Le coin de Rafale

MagmaSais-tu que, le 16 septembre a été déclaré « Journée internationale de la protection de la couche d’ozone » par les Nations Unies.

La couche d’ozone joue un rôle bénéfique pour nous. Située à une distance de 15 à 35 kilomètres de la surface terrestre, elle agit comme une paire de lunettes fumées en bloquant la partie dangereuse des rayons ultraviolets du Soleil, ce qui protège la nature et les humains. Sans la couche d’ozone, la vie serait impossible sur Terre. Malheureusement, cette barrière naturelle s’est amincie au fil des années en raison des gaz que nous rejetons dans l'atmosphère et qui grugent l’ozone. Certains de ces produits peuvent même y rester pendant une centaine d’années avant de se décomposer!

Le problème de la détérioration de la couche d’ozone n’est pas récent. Pour y faire face, 24 pays, dont le Canada, ont signé le 16 septembre 1987 le Protocole de Montréal. Ce protocole était une première tentative de coopération à l'échelle mondiale pour réduire le phénomène d’appauvrissement de la couche d’ozone. Les pays signataires se sont alors engagés à ne plus utiliser de substances nocives pour la couche d’ozone. Depuis 1987, d’autres pays ont signé le Protocole pour un grand total de 185 à l'heure actuelle!

Grâce à l’engagement de tous ces pays, l’utilisation des produits chimiques nocifs pour la couche d’ozone, comme le chlorofluorocarbone (CFC), diminue progressivement. Si nous poursuivons nos efforts, plusieurs scientifiques croient que d’ici 2010, le trou de la couche d’ozone devrait commencer à se refermer et que d’ici environ 50 ans, elle devrait retrouver son état initial. Cependant, les changements climatiques et de nouvelles substances nuisibles pourraient compromettre cette prédiction. Toutes les nations doivent donc être vigilantes et continuer de surveiller la composition de l’atmosphère.

Fait important à noter! Certains des gaz qui contribuent à la détérioration de la couche d’ozone sont aussi des gaz à effet de serre (GES). Alors, protéger la couche d’ozone, c’est aussi réduire nos émissions de gaz à effet de serre! Penses-y!

Tu as des questions ou des commentaires sur ce sujet, fais-nous en part!

Publication : 11 septembre 2006