorophylle :
Substance organique de structure complexe présente dans les cellules des plantes vertes. Elle joue un rôle essentiel dans la photosynthèse. C'est grâce à la chlorophylle que les plantes vertes peuvent utiliser l'énergie solaire pour croître. Pour ce faire, elles absorbent le gaz carbonique (CO2) et rejettent l'oxygène (O), se servant du carbone (C) pour fabriquer leurs tissus.

Chromosome :
Élément contenu à l’intérieur du noyau de la cellule formé par l’ADN fortement comprimé et contenant les gènes.

Chrysalide :
Troisième étape dans le cycle de vie du papillon (oeuf, chenille, chrysalide, papillon adulte) pendant laquelle de profondes transformations se produisent.

Chute à neige :
Lieu réservé au déversement de la neige dans les égouts.

Climatologue :
Personne qui étudie les caractéristiques des climats ainsi que leurs causes et l’influence qu’ils ont sur les activités humaines.

Club-conseil en agroenvironnement :
Regroupement volontaire de producteurs agricoles dont l'objectif est de favoriser le développement durable des exploitations agricoles de leur région en adoptant des pratiques respectueuses de l'environnement avec l’aide de professionnels en agroenvironnement.

Code génétique :
Ensemble des gènes qui déterminent le caractère héréditaire des individus. Il contient donc toute l’information nécessaire au développement d’un organisme vivant et se transmet (en partie) d’une génération à l’autre. Le code génétique est aussi appelé génome.

Coliformes fécaux :
Bactéries présentes dans le côlon et dont la présence nombreuse dans l’eau est un indice de contamination.

Collecte sélective :
Ramassage séparé des matières résiduelles selon le matériau dont ils sont faits. Les matières recyclables comme le verre, les métaux, les papiers, les cartons et la plupart des plastiques sont collectées séparément des autres ordures ménagères pour être envoyées au centre de tri.

Collectivité :
Ensemble de personnes groupées naturellement et formant une société.

Colonisation :
Installation de groupes humains venus de l'extérieur sur un territoire pour le mettre en valeur et en exploiter les richesses.

Combustible :
Matière qui a la propriété de brûler au contact de l’oxygène en produisant une quantité de chaleur utilisable. La combustion (lorsqu’on fait brûler un corps) émet du gaz carbonique (CO2) et de l’eau. Les plus couramment utilisés sont les combustibles fossiles, tels que le charbon, le pétrole et le gaz naturel. Le bois est aussi un combustible, mais, contrairement aux combustibles fossiles, c’est une ressource naturelle renouvelable.

Combustible fossile :
Combustible qui provient de restes animaux ou végétaux (provenant des forêts du temps des dinosaures, par exemple) enfouis dans les profondeurs de la terre. On distingue les combustibles gazeux (gaz naturel), liquides (pétrole) et solides (charbon). Les combustibles fossiles font partie des ressources naturelles non renouvelables.

Combustion :
Réaction d'un combustible avec un carburant. Ce phénomène est généralement accompagné de flammes ou de fumée.

Commerce équitable :
Commerce respectueux de l’environnement et des droits humains qui se fait entre les consommateurs du Nord et les producteurs du Sud.

Retour en haut

Commission Brundtland :
Commission mondiale sur l'environnement et le développement créée en 1983 par les Nations Unies. Elle a emprunté le nom de sa présidente, Mme Gro Harlem Brundtland. La Commission Brundtland regroupait des dirigeants des quatre coins du monde. Dans son rapport remis en 1987, intitulé Notre avenir à tous, elle a fait ressortir les problèmes environnementaux au niveau planétaire tout en élaborant le concept de développement durable pour permettre de les solutionner.

Composés organiques volatils (COV) :
Substances formées de molécules organiques qui, à la température ambiante, sont à l’état de gaz ou de vapeur. Elles interviennent dans les phénomènes de smog et d’effet de serre.

Compost :
Terre noire, odorante et riche qui provient de la décomposition de différents résidus d’organismes vivants. Le compost est utilisé comme amendement pour la culture du gazon, des fleurs, des légumes et d’autres plantes.

Compostage :
Le compostage est un moyen utilisé pour récupérer diverses matières d’origine végétale, comme les feuilles mortes et les résidus de fruits. En l’espace de quelques mois, grâce à un arrosage fréquent, ces résidus se transforment en une sorte de terre humide, nommée compost, pouvant servir à améliorer les propriétés physiques du sol. On peut, par exemple, obtenir une terre moins compactée et conservant une humidité propre au type de culture.

Compostage centralisé :
Ce type de compostage nécessite le ramassage d'une grande quantité de matières putrescibles, qui sont transportées et transformées dans un lieu (extérieur ou intérieur) prévu à cet effet.

Compostière :
Contenant utilisé pour la fermentation et la décomposition des matières putrescibles afin de les transformer en compost. Certaines entreprises vendent des compostières, mais tu peux aussi en fabriquer une.

Concentration :
Proportion d'une substance présente dans un mélange.

Condensation :
Processus par lequel une substance (comme l’eau) passe de l'état gazeux à l'état liquide ou solide. Passer de la vapeur d’eau à l’eau liquide, par exemple.

Conifère (ou résineux) :
Arbre ou arbrisseau qui porte des feuilles en forme d'aiguilles ou d'écailles. La grande majorité des conifères possèdent des organes reproducteurs en forme de cônes. De plus, la majorité d'entre eux produisent une résine, d'où le nom de résineux que l'on donne souvent à ces arbres (quelques exemples : l'épinette noire, le sapin baumier et le pin gris).

Consommateurs :
Personne qui utilise un produit ou un service acheté pour son usage personnel en vue de satisfaire directement un besoin.

Consommation :
Action d’acheter et d’utiliser des produits, des services ou de l’énergie pour combler différents besoins.

Contaminant :
Désigne un élément ou une substance contenu dans l'environnement (air, eau, sédiments, etc.) en quantité anormale (c'est-à-dire non naturelle). Un excès de contaminants peut aboutir à une contamination.

Coopérative :
Association de personnes volontairement réunies pour satisfaire des besoins économiques et sociaux communs. Sous cette forme d'entreprise, les droits de chacun des associés sont égaux.

Corridor écologique :
Passage qui relie des espaces naturels. Synonymes : corridor faunique, corridor forestier, corridor biologique. Le passage artificiel, appelé aussi « écoduc » et construit par les humains, est un type de corridor écologique. Par exemple, une passerelle qui surplombe une route et relie deux massifs forestiers représente un corridor écologique. Elle permet aux espèces fauniques et floristiques de circuler entre les deux massifs malgré l’obstacle que représente la route.

Corrosif :
Qui a la propriété de détruire lentement par une action chimique; qui ronge.

Crue :
Montée du niveau de l'eau d'une rivière nettement au-dessus des niveaux habituels. Une crue printanière se produit lors de la fonte de la neige et de la glace au printemps. Une crue peut aussi se produire en été lors d'une pluie abondante; on l'appelle alors crue éclair.

Crustacés :
Classe d'animaux aquatiques portant une carapace. En milieux marins (dans la mer), les homards, les crevettes, les langoustines et les crabes sont des crustacés, alors qu’en eaux douces (dans les lacs), on retrouve les écrevisses.

Culture énergétique :
Culture de plantes ou d’arbres à croissance rapide pour en faire de la biomasse pour la production de bioénergie.

Cyclone :
Puissant tourbillon de vents très destructeurs accompagnés de précipitations abondantes.

Cyanobactéries :
Aussi appelées « algues bleu-vert », les cyanobactéries sont des organismes microscopiques. Si les conditions sont favorables, elles peuvent se multiplier et former des fleurs d’eau. Certaines espèces produisent des toxines qui peuvent constituer un danger pour la santé des humains et des animaux.

Retour en haut

D

Débâcle :
Dans un cours d’eau, rupture de la couche de glace dont les morceaux sont emportés par le courant.

Débit :
Volume d'eau qui s'écoule dans un cours d'eau durant une période donnée. Son unité de mesure est le mètre cube par seconde (m3/s).

Décantation :
Phénomène par lequel des particules solides se séparent d’un liquide par la gravité et s’accumulent vers le fond. Le liquide restant est plus clair.

Décharge :
Ouverture par laquelle l’eau peut se déverser, s’échapper d’un lac ou d’un étang.

Déchets électroniques :
Appareils électroniques – ordinateurs, écrans, claviers, cellulaires, etc. – qui ne sont plus utiles.

Déchets organiques :
Déchets provenant d’êtres vivants ou non, végétaux ou animaux.

Déchets solides :
Produits solides inutilisables comme des détritus, des résidus d'incinération de déchets solides ou des ordures ménagères.

Décibel :
Le décibel est l’unité de mesure qui sert à désigner l’intensité du bruit. Le symbole utilisé pour le représenter est dB. Ce qui caractérise le décibel, c’est qu’il est compté d’une façon bien particulière. Chaque fois que tu augmentes le volume de 3 dB, c’est comme si tu doublais le niveau du bruit que ton oreille perçoit. Par exemple, un son de 13 dB est deux fois plus fort qu’un son de 10 dB.

Décontaminer :
Éliminer ou diminuer les effets d’une contamination. Décontaminer un terrain veut dire le débarrasser de ses polluants.

Déforestation :
Action de détruire une forêt par l’abattage d’arbres. La déforestation de l’Amazonie.

Défricher :
Détruire la végétation d’une terre afin de pouvoir y pratiquer l’agriculture.

Déglaciation :
Réduction importante et générale de l'espace occupé par les glaciers à la suite des variations climatiques.
Depuis que la terre existe, elle a été marquée par d’importants changements climatiques. Des glaciers continentaux ont envahi une grande partie de l’hémisphère nord lors de chaque période prolongée de refroidissement du climat. Le Québec a donc été couvert de glaces plusieurs fois au cours de cette période. Il y a quelque 18 000 ans, vers la fin de la dernière glaciation, la Ville de Québec, par exemple, reposait sous 3 km de glace. Le glacier a fondu graduellement lorsque le climat s’est réchauffé, donnant l’impression qu’il reculait du sud vers le nord; au Québec, la glace était entièrement fondue il y a environ 7 500 ans.

