Le coin de Rafale

RobertSais-tu que les abeilles jouent un rôle important dans la pollinisation?

Avant tout, sais-tu en quoi consiste la pollinisation? Pour faire un survol de ce moyen de reproduction des plantes, clique ici!

Depuis quelques années, les colonies d’abeilles, les principaux insectes pollinisateurs, se font moins nombreuses. Et cette diminution s’observe partout dans le monde.

Au Canada et aux États-Unis, la majorité des colonies d’abeilles sauvages ont disparu. Chez nos voisins du Sud, la mortalité durant l’hiver s’avère cinq fois plus élevée que les années précédentes.

Des causes multiples

Plusieurs facteurs sont responsables de la diminution des populations d’abeilles. On soupçonne tout d’abord les parasites et les virus. Dans l’Est du Canada, deux parasites, l’acarien de l’abeille et le varroa, ont décimé de 30 % à 50 % des colonies!

De plus, on croit que les insecticides et les herbicides dérèglent leur système immunitaire, ce qui les rendrait plus vulnérables aux infections parasitaires et virales.

Les abeilles perdent également leur habitat : l’urbanisation accapare de plus en plus les espaces naturels. À la suite des modifications apportées au territoire, l’habitat et les sources d’approvisionnement de ces pollinisatrices disparaissent.

L’intensification des cultures n’améliore pas la situation. Ne contenant qu’une seule variété de plantes, certains vastes champs agricoles n’offrent de quoi butiner qu’à une seule période très restreinte. Les abeilles ont, quant à elles, besoin de nectar tout au long de la saison.

…et de larges conséquences

La pollinisation occupe une place importante dans l’écosystème. Si elle n’est plus assurée, c’est la faune et la flore qui en payeront le prix : moins de pollinisation, moins de graines, moins de plants, moins de nourriture pour les animaux… la biodiversité en serait perturbée.

La purification de l’air, la filtration de l’eau et tous ces services rendus par les plantes seraient aussi affectés!

Savais-tu que le tiers des aliments que tu manges est le résultat de la pollinisation? Penses-y : des fruits, des légumes… nos réfrigérateurs en sont pleins!

Des pistes de solutions : tu peux participer!

Tu sais, tu peux aider à la cause des pollinisateurs! Des abeilles, des bourdons et des papillons virevoltent dans ton jardin? Deviens observateur et note leur comportement. Le programme « Pollinisation Canada » offre sur son site Internet un guide d’observation que tu peux remplir. On veut ainsi emmagasiner de l’information sur les pollinisateurs pour dresser un portrait de la situation au pays.

En plus de noter des observations, tu peux agir dans ta propre cour pour favoriser les pollinisateurs.

Quoi de mieux que des fleurs sauvages et vivaces, aux couleurs et aux formes diverses, pour attirer oiseaux, abeilles et papillons! Pour maximiser l’attrait, assure-toi d’avoir des plantes avec des périodes de floraison variées : cela permettra d’approvisionner les pollinisateurs en nectar tout l’été.

Tu peux également déposer une simple bûche de bois avec des trous bien lisses un peu partout. Tu verras, des abeilles solitaires viendront s’y loger avec plaisir.

Finalement, élimine les insecticides et les herbicides de ton jardin. Les abeilles t’en seront très reconnaissantes!

Tu as des questions ou des commentaires sur ce sujet, fais-nous en part!

Fyto

Pour en savoir plus sur les pollinisateurs :

Pour en apprendre plus sur les pesticides, je t’invite à lire l’aventure de Rafale suivante :

Tu veux en connaître davantage sur les organismes et les groupes qui aident les pollinisateurs et effectuent des recherches sur ceux-ci, voici quelques liens :

Publication : 18 juillet 2008