Le coin de Rafale

RafaleSais-tu que tes habitudes alimentaires influent sur ta santé et même sur celle de la planète et de ses habitants?



Un déjeuner, une collation, un dîner, un souper… Tous les aliments que tu manges dans une journée ont des effets sur la société et l’environnement. Voici une petite recette pour rendre ton assiette plus écologique.

Il s’agit du 3N-J. Quatre règles faciles à suivre : le nu, le non loin, le naturel et le juste.



Nu
Les aliments sont souvent suremballés. Vendues dans des contenants jetables individuels, les collations (biscuits, compotes, jus, barres tendres, etc.) en sont un bon exemple. Tous ces emballages superflus vont dans la poubelle après une seule utilisation. Pas surprenant que le Québec soit parmi les plus grands producteurs de déchets au monde!

Améliore la situation en pratiquant le « nu », c’est-à-dire en réduisant tes déchets. Pour tes lunchs, emploie des contenants réutilisables. Quand tu magasines, apporte des sacs réutilisables. Si tu achètes des produits emballés, pense aux 3RV (réduction à la source, réemploi, recyclage et valorisation).

Non loin
Les aliments vendus dans nos épiceries ont souvent fait un très long chemin avant d’arriver ici. C’est bien dommage :

  1. plus la distance est grande, plus la quantité de polluants rejetée dans l’atmosphère par le transport est importante;

  2. comme les aliments risquent de s’abîmer pendant le voyage, ils sont suremballés pour leur protection;

  3. pour conserver plus longtemps leur fraîcheur, les aliments contiennent souvent des agents de conservation.

Tu peux améliorer la situation en pratiquant le « non loin » : achète des produits de ta région, consomme des aliments de la saison, encourage les petits commerçants, participe à des projets d’agriculture dans ta communauté... Tu peux même faire ton propre jardin potager!

Naturel
L’apparence des aliments est importante aux yeux des acheteurs. Une pomme, par exemple, doit être parfaite : brillante, colorée et sans tache. Pour arriver à ce résultat, les producteurs vont jusqu’à transformer les aliments ou à les asperger de produits chimiques (pesticides et engrais chimiques). Cette pollution atteint le sol, l’eau et l’air; elle peut même nuire à ta santé.

Tu peux améliorer la situation en pratiquant le « naturel ». C’est simple! Quand tu fais l’épicerie, achète des aliments biologiques. Si tu n’as pas le choix, je te suggère de bien laver ta nourriture avant de la manger, surtout les fruits et légumes.



Juste

Sais-tu qu’il y a assez de nourriture sur la Terre pour alimenter convenablement tous ses habitants? Pourtant, à cause du partage inégal des ressources, beaucoup de gens meurent de faim chaque jour.

Tu peux améliorer la situation en pratiquant le « juste ». Actions possibles : éviter le gaspillage, acheter des produits équitables, favoriser les achats locaux. Tu lutteras ainsi pour un meilleur partage des ressources et contre la pauvreté.

La recette des 3N-J est terminée. Bon appétit!

Lis les aventures de Rafale… Elles t’en apprendront beaucoup sur les 3RV, sur les OGM et sur les pesticides!

La chasse aux ordures
OG quoi? OGM!
Les pesticides? Non merci!

Tu trouveras également plusieurs sites Internet pour t’aider à adopter les 3N J.
Voici quelques liens :

Visite le site Internet de RECYC-QUÉBEC pour tout savoir sur les 3RV.
Connais-tu les « paniers bio »? Consulte le site d’Équiterre pour découvrir ce projet intéressant.
Tu recherches des aliments produits au Québec? Facile! Rends-toi sur le site Aliments du Québec.
L’émission La semaine verte, à Radio-Canada, te propose un reportage sur la quête d’une famille voulant réduire l’impact écologique du transport sur son panier d’épicerie.

Les 3N-J sont bien expliqués dans le livre de Laure Waridel, L’envers de l’assiette. N’hésite pas à le consulter à la bibliothèque municipale!

Tu as des questions ou des commentaires sur ce sujet, fais-nous en part!

Publication : 23 avril 2008