Déjections :
Résidus de digestion qui sont rejetés de l’organisme des animaux (synonyme : excréments).

Démantèlement :
Action de démolir ce qui a été construit.

Dermatite :
Inflammation de la peau.

Desmotéplase :
Anticoagulant utilisé dans la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux.

Dépôt de surface :
Grand terrain vacant qui sert à l’entreposage de matières résiduelles telles que les neiges usées.

Dépôts secs :
Polluants acides qui tombent sous forme de poussières. Ils peuvent ainsi endommager les pierres des édifices et des sculptures ou faire rouiller certains métaux.

Désignation :
Action de donner un nom, une appellation ou un titre particulier à quelque chose ou à quelqu'un.

Désuet :
Bien qui semble trop vieux, usé ou dépassé pour être utilisé.

Détroit :
Passage maritime entre deux terres grâce auquel deux différentes étendues d’eau peuvent communiquer.

Retour en haut

Développement durable :
« Développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». Il s’agit de la définition officielle rédigée en 1987 par la Commission Brundtland. Elle est reconnue par les Nations Unies et par quelque 180 États et gouvernements. Le développement durable tient compte des trois éléments fondamentaux que sont l’environnement, l’économie et la société ainsi que des relations qu’ils établissent entre eux.

Déversement :
Action de faire couler un liquide d’un lieu à un autre. Le cargo a déversé du mazout dans la mer de façon accidentelle.

Diapause :
Phase durant laquelle la croissance et les activités métaboliques (digestion, respiration) de l'insecte sont au ralenti. Cette phase est inscrite dans les gènes (génétiquement déterminée). Elle se déclenche en fonction des conditions de l'environnement (température, humidité, etc.).

Digue :
Ouvrage allongé destiné à retenir les eaux. Les digues sont souvent fabriquées avec des pierres et de la terre compactée.

Dioxyde de carbone ou gaz carbonique (CO2) :
Gaz plus lourd que l’air. C’est le plus important gaz à effet de serre dégagé par les activités humaines, surtout celles qui dépendent des combustibles fossiles. Par exemple, l’émission de grandes quantités de CO2 est due à l’utilisation du pétrole pour les transports (essence, diesel).

Dioxyde de soufre (SO2) :
Gaz produit principalement par l'activité industrielle. Les lettres SO
2 forment un symbole court permettant aux chimistes de reconnaître facilement son appellation.

Diurétique :
Substance qui augmente le volume des urines.

Dormance :
Période, dans le cycle de vie d’un organisme, où la croissance, le développement et l’activité physique (ex. chez les animaux) sont temporairement arrêtés.

Drainer :
Action de débarrasser un terrain de son excès d'eau en faisant couler celle-ci dans des tuyaux ou des fosses d'irrigation.

Retour en haut

E

Eau de chaux :
Eau contenant de la chaux, une substance chimique alcaline. L’eau de chaux étant de pH alcalin, on l’utilise pour rendre moins acides certaines solutions.

Eau douce :
Eau non salée qui fournit une grande partie de l'eau potable dans le monde.

Eau potable :
Eau pouvant être consommée sans risque pour la santé. Sa qualité est soumise au Règlement sur la qualité de l’eau potable au Québec.

Eau saumâtre :
Mélange d’eau douce et d’eau de mer.

Eaux de ballast :
Eau transportée par les navires afin d’assurer leur stabilité lorsque la mer est agitée et de faciliter leurs manœuvres. Cette eau est emmagasinée dans des réservoirs que l’on appelle « ballast » et qui sont situés dans le bas du navire. Lorsqu’un bateau décharge sa cargaison, il remplace le poids de sa charge par de l’eau de ballast qu’il rejette lorsque la nouvelle marchandise est chargée.

Eaux de ruissellement :
Eaux coulant à la surface du sol sans y pénétrer. Elles entraînent parfois des polluants et des déchets jusque dans les cours d’eau.

Eaux souterraines :
Eaux contenues dans le sol. Elles occupent les espaces vides dans le sol. Elles s’écoulent vers les lacs et les rivières.

Eaux usées :
Eaux polluées par les activités humaines.

Ébéniste :
Artisan ou ouvrier spécialisé dans l’art de la fabrication et de la restauration de meubles en bois.

Ébénisterie :
Atelier ou usine spécialisée dans l’art de la fabrication et de la restauration de meubles en bois.

Échassier :
Espèce d’oiseaux des milieux aquatiques dont les longues pattes fines ressemblent à des échasses et leur permettent d’avancer plus loin en eau peu profonde. Les hérons, les cigognes, les grues, les bécasseaux et les pluviers sont des exemples d’échassiers.

Écholocation :
Système qui consiste à envoyer des sons et à écouter leur écho pour localiser et identifier, les éléments d'un environnement (proies, obstacles, etc.).

Échouement :
Arrêt brutal d’un navire en marche, qui heurte le fond.

Écofrais :
Frais supplémentaires qu'un commerçant perçoit lors de la vente d'un produit ou d'un service et qui sont redistribués à des programmes voués à la protection de l'environnement.

Écologie :
Science qui étudie chaque être vivant et ses relations avec les éléments qui l’entourent.

Retour en haut

Écologique :
Qui respecte l’environnement.

Économie :
Ensemble des activités d'une société qui visent la production, la répartition, la distribution et la consommation des biens et des ressources.

Écoresponsable :
Qui fait la promotion d’une utilisation des biens permettant d’optimiser leur durée de vie et de limiter leur gaspillage.

Écosystème :
Ensemble comprenant les organismes et les milieux naturels dans lesquels ils vivent. Dans un écosystème, il y a des organismes vivants, comme des animaux, des végétaux et des bactéries, ainsi que des éléments non vivants. Chacune des unités de l’écosystème est en relation avec les autres unités présentes. Une forêt, un lac ou une rivière sont des exemples d’écosystèmes.

Écotourisme :
Forme de tourisme qui vise à faire découvrir des milieux naturels sans nuire à leur conservation. Une activité réalisée dans un cadre écotouristique favorise une attitude respectueuse à l’égard de l’environnement. Elle doit aussi encourager les visiteurs à mieux connaître les composantes naturelles et culturelles des milieux qu’ils visitent et entraîner des bénéfices pour les communautés locales.

Ectotherme :
Se dit d’un animal dont la température corporelle dépend de la température extérieure.

Effet d’albédo :
Effet miroir des rayons de soleil qui atteignent la surface terrestre (eau ou terre). Presque tout ce qui existe (eau, arbres, gazons, toits des maisons, routes, glace) renvoie de la chaleur dans l’espace. Les glaces et la neige réfléchissent très bien la chaleur du soleil. S’il y avait moins de glaces et de neige, la Terre absorberait beaucoup plus de chaleur et la température augmenterait.

Effet d’îlot thermique urbain :
Phénomène par lequel les grandes villes absorbent plus la lumière et la chaleur du soleil que les banlieues à cause du grand nombre de surfaces bétonnées et asphaltées qu’on y trouve. La température y est donc généralement plus élevée de plusieurs degrés.

Efficacité énergétique (ou rendement énergétique) :
Capacité de produire un maximum de résultats avec un minimum de dégradation d’énergie. Ainsi, un appareil qui remplit bien sa fonction tout en consommant peu d'énergie possède une bonne efficacité énergétique.

Embâcle :
Accumulation de glaces flottantes contre un obstacle sur un cours d'eau. Par exemple, le resserrement du lit, la courbe prononcée d’une rivière ou encore des blocs de glace peuvent causer un embâcle. Les glaces retenues créent alors une sorte de barrage temporaire faisant déborder l'eau en amont.

Embouchure :
Ouverture par laquelle un cours d’eau se jette dans une mer ou un lac.

Empreinte écologique :
Mesure de la pression qu’exerce l’homme sur la nature.

Endémique :
Se dit d’une espèce vivante propre à un territoire ou à une zone biogéographique bien déterminée et, en général, peu étendue.

Énergie :
Capacité d’un système de produire du travail. Il existe différents types d’énergie : mécanique, électromécanique, thermique, chimique, etc. Nous produisons ou achetons de l’énergie et nous en consommons beaucoup dans plusieurs de nos activités domestiques et industrielles. La cuisson des aliments, la fusion des métaux et l’alimentation des moteurs ne sont que quelques exemples d’activités qui consomment de l’énergie.

Énergie cinétique :
Se définit comme étant l’énergie que possède un objet en raison de son mouvement.

Énergie éolienne :
L’énergie éolienne est la forme d’énergie qui est produite par le vent. En la transformant, on peut par exemple l’utiliser pour produire de l’électricité.

Retour en haut

Énergies fossiles :
Énergies (gaz, pétrole, charbon, etc.) extraites du sol et du sous-sol, qui se sont constituées par fossilisation de végétaux pendant des millions d'années. Leur combustion émet des gaz à effet de serre, principalement du dioxyde de carbone.

Énergie géothermique (ou géothermie) :
Énergie renouvelable issue de la chaleur du sous-sol. Il y a deux formes d'énergie géothermique : 1) la géothermie de surface; et 2) la géothermie profonde. La géothermie de surface consiste, à partir de la couche superficielle du sol, à récupérer de la chaleur en hiver et de la fraîcheur pendant l’été. La géothermie profonde consiste à capter la chaleur contenue dans la croûte terrestre en vue de produire du chauffage, voire de l’électricité.

Énergie hydraulique :
Énergie produite par la chute de l’eau.

Énergie hydroélectrique :
Énergie produite grâce au mouvement de l’eau. Voici, en quelques mots, la manière dont cette énergie est produite : l’eau emmagasinée dans d’immenses réservoirs et retenue par des barrages est mise en mouvement par l’ouverture de portes que l’on nomme des « vannes ». L’ouverture des vannes permet à l’eau de tomber sur des turbines qui se mettent alors à tourner sur elles-mêmes, et ce mouvement entraîne à son tour la rotation d’alternateurs. C’est ce processus qui permet de transformer l’énergie mécanique de l’eau (le mouvement de l’eau) en électricité.

Énergie marémotrice :
Énergie issue du mouvement de l'eau créé par les marées et causée par l'effet conjugué des forces de gravitation de la lune et du soleil. Elle est utilisée soit sous forme d'énergie potentielle (l'élévation du niveau de la mer), soit sous forme d'énergie cinétique (les courants de la marée).

Énergie mécanique :
Énergie associée au poids et au mouvement d’un corps, comme le déplacement de l’eau d’une rivière, son courant. L'énergie mécanique de l'eau peut être transformée en énergie électrique; il s’agit de l’hydroélectricité.

Énergie solaire :
Énergie que dispense le soleil par son rayonnement, directement ou de manière diffuse, à travers l'atmosphère. Sur terre, l'énergie solaire est à l'origine du cycle de l'eau et du vent. Le règne végétal, dont dépend le règne animal, l'utilise également en la transformant en énergie chimique à travers la photosynthèse. À l'exception de l'énergie nucléaire, de la géothermie et de l'énergie marémotrice, l'énergie solaire est à l’origine de toutes les énergies sur terre.

Énergie des vagues :
Utiliser la puissance du mouvement des vagues pourrait permettre de produire beaucoup plus d'énergie électrique que la puissance des marées.

Énergie verte :
Énergie produite à partir de sources renouvelables (ex. biomasse, énergies solaire, hydraulique, éolienne ou géothermique).

Énergivore :
Qui consomme beaucoup d’énergie.

Engelure :
Plaque rouge violacé, accompagnée d’une enflure douloureuse, qui se forme aux extrémités du corps (les mains, les pieds et le visage) lorsqu’elles sont exposées au froid.

Engrais chimiques :
Les engrais chimiques, aussi appelés engrais inorganiques, sont constitués en bonne partie des mêmes éléments nutritifs que l'on retrouve dans le sol après la décomposition de la matière organique. Dans les engrais chimiques, cependant, les éléments nutritifs sont déjà libres; ils vont donc gaver les plantes pour accélérer leur croissance, contrairement aux engrais organiques qui eux libèrent les mêmes éléments au rythme des besoins de la plante.

En suspension :
Ensemble de particules qui flottent dans l’eau ou dans l’air. Une particule est en suspension dans un liquide lorsqu’elle n’y est pas dissoute.

Entreprise d'écotourisme :
Entreprise qui utilise le milieu naturel et la biodiversité pour mettre en valeur les activités qu'elle offre aux touristes.

Envergure :
Étendue des ailes déployées d’un oiseau.

Environnement :
Ensemble des conditions naturelles (biologiques, physiques et géographiques) et des conditions découlant de l'aménagement du territoire qui agissent sur les organismes vivants, tels que les plantes, les animaux et les humains.

Épi protecteur :
Construction en bord de mer ou de rivière qui freine les courants d’eau et permet de limiter le mouvement des sédiments.

Retour en haut

Épurer :
Rendre plus pur en éliminant les éléments étrangers.

Équarrissage :
Méthode de transformation des cadavres d’animaux ou des résidus d’abattoirs en vue d’utilisations industrielles diverses.

Équitable :
Qualité d’un produit respectueux des droits de la personne et de l'environnement, contribuant ainsi au développement durable.

Éradiquer :
Faire disparaître totalement de la planète, supprimer

Érosion :
Usure que l'eau, le vent et certaines interventions de l'homme font subir au sol.

Espace naturel :
Tout habitat de la faune et de la flore qui n’a pas été transformé par les humains.

Espèce :
Ensemble d'êtres vivants qui se ressemblent et qui se reproduisent entre eux.

Espèce envahissante :
Espèce transportée de son habitat naturel vers un nouveau milieu où elle s’adapte facilement. Elle s’établit et se répand rapidement, car à court et à moyen terme elle n’est visée par aucun prédateur ni aucune maladie. Elle peut devenir nuisible à l’environnement en prenant la place des espèces indigènes.

Espèce exotique :
Plante ou animal présent dans une région extérieure à son aire de distribution naturelle connue, à la suite d’une introduction accidentelle ou intentionnelle par des humains.

Espèce menacée :
Espèce qui risque de disparaître si l’on ne fait rien pour la sauver.

Espèce vulnérable :
Espèce qui n’est pas menacée de disparition, mais qui suscite une préoccupation puisqu’elle est peu fréquente, peu abondante ou en déclin.

Essence d'arbre :
Espèce, en parlant des arbres d'une forêt. Par exemple, le chêne rouge, le peuplier faux-tremble et l'épinette noire sont des essences d'arbres.

Estacade :
Obstacle flottant ou fixé sur le fond, destiné à interdire l’accès à une zone d’un cours d’eau.

Estuaire :
Région aquatique caractérisée par le mélange d’eau douce et d’eau salée ainsi que par la présence de marées.

Étang :
Bassin d’eau aux contours bien définis et qui n’excède généralement pas 2 mètres de profondeur au milieu de l’été. Les végétaux ne se développent qu’en périphérie du plan d’eau.

Éthanol :
Liquide clair et incolore fabriqué à partir de matières organiques riches en sucres, en amidon ou en cellulose. Mélangé à l’essence ordinaire, il est utilisé comme carburant dans les automobiles et les camions.

Étiquette ÉnerGuide :
Outil qui aide à prendre une décision éclairée lors de l’achat d’un appareil électroménager neuf. Cette étiquette indique combien d’énergie l’appareil consomme au cours d’une année d’utilisation normale et facilite la comparaison, du point de vue de l’efficacité énergétique, entre les modèles de même capacité et de même catégorie. On trouve une étiquette semblable pour les automobiles neuves. Elle indique alors la consommation de carburant en ville et sur la route et donne une estimation du coût annuel en carburant. De plus, il existe un programme ÉnerGuide qui aide à prendre de bonnes décisions en matière d’efficacité énergétique, lors de la rénovation ou de l’achat d’une maison.
L’étiquette et le programme ÉnerGuide ont été créés par l’Office de l’efficacité énergétique.

Eutrophisation :
Enrichissement des eaux par des nutriments, se traduisant par une prolifération des végétaux aquatiques ou des cyanobactéries, les algues bleu-vert. Le phosphore et l'azote sont les principaux nutriments responsables de l'eutrophisation.

Évaporation :
Processus par lequel un liquide est transformé en vapeur suivant l'augmentation de sa température. Le processus inverse, soit celui où la vapeur devient liquide en raison d’une baisse de température, est la « condensation ».

EVSE :
: « Electric Vehicle Supply Equipment », c’est-à-dire : accessoire d’alimentation pour véhicule électrique.

Évapotranspiration : Processus combiné d’évaporation de la surface de la terre et de la transpiration de la végétation.

Retour en haut

Exploitation des ressources naturelles :
Opération qui consiste à retirer des ressources naturelles d'un certain milieu (par exemple : l'extraction minière, la coupe forestière et la chasse).

Exutoire :
Ouverture par laquelle l'eau s’écoule d'un réservoir, d’un lac ou d'un cours d'eau.

F

Faune :
La faune c’est l’ensemble des espèces animales, vertébrés et invertébrés, qui vivent à l’état sauvage ou naturel. Cette définition exclut les animaux domestiqués par l’homme.

Famine :
Pénurie alimentaire catastrophique frappant un grand nombre de personnes.

Feuille caduque :
Feuille qui tombe d'un arbre à l'automne.

Feuillu (ou décidu) :
Arbre qui renouvelle son feuillage chaque année, par opposition au conifère à aiguilles généralement persistantes (exemples : l'érable à sucre, le tilleul et le bouleau jaune).

Film :
Nom désignant toute pellicule de matière solide ou liquide.

Fioul :
Combustible liquide, brun foncé ou noir, plus ou moins visqueux provenant du pétrole.

Flore :
Ensemble des plantes présentes dans une région précise.

Flottabilité :
Capacité de flotter sur l’eau

Fonctions écosystémiques ou fonctions écologiques :
Avantages que l’humain retire des écosystèmes. Il s’agit des fonctions d’approvisionnement telles que la nourriture et l’eau; des fonctions de régulation, notamment le contrôle des inondations et des maladies; des fonctions culturelles, comme les avantages spirituels, culturels et ceux liés aux loisirs; et des fonctions de soutien, comme la formation des sols.

Forêt :
Étendue couverte de végétaux sur laquelle les arbres prédominent.

Fossé d'irrigation :
Tranchée creusée dans le sol servant à l'écoulement des eaux.

Fosse-réservoir :
Bassin que l’on a creusé dans un sol ou dans une terre humide pour y recueillir de l’eau.

Foudre :
Décharge électrique soudaine qui prend la forme d’une gigantesque étincelle entre deux nuages ou entre un nuage et le sol.

Retour en haut

Fragment :
Dans un espace naturel, chacune des partie qui est isolée par un élément artificiel comme une route, une voie ferrée ou un ensemble d’habitations.

Fragmentation :
Tout phénomène artificiel qui divise les espaces naturels, empêchant ainsi les espèces vivantes de se déplacer d’un milieu à un autre.

Frayère :
Lieu où la femelle poisson dépose ses œufs.

Fumier :
Engrais naturel d’origine animale, mélange des litières et des déjections liquides et solides des chevaux, bovins, volailles, etc., décomposé par la fermentation sous l’action de micro-organismes.

G

Galaxie (par exemple, la Voie lactée) :
Regroupement de milliards d’étoiles qui s’étend dans l’Univers. Notre galaxie à nous, la Voie lactée, se compose d’environ 400 milliards d’étoiles. Toute les étoiles que nous voyons la nuit font partie de la Voie lactée. Il existe des milliards de galaxies dans l’Univers.

Gaz à effet de serre (GES) :
Gaz présents dans l'atmosphère terrestre. Ils retiennent près de la surface de la Terre la chaleur que celle-ci retourne vers l’espace après avoir été réchauffée par le Soleil. Ces gaz participent au maintien des températures moyennes propices à la vie sur notre planète. L'effet de serre que ces gaz provoquent est un phénomène naturel et essentiel au maintien de la vie. Les gaz à effet de serre naturels sont la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone (CO2), le méthane, l'oxyde nitreux et l'ozone. Toutefois, certaines activités humaines (industrie, transport, électricité, déchets, agriculture, chauffage des habitations, etc.) envoient aussi tous ces gaz dans l’atmosphère, en plus de certains produits chimiques qui ne s’y trouvent pas de façon naturelle. En augmentant la quantité de gaz à effet de serre présente dans l’atmosphère, les activités humaines peuvent entraîner des changements climatiques.

Gelée :
On dit qu’il y a une gelée lorsque la température est égale ou en dessous du point de congélation (0 °C). L’eau se transforme alors en glace et le sol gèle.

Gélifraction :
Fragmentation des pierres causée par le gel et le dégel qui se succèdent.

Gène :
Partie de l’ADN contenant l’information biologique servant à la transmission d’un caractère héréditaire précis (ex. couleur des yeux ou des cheveux) et à sa manifestation dans l’organisme vivant. Chaque cellule humaine contient environ 30 000 gènes.

Génératrice :
Machine qui transforme l’énergie mécanique en électricité.

Génétique :
Qui concerne les gènes, l’hérédité. Branche de la biologie qui étudie les gènes.

Génie civil :
Ensemble des techniques concernant les constructions civiles (usines, entrepôts, barrages, voies ferrées. aqueducs, etc.)

Géologique :
Qui concerne la géologie, une science qui étudie la formation de la Terre, de ses roches et de ses fossiles.

Géologue :
Spécialiste qui étudie la structure de la Terre, sa surface, l'histoire de ses parties et l'évolution de leur agencement.

Géomatique :
Discipline ayant pour objet la gestion des données géographiques et qui fait appel aux sciences et aux technologies reliées à leur acquisition, leur stockage, leur traitement et leur diffusion.

Géomorphologue :
Spécialiste qui étudie la forme et l’évolution du relief terrestre.

Géotechnique :
Science qui étudie la résistance mécanique des sols et des ouvrages en granulat naturel (barrages en terre, remblais, etc.).

Geyser :
Source d’eau chaude qui jaillit à l’occasion.

Retour en haut

Glissement de terrain :
Mouvement rapide d’une partie du sol, de roches ou de débris sur un versant. Cela est dû à la gravité et souvent facilité par la présence d’eau.

Glucide :
Substance naturelle ou artificielle composée de carbone, d’hydrogène et d’oxygène.

Golfe :
Vaste bassin, plus ou moins ouvert, formé par la mer qui s’enfonce dans les terres.

Gradateur :
Dispositif électrique permettant de régler l’intensité de la lumière des lampes.

H

Habitat :
Ensemble des milieux naturels dans lesquels une espèce comble ses besoins : se nourrir, s’abriter et se reproduire. Par exemple, l’omble de fontaine se reproduit dans un ruisseau mais peut passer le reste de l’année dans un lac.

Halloween :
Halloween est un mot anglais d'origine catholique qui signifie « la veille de la Toussaint ». Elle était à l’origine célébrée le 1er novembre et il s’agissait d’une fête religieuse à la mémoire de tous les saints. La coutume de se déguiser lors de cette fête vient d’une vieille croyance celte. Selon celle-ci, les esprits des personnes mortes dans l'année précédant le 31 octobre revenaient sur terre en quête de corps vivants pour les posséder. Aussi, comme personne ne voulait risquer que cela lui arrive, les gens ont pris l'habitude de porter des costumes d'allure morbide le soir du 31 et de se promener dans leur quartier en faisant beaucoup de bruit afin d'effrayer les esprits et de les décourager de prendre possession de leur corps.

Harde :
Troupe de bêtes sauvages vivant ensemble.

Haut-fond :
Élévation du fond de la mer ou d’un cours d’eau, recouverte d’une eau peu profonde et qui peut représenter un danger pour la navigation.

Hectare :
Unité de mesure de superficie égale à 10 000 m². Son abréviation est ha.

Héraldique :
Relatif au drapeau et aux armoiries.

Herbacé :
Se dit d'une plante qui ne produit pas de bois, contrairement à une plante ligneuse.

Herbicide :
Qui détruit les mauvaises herbes.

Héréditaire :
Caractéristiques génétiques d’un organisme vivant qui se transmettent d’une génération à une autre.

Horticulture :
L’horticulture comprend la culture des jardins potagers, mais aussi celle des arbres et des fleurs de même que la culture en serre.

Humidité :
Vapeur d'eau contenue dans l'atmosphère.

Humus :
Terre ou terreau qui est formée par la décomposition des débris végétaux ou animaux et qui contribue à la fertilité du sol.

Hybrides rechargeables :
Les véhicules hybrides rechargeables fonctionnent principalement à l’électricité au moyen d’une batterie qui peut être rechargée en étant branchée sur le réseau électrique, mais ils sont aussi dotés d’un moteur à combustion qui peut servir à recharger la batterie, prendre le relais ou fournir une puissance supplémentaire lorsque la batterie est faible.

Hydraulique :
Science qui porte sur l'étude du mouvement des liquides.

Hydrocarbure :
Substances composées de carbone et d’hydrogène et utilisées notamment pour faire fonctionner les moteurs. Le pétrole et le gaz naturel sont des exemples d’hydrocarbures. Les hydrocarbures sont gazeux, liquides ou solides et ils sont inflammables.

Hydroélectricité :
Électricité produite par l’énergie que fournissent les chutes et les cours d'eau.

Hydrologie :
Science appliquée au cycle de l'eau, des précipitations, de l'écoulement ou de l'infiltration.

Hypothermie :
Diminution de la température du corps au-dessous de la normale (37,2 °C).

I

Iceberg :
Épais et volumineux bloc de glace d’eau douce qui s’est détaché d’une calotte glaciaire ou d’un glacier. Ce bloc flotte et près de 90 % de son volume est sous l’eau. Il peut dériver sur l’océan pendant des mois, même des années.

Indigène :
Espèce née dans le pays où elle habite. Elle croît et vit naturellement dans un lieu sans y avoir été importée. Elle est adaptée au climat et aux insectes.

Inertie thermique :
Capacité du matériel ou d'une matière à absorber de l'énergie, à l'emmagasiner et à la réémettre.

Retour en haut

Inflammable :
Qui peut prendre feu facilement.

Infrastructure :
Équipement routier, ferroviaire et maritime. Ce terme est aussi utilisé pour définir l'ensemble des bâtiments et des fondations d'une ville.

Inondation :
Débordement d'eau qui submerge les terres habituellement sèches la majeure partie de l'année.

Insecte indésirable :
Insecte qui fait du tort aux organismes vivants occupant le même environnement que lui. Par exemple, cet insecte peut se nourrir des feuilles et des racines de la pelouse ou nuire aux fleurs et aux fruits des arbres fruitiers. Certains insectes transmettent même des maladies aux plantes, aux animaux et aux humains. Il arrive aussi que les insectes indésirables s’en prennent aux biens matériels, aux graines, etc.

Insecticide :
Produit chimique, biologique ou d’origine naturelle qui détruit les insectes indésirables. Il tue ces derniers soit avant leur maturité (larvicide), soit au stade adulte (adulticide).

Insectifuge ou antimoustique ou répulsif à moustiques :
Produit qui éloigne les insectes. Les insectifuges sont appliqués sur la peau ou les vêtements.

Installation sanitaires :
Installations d'hygiène destinées à distribuer, utiliser et évacuer l'eau dans les habitations (baignoires, bidets, lavabos, éviers).

Installation septique :
Système de traitement destiné à épurer (nettoyer) les eaux usées d’un bâtiment ou d’une maison.

Instrumentation :
Technique d'observation, de mesure et de contrôle à distance par des moyens électroniques.

Invasculaire :
Désigne les plantes qui n'ont pas de vaisseaux conducteurs de sève, par exemple une mousse.

Invertébré :
Animal qui ne possède pas de colonne vertébrale. Les vers, les insectes et les mollusques en sont des exemples.

Isolation géothermique :
Conservation de la chaleur grâce aux propriétés isolantes du sol.

J

K

Kilowattheure :
Unité servant à mesurer la consommation d'énergie électrique. Un kilowattheure correspond à l'énergie consommée en une heure par une machine d’une puissance de 1 kilowatt – puissance moyenne d’un petit micro-ondes.

Retour en haut

L

Laper :
Boire à coups de langue.

Lampe au sodium :
Source lumineuse jaune, la lampe au sodium a un meilleur rendement énergétique et moins d’incidence sur la qualité du ciel nocturne, la santé humaine et les écosystèmes que les sources lumineuses blanches (lampes au mercure, incandescentes, halogènes, fluorescentes, fluorescentes compactes, etc.).

Larve :
Stade de développement de certains animaux, tels que les insectes et les amphibiens, qui auront à se transformer avant d’atteindre leur forme adulte.

Larvicide :
Substance qui a la capacité de tuer les larves. Celles-ci correspondent à une forme de développement que prennent certains animaux, tels les insectes, avant d'atteindre leur stade adulte.

Latitude :
Une des deux coordonnées géographiques terrestres, l'autre étant la longitude. La latitude se compte de 0 à 90° degrés vers le nord ou vers le sud, à partir du plan de l'équateur.

Lemming :
Petit mammifère rongeur des régions du Nord.

Lessivage :
Transport par l’eau dans le sol de certaines matières (minéraux, polluants, etc.).

Lichen :
Végétal complexe formé par l’association d’un champignon et d’une algue vivant en symbiose, très résistant à la sécheresse, au froid et au chaud.

Limpidité :
Ce qui est limpide; clair, pur, transparent.

Lisier:
Le lisier est un mélange de déjections d'animaux d'élevage et d'eau. Il s'agit d'un déchet agricole sous forme liquide car son contenu en eau est supérieur à 85%.

Lit (d’un cours d’eau) :
Creux naturel du sol ou canal dans lequel coule un cours d’eau sans déborder. Le lit d'un cours d'eau comprend le fond et les berges, qui sont habituellement distincts.

Littoral :
Bord d’un plan d'eau qui s'étend à partir de la ligne des hautes eaux printanières, jusqu’au centre du lac ou du cours d’eau. Elle comprend donc la bande de terre inondée annuellement, le littoral et la rive.

Lieu de frai :
Zone d'un milieu aquatique où se font la ponte et la fécondation des œufs d'une espèce animale.

Lixiviat :
Liquide produit par l’infiltration d’eau à travers les ordures ménagères dans les sites d’enfouissement. Cette substance, souvent contaminée par des matières organiques et par des métaux lourds, peut aggraver la pollution du sol, des eaux souterraines et des cours d’eau.

Lumière intrusive :
Tout éclairage qui pénètre dans nos maisons et nous importune une fois la nuit venue.

Retour en haut

M

Maladie cardio-vasculaire :
Maladie qui concerne le cœur et les vaisseaux sanguins.

Maladie pulmonaire :
Maladie qui touche les poumons.

Malaria :
Maladie transmise par la piqûre d'un moustique et caractérisée par des accès de fièvre. D’ailleurs on l’appelle aussi « la fièvre des marais ».

Malnutrition :
Mauvais état nutritionnel dû soit à une cause métabolique, soit à une alimentation mal équilibrée en quantité ou en qualité.

Mammifères :
Classe de vertébrés endothermes, dont la température du corps est constante et ne dépend pas de la température extérieure, et dont le corps est recouvert de poils. Les femelles allaitent les petits qui se sont développés à l’intérieur de leur corps.

Marais :
Milieu recouvert d'eau pendant la saison de végétation. Il est caractérisé par des plantes herbacées aquatiques.

Marc :
Résidu des fruits que l’on a pressés, dont on a extrait le jus, pour la fabrication de boissons (vin, cidre), d’huile, etc.

Marécage :
Milieu humide soumis à des inondations saisonnières et dominé par une végétation d’arbres et d’arbustes.

Marée :
Mouvement cyclique de montée et de descente du niveau de la mer. Ce phénomène quotidien est causé par l’attraction de la Lune et du Soleil.

Marégraphe :
Outil qui mesure le niveau des mers.

Matière azotée :
Substance contenant de l’azote, un nutriment qui cause la multiplication rapide des plantes aquatiques.

Matière en suspension :
Matière fine et solide contenue dans une eau usée. Elle est enlevée lors du traitement des eaux. Une particule est en suspension dans un liquide lorsqu’elle n’y est pas dissoute.

Matières inorganiques :
La matière inorganique comprend les minéraux.

Matière ligneuse :
Matière compacte et fibreuse, plus ou moins dure, formée par les vaisseaux qui transportent la sève. C'est ce qui attribue une certaine rigidité à des végétaux comme les arbres, les arbustes et les arbrisseaux. On utilise souvent l'expression « matière ligneuse » pour désigner le bois.

Matière organique :
Substance que produisent les vivants : débris végétaux (feuilles mortes), excréments, cadavres d'animaux. Les matières organiques sont composées à la base de carbone et d’hydrogène.

Matière phosphorée :
Substance contenant du phosphore.

Matières premières :
Matériau d’origine naturelle qui est susceptible d’être utilisé (ex. gravier pour les routes) ou à partir duquel on peut extraire des éléments servant dans la production de biens (ex. métaux).

Matières putrescibles :
On nomme matières putrescibles les matières résiduelles qui peuvent subir une biodégradation, donc avec lesquelles il est possible de faire du compost.

Matières résiduelles :
Matière que nous jetons (ordures ménagères, vêtements, livres, appareils ménagers, meubles, papier, verre, plastique, métaux, emballages, etc.). La majorité de ces résidus, autrefois nommés déchets, pourraient être recyclés ou réutilisés. C’est d’ailleurs l’un des objectifs visés par la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. Les matières résiduelles peuvent aussi être d'origine industrielle ou agricole, ou des substances naturelles contaminées par les activités humaines (ex. neiges usées).

Retour en haut

Mécanique :
Science qui étudie les forces et les mouvements.

Mégawatt :
Il s’agit d’un million de watts. C’est l’unité fréquemment utilisée en production électrique.

Mégawattheure :
En intégrant cette puissance sur un temps d’une heure, on obtient une quantité d'énergie dont l'unité est le mégawattheure.

Mercure :
Métal lourd de couleur argentée qui est liquide à la température ambiante. Il est très toxique pour l’humain.

Métabolisme :
Ensemble des transformations chimiques et physiques qui s'accomplissent dans les tissus d'un organisme vivant (dépenses énergétiques, échanges, nutrition, etc.).

Métaux lourds :
Métaux tels que le mercure, le plomb, le cadmium, le chrome, le zinc, le cuivre, le nickel et l’arsenic provenant des tuyauteries, des piles, de la peinture et qui vont s’ajouter dans la chaîne alimentaire, pouvant ainsi lui nuire. Ils ne sont pas dégradables.

Méthane (CH4) :
Ce gaz joue un rôle important dans l’effet de serre. Il est produit par la végétation brûlée, digérée ou pourrie en l’absence d’oxygène. Par exemple, de grandes quantités de méthane proviennent des rizières, des dépotoirs et des animaux d’élevage.

Météoritique :
Qui est relatif aux météorites, qui les concernent.

Météorologue ou météorologiste :
Spécialiste qui étudie l'atmosphère et les phénomènes qui s'y produisent.

Microbe :
Organisme microscopique à l’origine des maladies infectieuses (ex : bactéries, germes)

Micro-organisme :
Organisme vivant formé d’une seule cellule, visible seulement au microscope.

Microorganisme pathogène :
Organisme vivant formé d’une seule cellule, visible seulement au microscope et susceptible de causer une maladie.

Micropolluant :
Polluant chimique présent en faible concentration dans un milieu donné. Il est difficile à éliminer.

Migrateur :
Se dit d’un oiseau qui se déplace sur de longues distances, d’un territoire de reproduction à un territoire d’hivernage et inversement, suivant les saisons. Les hérons et les canards sont des exemples d’oiseaux migrateurs.

Milieux humides :
Milieux inondés ou saturés d’eau pendant une période suffisamment longue pour caractériser le type de faune et de flore qui s’y trouve. Les étangs, les marais, les marécages et les tourbières sont des milieux humides.

Milieux riverains :
Appellation qui regroupe à la fois le littoral et la rive des lacs et des cours d’eau.

Minérotrophe :
Se dit d’une tourbière alimentée à la fois par des précipitations atmosphériques et par des eaux de ruissellement enrichies d’éléments minéraux dissous en provenance des sols environnants.

Monoculture :
Culture d'une seule espèce végétale.

Montagnais :
L’une des onze nations autochtones qui peuplent le Québec.

Monoxyde de carbone (CO) :
Gaz sans couleur ni odeur, sans saveur et non irritant, de plus, il est inflammable et très toxique.

Morphologie :
Forme ou apparence extérieure d'un organisme vivant.

Mousse de tourbe :
Des débris de plantes s'accumulent au cours des années et viennent à former une masse épaisse, la tourbe. Celle-ci est séchée et broyée pour en faire ce que l’on appelle la mousse de tourbe, utilisée notamment comme amendement pour le jardinage.

Moustique :
Insecte dont la femelle pique l’homme et les animaux pour se nourrir de leur sang. Il se développe généralement en eau stagnante et peu profonde. Au Québec, le terme maringouin est aussi utilisé pour désigner « moustique ».

Retour en haut

N

Nacelle :
La nacelle est la grosse boîte de commandes située au sommet de la tour. Elle contient les mécanismes essentiels à la transformation de l’énergie mécanique en électricité.

Nappe aquifère :
Réservoir naturel d’eau souterraine contenu dans un terrain poreux.

Nappe phréatique :
Réserve d’eau souterraine qu’on peut atteindre par des puits.

Neige usée :
Neige contaminée par l’épandage d’abrasifs et de roc concassé ainsi que par la présence d’ordures et de particules de métaux.

Neutraliser :
Rendre inoffensif. Annuler les effets d’une substance, d’une personne ou d’une chose.

Nicheur :
Se dit d’un oiseau qui construit des nids et participe à la reproduction de son espèce.

Nitrate :
Composés chimiques faits d’azote et d’oxygène, les nitrates sont nécessaires à la croissance des végétaux. Toutefois, leur surabondance dans les cours d’eau et les lacs favorise la croissance des algues et dégrade l’habitat de la faune, des poissons et d’autres organismes aquatiques.

Noyau cellulaire :
Partie à l’intérieur d’une cellule qui contient et protège les chromosomes.

Nutriments :
Parties des éléments les plus petites à être absorbées par les vivants. Par exemple, pour les humains, les nutriments sont les protéines, les glucides et les lipides. Dans le sol,on retrouve plusieurs nutriments pour les végétaux : l'azote, le phosphore, le calcium, le magnésium et le potassium, par exemple.

O

Objets connectés :
Un objet connecté est un objet lié à Internet. Il peut s’agir, par exemple, de la télévision, d’un cellulaire, d’un ordinateur, d’un téléphone ou d’une tablette.

Océanographie :
Science qui étudie à la fois les mers, les océans, les fonds marins, les milieux côtiers et l’ensemble des organismes qui y vivent.

OGM :
Organisme génétiquement modifié, appelé aussi organisme transgénique. Un OGM est un organisme dans lequel le matériel génétique a été modifié par la technologie moderne, c’est-à-dire d'une façon qui ne se produit pas dans la nature. Les OGM comprennent à la fois les organismes vivants modifiés (OVM) et ceux transformés qui ne sont plus vivants. OGM est l’appellation généralement utilisée par le public, les médias et la majorité des intervenants dans ce domaine.

Ombrotrophe :
Se dit d’une tourbière alimentée en eau et en éléments nutritifs uniquement par les précipitations atmosphériques.

Oméga-3 :
Type d’acide gras présent dans les huiles de canola et de soya, les huiles de poisson et les poissons gras (le hareng, le maquereau, le saumon, la truite, etc.). Les acides gras oméga-3 préviennent les maladies cardio-vasculaires.

Organisation non gouvernementale (ONG) :
Organisation sans but lucratif formée d’un groupe de citoyens à l'échelle locale, nationale ou internationale (selon l’Organisation des Nations Unies). Certaines ONG se concentrent sur des questions particulières, telles que l'environnement, les droits de l'homme ou la santé.

Ontogénique :
Relatif au développement de l'enfant.

Organique :
Se dit de tout ce qui contient des cellules vivantes. Toutes les cellules vivantes sont essentiellement composées de ces quatre éléments : le carbone, l’hydrogène, l’oxygène et l'azote.

Organisme sans but lucratif (ou organisme à but non lucratif) :
Organisme constitué à des fins sociales, éducatives ou philanthropiques et dont l'objet n'est pas de procurer un avantage économique à ses membres ni de leur distribuer les profits engendrés par certaines de ses activités.

Organochlorés :
Composés organiques contenant du chlore.

Ornithologue :
Spécialiste de l’ornithologie, une branche de la biologie animale qui traite des oiseaux.

Oscillation australe :
Différence entre la pression atmosphérique au milieu du Pacifique (mesurée à Tahiti) et à l’ouest de cet océan (mesurée à Darwin, en Australie). Cette oscillation permet de confirmer la présence des phénomènes El Niño et La Niña.

Otite :
Inflammation de l’oreille.

Retour en haut

OVM :
Un organisme vivant modifié (OVM) est un organisme capable de transférer ou de copier du matériel génétique et qui possède un matériel génétique nouveau obtenu par des technologies modernes comme celles pratiquées en laboratoire.

Oxydes d'azote (NOx) :
Substances polluantes provenant de la combustion de matières, comme l'essence, le gaz naturel, le charbon, l'huile à chauffage, etc. Les lettres NOx forment un symbole court permettant aux chimistes de reconnaître facilement son appellation.

Ozone (O3) :
Gaz présent naturellement dans l'air. Il se trouve en plus grande concentration dans la stratosphère. En haute altitude, il est créé par la réaction entre les rayons solaires et l'oxygène. Il permet de filtrer, en partie, les rayons ultraviolets et de maintenir la vie à la surface des continents. Au niveau du sol, il devient davantage présent avec le mélange des polluants et du rayonnement du soleil. En grande quantité, il devient nocif pour la santé et l'environnement.

P

Paillis :
Fine couche de paille ou de débris végétaux qui est étendue à la surface du sol afin de protéger le sol et les racines des plantes du dessèchement et du gel.

Pale :
Chaque bras d’une hélice se nomme une pale. Les éoliennes, les ventilateurs et les hélicoptères en possèdent, puisqu’ils sont dotés d’une hélice.

Parasite :
Organisme qui vit et se développe aux dépens d'un organisme d'une autre espèce.

Parc national :
Au Québec, un parc national a pour mandat de protéger et de conserver des territoires qui représentent les différentes régions naturelles de la province ou des sites qui ont des caractéristiques naturelles très spéciales. Ces parcs sont rendus accessibles au public à des fins récréatives et éducatives, et les activités qu’on peut y pratiquer permettent la découverte de nos richesses naturelles.

Paludisme :
Maladie parasitaire endémique ou épidémiquetransmise par les moustiques; produit de fortes poussées de fièvre et des désordres systémiques, et provoque chaque année la mort de deux millions de personnes.

Particules fines :
Minuscules poussières déversées dans l'air par diverses sources comme les transports, les industries et le chauffage au bois. Leur diamètre étant très petit, elles peuvent pénétrer profondément dans les voies respiratoires et ainsi nuire à leur fonctionnement.

Patrimoine :
Ensemble des richesses d'une collectivité.

Patrimoine naturel :
Ensemble des ressources naturelles héritées des générations précédentes dont disposent un groupe d’individus vivant dans un milieu donné.

Pays en voie de développement :
Pays moins développés que l'Amérique du Nord. Aussi appelé tiers-monde.

Pergélisol :
Sol dont la température se maintient à 0 °C ou moins pendant de longues périodes.

Pertuis :
Ouverture dans un barrage destiné à laisser passer l’eau.

Pessière :
Peuplement forestier, naturel ou planté, dominé par les épinettes.

Pesticide :
Produit servant à combattre des insectes et des plantes indésirables, des maladies, etc. Il existe toutes sortes de pesticides et on les trouve sous plusieurs formes : liquide, poudre, aérosol, etc. Ils peuvent présenter des risques pour la santé et l'environnement.

Peupleraie :
Peuplement forestier composé majoritairement de peupliers.

pH :
Mesure du degré d'acidité ou d'alcalinité d'un liquide ou d'un sol.

Phénix de l'environnement :
C'est un prix qui met en lumière l'excellence des contributions des entreprises, des individus, des institutions, des organismes sans but lucratif, des municipalités et des regroupements municipaux à la protection de l'environnement et à la conservation des ressources.

Phosphore :
Nutriment dans l’eau qui fait en sorte que les plantes se multiplient plus rapidement et nuisent aux espèces aquatiques.

Photosynthèse :
Phénomène par lequel les végétaux pourvus de chlorophylle transforment le gaz carbonique en composés organiques plus complexes, grâce à l'énergie solaire. L'oxygène est un sous-produit de ce phénomène.

Photovoltaïque :
Qui effectue la conversion d’une énergie lumineuse en énergie électrique.

Retour en haut

Phytoplancton :
Végétaux de très petite taille en suspension dans l’eau et qui se laissent transporter par les courants. Ils ne sont visibles qu’avec un microscope.

Pigment :
Matière colorée, de structure variée, présente dans divers tissus et organes végétaux ou animaux auxquels elle donne une coloration particulière.

Pied d’athlète :
Infection fongique, causée par un champignon, qui provoque une éruption cutanée sur le pied, souvent entre les orteils.

Piégeage :
Action de chasser au moyen d’un piège.

Pile :
Appareil qui transforme en électricité l’énergie dégagée par une réaction chimique. Certains appareils, comme la télécommande de la télévision, exigent des piles qui fournissent un faible courant électrique. Cependant, il en existe de plus puissantes, comme celles que l’on retrouve dans les automobiles.

Pile à combustible ou pile à combustion :
Pile qui convertit l’énergie chimique en énergie électrique en utilisant généralement l’hydrogène comme combustible. Bien sûr, il faut tenir compte du mode de production de l’hydrogène pour évaluer l’efficacité énergétique de cette pile. L’usage de cette technologie appliquée à l’automobile pourrait néanmoins améliorer la qualité de l’air en milieu urbain. Elle offre plusieurs avantages dont celui de fournir une grande puissance pour un poids et des dimensions raisonnables. De plus, sa mise au rebut ne cause pas de pollution.

Pinède :
Peuplement de pins

Pinnipèdes :
Groupe de mammifères marins aux membres palmés et en forme de nageoires. Les otaries, les phoques et les morses font partie de ce groupe.

Plaine inondable :
Étendue de terre occupée par un cours d'eau lorsqu'il déborde de son cours habituel. Souvent, on classe les plaines inondables en deux groupes ou zones de récurrence, en fonction de leur fréquence d'inondation. Il y a d'abord les zones de récurrence 0-20 ans, où les risques d'inondation sont de 5 % chaque année. Les zones de récurrence 20-100 ans ont, quant à elles, 1 % de possibilité d'être inondées chaque année.

Plancton :
Organismes microscopiques en suspension dans l'eau de mer ou dans l'eau douce. Il existe deux sortes de plancton : le phytoplancton qui désigne l'ensemble des végétaux et le zooplancton qui désigne l'ensemble de animaux.

Plante exotique :
Espèce végétale apportée d'un pays lointain ou croissant hors de son aire de distribution naturelle.

Plante indésirable :
Espèce végétale qui, si elle se retrouve dans un milieu précis, peut devenir nuisible. Certaines peuvent représenter des risques pour la santé.

Pluviométrie :
Mesure de la quantité de pluie tombée; étude de la répartition des pluies à la surface du globe.

Pneumonie :
Infection des poumons qui peut être causée par divers germes (bactéries, virus ou champignons).

Pollen :
Poussière fécondante mâle des fleurs produite par de nombreuses espèces de plantes et d'arbres.

Pollinisateurs :
Animaux, surtout des insectes et des oiseaux, qui transportent le pollen d’une plante à l’autre. Ainsi, la fleur produit des fruits et des graines.

Pollinisation :
Mode de reproduction des plantes à graines. Il s'agit du processus de transport d'un grain de pollen depuis l'étamine (organe mâle) jusqu'à son dépôt sur la partie réceptive de la fleur femelle.

Poisson intolérant à la pollution :
Les poissons intolérants sont sensibles à la pollution. Quand il y a moins de poissons intolérants dans un cours d’eau, c’est signe qu’il est pollué.

Poisson tolérant à la pollution :
Les poissons tolérants survivent facilement dans un milieu pollué. Quand il ne reste que des poissons tolérants, le cours d’eau est pollué.

Pollution lumineuse :
Lumière artificielle projetée vers le ciel, qui est responsable du voilement des étoiles, crée une nuisance visuelle et cause des pertes d’énergie.

Polype :
Organisme constitué d’un corps cylindrique creusé d’une cavité digestive dans laquelle les zooxanthelles se fixent en symbiose afin de fournir aux polypes leur oxygène et une partie de leur alimentation. On retrouve les polypes sous la forme libre : la méduse; sous la forme solitaire : les hydres; et en colonies fixées : les coraux.

Retour en haut

Population :
Ensemble d'individus d'une espèce donnée qui se trouvent dans un même lieu et qui se reproduisent.

Pot d’échappement :
Chambre compartimentée fixée à la tuyauterie d'échappement pour assurer la détente des gaz. Synonyme : silencieux.

Précipitations :
Chutes d’eau provenant de l’atmosphère et qui se manifestent sous différentes formes : pluie, neige, grêle, etc.

Précipitations acides :
Pluie, neige, grêle, brouillard ou dépôt sec dont le pH est inférieur à 5,6 (qui est le pH normal des précipitations).

Prédation :
Activité des animaux qui se nourrissent de proies. Le chat est un prédateur.

Pression atmosphérique :
Correspond à la pression générée par une colonne d'air en un point donné.

Privatisation :
Action de vendre à l'entreprise privée ce qui était la propriété de l'État. S'approprier la vente d'un produit qui est une propriété publique.

Produit soluble :
Substance qui peut se dissoudre dans un liquide.

Projet pilote :
Projet réalisé par au moins deux partenaires pour tester l’efficacité et la pertinence d’une nouvelle façon de faire.

Prolifération :
Multiplication rapide d’organismes comme les algues, les fourmis, les pucerons, etc.

Protocole de Cartagena :
De son vrai nom, le « Protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques relatif à la Convention sur la diversité biologique » a pour objectif de contribuer à contrôler le transport, le mouvement entre les pays et l’utilisation d’un OVM, en assurant un degré adéquat de protection de la diversité biologique et de prévention des risques pour la santé humaine. Il est basé sur l’approche de précaution.

Protocole de Kyoto :
Engagement pris en 1997 par les pays industrialisés afin de réduire, entre 2008 et 2012, leurs émissions de gaz à effet de serre d’au moins 5 % sous le niveau de 1990. Pour entrer en vigueur, le protocole devait être ratifié par 55 pays dont le total des émissions de gaz à effet de serre représentait au moins 55 % des émissions des pays industrialisés. Les États-Unis, dont le pourcentage d'émission est très élevé, ont refusé de ratifier le protocole. C’est ce qui explique le long délai entre son adoption en 1997 et sa mise en vigueur le 16 février 2005.

Puits de fenêtre :
Trou ou espace ouvert situé sous le niveau du sol, habituellement devant une fenêtre. Il sert à empêcher les infiltrations d'eau, à laisser passer l'air ou la lumière.

Purificateur d’air :
Appareil électrique qui purifie l’air à l’aide de filtres.

Purin :
Partie liquide du fumier, qui contient surtout de l'urine.

Q

Qualité bactériologique :
Indice de classement de l’eau basé sur la quantité de bactéries qui s’y trouvent.

R

Radioactif :
Élément qui peut se désintégrer spontanément en un autre élément à la suite d’une modification du noyau de ses atomes.

Rapace :
Oiseau carnivore armé de griffes puissantes pour capturer ses proies et d'un bec crochu plus ou moins fort pour en déchirer la chair.

Rapides :
Partie d'un cours d'eau où le courant est rapide et turbulent, sans chutes prononcées (par exemple, les rapides de Lachine et ceux de la rivière des Mille Îles).

Ravageur :
Oiseaux, rongeurs, insectes ou parasites qui détruisent les cultures agricoles (légumes, fruits, etc.) et les forêts.

Retour en haut

Rayons ultraviolets :
Rayons émis par le soleil et par des appareils électriques qui dégagent de l’énergie.

Récupération :
Action de recueillir des matériaux usagés, de les trier et de faire en sorte qu'ils servent à nouveau, que ce soit tels quels, recyclés ou dans le compostage.

Recyclage :
Procédé qui consiste à prendre des matières résiduelles qui ont été récupérées et à les transformer pour en faire un produit semblable (ex. le papier journal) ou différent (ex. de vieux pneus transformés en tapis de caoutchouc).

Récifs coralliens :
Rocher ou groupe de rochers formés des squelettes de coraux et d’autres débris calcaires (algues, mollusques).

Redoux :
Adoucissement soudain de la température en hiver.

Réduction à la source :
Diminution des produits achetés, de l'emballage de ces derniers, etc. C'est aussi l'acte de réduire au minimum nos matières résiduelles, par exemple en triant les objets qui peuvent être recyclés ou réemployés.

Réemploi :
Action de réutiliser un objet à plusieurs reprises avant de le mettre à la poubelle. Les caractéristiques et la fonction de cet objet restent les mêmes ou changent peu.

Réfraction :
Phénomène naturel observé lorsqu’un rayon lumineux traverse une goutte d’eau et est dévié. La lumière du soleil, apparemment blanche, est en fait composée de plusieurs couleurs. En traversant les gouttelettes, cette lumière blanche se décompose en les couleurs de l’arc-en-ciel.

Régulation :
Action de maintenir un équilibre, à un rythme régulier.

Réhabiliter :
Ramener dans un état satisfaisant en fonction de l’usage prévu, en parlant d’un terrain (parc, quartier résidentiel, industrie).

Remblayer :
Action de remplir un trou ou un certain espace avec de la terre.

Reptiles :
Classe de vertébrés ectothermes, dont la température du corps varie selon la température extérieure, et qui ont la peau couverte d’écailles. Les reptiles pondent des œufs à la coquille semi-rigide sur la terre ferme ou mettent au monde des petits déjà formés qui ressemblent aux adultes. Les tortues et les serpents font maintenant partie de deux groupes distincts. Au Québec, nous n’avons pour ainsi dire plus de reptiles. Par contre, en Ontario, où l’on retrouve des lézards, on peut affirmer qu’il y a des reptiles.

Réserve aquatique :
aires protégées principalement constituées pour protéger la biodiversité des milieux aquatiques d’eau douce et d’eau salée et celle des milieux naturels adjacents.

Réserve de biodiversité :
aires protégées constituées dans le but de favoriser le maintien de la biodiversité en milieu terrestre et, plus spécialement, d’assurer la représentativité de la diversité biologique des différentes régions naturelles du Québec.

Réserve de ciel étoilé :
Territoire où l’on applique des mesures pour protéger la qualité du ciel nocturne et restreindre la pollution lumineuse. Cette sorte de réserve est reconnue par l’International Dark-Sky Association.

Réserve internationale de ciel étoilé :
Territoire public ou privé qui possède un ciel étoilé et un environnement nocturne d’une qualité exceptionnelle ou remarquable et qui, sur un vaste périmètre, est spécialement protégé pour favoriser sa mission scientifique, environnementale, éducative, culturelle et/ou d’agrément du public [résumé de la définition établie par l’IDA].

Réserve écologique :
Les réserves écologiques sont des milieux (île, marécage, tourbière ou forêt) protégés par une loi. Cellle-ci établit la réglementation qui permettra de conserver le mieux possible le territoire dans son état naturel pour qu’il serve à des activités scientifiques ou éducatives. Quelques réserves écologiques peuvent être visitées à des fins d’éducation.

Réserve naturelle :
Les réserves naturelles sont des milieux naturels protégés qui appartiennent à un propriétaire privé. Ce dernier prend l’initiative de limiter certaines activités sur son terrain pour protéger la nature. C’est en vertu de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel que le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques reconnaît cet engagement par l’entremise de la réserve naturelle. Certaines réserves naturelles peuvent être visitées et d’autres non. C’est pourquoi il faut se renseigner avant de s’y rendre!

Résilience :
aptitude d’un système (incluant les écosystèmes), d’une collectivité ou d’une société potentiellement exposés à des aléas à s’adapter, en résistant ou en changeant, en vue d’établir et de maintenir des structures et un niveau de fonctionnement acceptables (Morin, 2008).

Ressourcerie :
Centre qui fait la collecte, la réparation et la vente, à un prix modique, d'articles usagés : vêtements, livres, jouets, meubles, etc. Un tel organisme contribue à réduire les déchets, tout en procurant des emplois.

Ressources génétiques :
On entend généralement par « ressources génétiques » le matériel d’origine végétale, animale ou microbienne contenant des gènes et d’autres substances, et ayant une valeur réelle ou potentielle pour les humains.

Ressources naturelles :
Éléments que l’on trouve à l’état naturel et que l’être humain peut utiliser pour répondre à ses besoins.

Ressources naturelles renouvelables :
Une ressource est dite renouvelable quand sa présence est assurée dans le temps. Par exemple, les animaux et les plantes peuvent se reproduire, et le cycle de l’eau permet à cet élément de se renouveler.

Ressources naturelles non renouvelables :
Ressources présentes en quantités limitées dans la nature. Elles se régénèrent sur une période de temps extrêmement longue ou ne se régénèrent pas du tout. Les combustibles fossiles (exemples : le charbon et le pétrole) et les minéraux (exemples : le fer, l'or, l'argent et le cuivre) sont des ressources naturelles non renouvelables.

Retour en haut

Rétablir :
Améliorer la situation d’une espèce en augmentant son effectif et en protégeant son habitat.

Rhizome :
Tige souterraine vivace, croissant généralement de manière à peu près horizontale, remplie de réserves alimentaires. Elle produit chaque année des racines et des tiges aériennes.

Rive :
Région qui borde un lac ou un cours d’eau. Elle se trouve en dehors du milieu aquatique, mais peut être temporairement submergée lors des crues importantes.

Rongeur :
Ordre de mammifères aux incisives longues, fortes et à croissance continue (ex. : lapin, castor, écureuil, porc-épic et hamster). Les rongeurs forment le groupe le plus nombreux parmi les mammifères.

Rorquals :
Groupe de baleines à fanons caractérisées par une nageoire dorsale. Il y a cinq espèces de rorquals au Québec, dont le rorqual bleu, qui est le plus grand animal au monde!

Roseau commun :
Grande plante formant des colonies denses dans les milieux humides. Elle est fréquente dans les fossés le long des autoroutes.

Rosettes :
Feuilles nombreuses disposées en cercle et rapprochées.

Ruban Möbius :
Nom donné au symbole du recyclage.

Ruissellement :
Écoulement de l’eau de pluie ou de l’eau due à la fonte des neiges sur le sol.

S

Sagamité :
Potage amérindien fait de farine de maïs et pouvant contenir différentes viandes, du poisson et des haricots.

Salinité :
Teneur en sel de l’eau de mer.

Savoirs traditionnels :
Les collectivités autochtones et locales (savoirs populaires) connaissent la nature. Elles peuvent partager leurs savoirs avec les scientifiques afin que les ressources génétiques soient utilisées ou conservées correctement.

Salinité :
Quantité de sel dissous dans un volume d'eau.

Sécheresse :
Période prolongée de temps sec, sans pluie.

Sédiments :
Dépôts de particules minérales et de matières organiques en suspension dans l'eau. Les sédiments nourrissent la terre inondée quand l'eau se retire et la rendent particulièrement fertile.

Services écologiques :
Bénéfices que les écosystèmes nous procurent.

Sève :
Liquide qui circule à l'intérieur des végétaux. On distingue la sève brute et la sève élaborée. La sève brute, riche en sels minéraux puisés dans le sol, monte des racines vers les feuilles. La sève élaborée, riche en substances organiques résultant de la photosynthèse, est redistribuée vers toutes les parties de la plante.

Simplicité volontaire :
La simplicité volontaire est une façon de vivre que choisissent certaines personnes afin de ralentir leur rythme de vie. Plusieurs raisons poussent les gens à moins consommer : pour respecter l’environnement, pour moins travailler et passer plus de temps avec leurs enfants ou pour être solidaires avec les habitants des pays sous-développés.

Site d'enfouissement :
Emplacement judicieusement choisi et aménagé sur lequel les déchets sont déposés en couches en respectant des techniques et des règles précises.

Smog :
Brume jaunâtre ou brunâtre qui se forme surtout au-dessus des villes, été comme hiver, en fonction des courants atmosphériques. Il est constitué d’un mélange de polluants dominé par l’ozone en été et par les particules fines en hiver. Les principales sources de ces polluants sont les véhicules à moteur, les procédés industriels et le chauffage.

Société :
Ensemble d’individus qui partagent un même milieu et entre lesquels existent des rapports durables et organisés. Ces rapports sont garantis par des systèmes de règles et de sanctions.

Socioculturel :
Relatif aux types de relation que les gens entretiennent entre eux et avec leur milieu. Relatif à la culture d'un groupe et à son apprentissage.

Retour en haut

Sol argileux :
Type de sol, composé d’éléments très fins, contenant généralement une grande quantité d’eau, ce qui le rend entre autres compressible et fragile dans les contextes de gel et de variations climatiques comme les sécheresses.

Solstice :
Période de l’année où le soleil est le plus éloigné de l’équateur. Dans l’hémisphère Nord, un solstice correspond au jour le plus court (21 ou 22 décembre) et au jour le plus long (21 ou 22 juin) de l’année et marque les changements de saisons.

Solvant :
Substance généralement liquide capable de dissoudre une autre substance.

Sonar :
Instrument de détection sous-marine.

Sondeur de profondeur :
Appareil servant à mesurer la distance entre le bateau et le fond de l’eau à l’aide d’ondes sonores.

Souillure :
Tache, saleté.

Source d'énergie :
Matière ou système à partir duquel il est possible de produire de l'énergie. Il existe deux types de sources d'énergie : la source d'énergie renouvelable et la source d'énergie non renouvelable.

Source d'énergie renouvelable :
Source d'énergie qui se régénère ou se renouvelle naturellement de manière continuelle ou selon un cycle relativement court à l'échelle humaine, soit une période de 20 à 50 ans (exemples : le rayonnement solaire, l'eau d'une rivière, le vent et les arbres d'une forêt).

Source d'énergie non renouvelable :
Source d'énergie qui se détruit ou se dégrade dans le processus de la chaîne énergétique (extraction - transformation - distribution - consommation). Une telle source ne se régénère pas (exemples : le pétrole et le gaz naturel) ou ne se régénère qu'à très long terme (exemple : la tourbe).

Souveraineté :
Droit de se gouverner par ses propres lois; indépendance d’un État.

Spécimen :
Individu qui donne une idée de l’espèce à laquelle il appartient.

Spéléologue :
Personne qui étudie et explore les cavités comme les grottes, les cavernes et les eaux souterraines.

Station d’épuration :
Lieu où on traite les eaux usées.

Stratosphère :
Partie centrale de l'atmosphère, située entre 12 et 50 km d'altitude. Grâce à l'ozone, la stratosphère nous protège des rayons nocifs du soleil.

Substances gazeuses :
Cette expression est utilisée pour parler des gaz et autres substances que l’on retrouve dans l’air et qui sont susceptibles de la polluer. Ils proviennent de sources mobiles, ponctuelles ou diffuses.

Superficie :
Mesure de la surface.

Surconsommation :
La surconsommation est le fait de consommer plus de choses que nécessaire. C’est aussi abuser des ressources naturelles. La surconsommation est encouragée par la publicité et le mode de vie rapide des Nord-Américains.

Symbiose :
Association étroite de deux organismes qui se prêtent un appui mutuel.

Synthétique :
Fabriqué artificiellement par l'homme.

Système immunitaire :
Ensemble de moyens de défense de l'organisme humain contre les agressions extérieures.

T

Tableau périodique :
Le tableau périodique des éléments, également appelé « table de Mendeleïev », « classification périodique des éléments » (CPE) ou simplement « tableau périodique », représente tous les éléments chimiques, ordonnés par numéro atomique croissant et organisés en fonction de leur configuration électronique, laquelle sous-tend leurs propriétés chimiques.

Taïga :
Grande forêt de conifères de l'hémisphère Nord, entrecoupée de tourbières et située au sud de la toundra.

Tarière à glace :
Instrument en forme de vrille servant à faire des trous dans la glace.

Taxinomie :
Science qui classifie par catégories les organismes vivants en bactériologie, en botanique et en zoologie.

Retour en haut

Technopôle :
Centre regroupant différents partenaires d'un secteur industriel particulier. À titre d’exemple, le Technopôle Angus souhaite regrouper des entreprises de ces secteurs d'activités : recherche, environnement, informatique, etc.

Terrain écologiquement productif :
Il s’agit d’une surface recouverte de forêts, de terres cultivées, de pâturages, de tourbières, d’eau potable, de ressources des océans, etc. Le nombre de ces terrains diminue de plus en plus à cause des activités humaines qui entraînent, entre autres, la désertification, l’érosion, la déforestation et la hausse du niveau des océans. En 2002, la planète comptait 11,4 milliards d’hectares de terre écologiquement productive.

Terreau :
Engrais naturel, habituellement noir, formé d’un mélange de terre végétale et de produits de décomposition.

Thermocline :
Frontière qui sépare dans les océans les eaux chaudes, en surface, des eaux froides, en profondeur. Cette frontière se déplace pendant les phénomènes El Niño et La Niña.

Thermométrie acoustique :
Mesure des températures sous l’eau.

Toundra :
Région dépourvue d'arbres, généralement plane ou onduleuse, dont la végétation est surtout composée de mousses et de lichens, de plantes herbacées et parfois de petits buissons et d'arbres nains, dont les bouleaux et les saules nains, qui caractérisent à la fois l'Arctique et les zones alpines plus élevées, hors de l'Arctique.

Tourbe :
Matière organique formée, dans des conditions très humides, par l’accumulation de plantes mortes dont la décomposition est incomplète.

Tourbière :
Milieu humide favorisant l’accumulation de tourbe et dont le couvert végétal est généralement caractérisé par la prédominance de mousses et d’arbustes bas.

Tourisme :
Action de faire un voyage pour le plaisir.

Toxicité :
Caractère de ce qui agit comme un poison.

Toxines :
Substances capables d’endommager les fonctions vitales ou des parties de l’organisme humain.

Transpiration :
Processus par lequel l'eau est transférée de la végétation vers l'atmosphère sous forme de vapeur.

Traverse à gué :
Endroit dans la rivière où le sol est rocailleux et où la profondeur est telle qu’il est possible de traverser à pied.

Troglobie :
Désigne une espèce qui vit exclusivement dans les grottes.

Troglophile :
Désigne une espèce qui est autant à l’aise dans les milieux souterrains comme les grottes qu’à l’extérieur de celles-ci. Si elle vit dans les grottes, c’est par choix!

Trogloxène :
Désigne une espèce qui vit par moments dans les grottes. Elle ne peut absolument pas y habiter de façon permanente.

Trop-plein :
Tuyau d'évacuation placé dans un réservoir, un bassin, etc., à une hauteur déterminée et par où les eaux s'écoulent dès qu'elles atteignent cette hauteur.

Tropical :
Qui appartient ou se rapporte à la région des tropiques, un peu au nord et au sud de l'équateur.

Tsunami :
Vague océanique résultant d’un séisme ou d’une éruption sous-marine.

Tubéreuse (tubercule) :
Qui présente des tubercules. Les tubercules sont des excroissances arrondies qu'on trouve sur les racines de certaines plantes. Ce sont des réserves nutritives pour la plante.

Turbidité :
Réduction de la transparence d'un liquide due à la présence de matière non dissoute.

U

Urbanisation :
Transformation d'une région rurale en une région urbaine causée par l'augmentation de la population.

Urgence environnementale :
Toute situation qui menace, transforme ou est sur le point de détériorer la qualité de l’eau, de l’air, du sol ou de l’environnement dans lequel évolue l’être humain et qui nécessite une intervention immédiate.

US EPA :
Agence de protection de l’environnement des États-Unis.

Retour en haut

V

Vague de chaleur :
Réchauffement important de l'air, ou invasion d'air très chaud, sur un vaste territoire.

Vapeur d’eau :
Eau à l’état gazeux.

Vapeur d’eau :
Eau à l’état gazeux.

Vasculaire :
Désigne les plantes qui renferment des vaisseaux, c'est-à-dire des tubes destinés à la circulation de la sève.

Végétalisation :
Opération par laquelle on plante des végétaux sur un terrain où il n’y en a que peu ou pas.

Véhicule électrique :
Tout type d’engin qui fonctionne à l’énergie électrique. Il en existe trois catégories : le véhicule électrique à batterie, le véhicule hybride et le véhicule à pile à combustible (ou à hydrogène).

Véhicule hybride :
Véhicule automobile dont la propulsion est assurée par l'association d’au moins deux sources d'énergie. Par exemple, il peut s’agir d’une voiture disposant à la fois d’un moteur à carburant et d’un moteur électrique.

Venimeux :
Se dit d’un animal qui peut injecter du venin (substance toxique).

Vent dominant :
Vent provenant d'une direction précise et ayant une fréquence élevée.

Verglas :
Couche de glace généralement très mince et transparente qui se forme instantanément lorsque des gouttes de pluie ou de bruine entrent en contact avec des objets dont la surface a une température au-dessous de 0 °C. Les pluies verglaçantes génèrent donc du verglas.

Verticilles :
Groupe de plus de deux feuilles qui naissent au même niveau de la tige, en anneau.

Virus :
Micro-organisme dont la taille défie les limites du microscope ordinaire et qui, lorsque présent dans les cellules, peut être responsable de maladies graves.

Vivaces :
Se dit d'une plante qui vit au moins deux ans.

W

Watt :
Défini par l'ingénieur écossais James Watt, le watt (dont le symbole est W) est une unité dérivée pour quantifier une puissance, un flux énergétique ou un flux thermique. En électricité, le watt est l'unité de puissance d'un système débitant ou absorbant une intensité de un ampère sous une tension de un volt.

X

Y

Z

Zonage :
Outil grâce auquel on planifie et réglemente le type d’utilisation du territoire permis (habitation, commerce, conservation des milieux naturels, etc.) en fonction des caractéristiques du milieu et du niveau de risques qu’on y trouve.

Zooplancton :
Ensemble des espèces animales faisant partie du plancton.