Aurore

Le coin de Rafale

Sais-tu que tu peux fêter Noël tout en respectant l’environnement?

Je suppose que, tout comme moi, tu adores la période des Fêtes, avec ses réunions de famille et ses célébrations entre amis. Bien qu’il s’agisse de moments féeriques et très amusants, lors de ces retrouvailles, il y a souvent beaucoup de gaspillage. J’ai donc décidé de t’écrire pour te donner quelques trucs afin de transformer Noël et le Nouvel An en réveillons écologiques!

   Des Fêtes sans déchets!

Plusieurs petits trucs simples peuvent faire une grande différence et réduire la quantité de déchets produits lors des festivités de Noël. Premièrement, je vous suggère à toi et à ta famille d’utiliser de la vraie vaisselle plutôt que de la vaisselle à utilisation unique. Oublions les nappes en papier, les assiettes, les couteaux et les fourchettes en plastique ainsi que les verres en styromousse! Laver la vaisselle à plusieurs peut être très plaisant et si, en plus, on prend des produits biodégradables, c’est encore mieux!

   Sapin naturel ou artificiel?

Lorsque vient le temps d’acheter son sapin de Noël, on se demande souvent lequel, du sapin artificiel ou du sapin naturel, est le plus écologique. Selon les experts en gestion environnementale, la meilleure solution est le sapin naturel! D’abord parce qu’il est biodégradable et qu’au moment de sa croissance dans la nature, il a plusieurs effets bénéfiques sur l’environnement (stabilité du sol, réduction de l’érosion du sol, habitat pour les oiseaux et les petits mammifères, absorption du CO2, etc.). En plus de vivre une deuxième vie lorsque récupéré par les municipalités, qui le transforment en paillis utilisé dans les jardins publics pour protéger le sol et les racines des plantes du dessèchement et du gel, le sapin naturel crée de l’emploi chez nous! En effet, le Québec est l’État qui exporte le plus de sapins de Noël naturels au Canada. La raison pour laquelle les sapins artificiels sont moins écologiques, c’est qu’ils ne sont souvent utilisés que durant quelques années. Par contre, si on projette de les conserver pendant une vingtaine d’années, ils deviennent une option avantageuse!

   Éclairage et décorations

Comme c’est magnifique de se promener dans les rues et de voir les lumières de Noël qui donnent une ambiance magique aux festivités du temps des Fêtes! Cependant, ces jolies petites ampoules consomment beaucoup d’électricité! Pour veiller à ne pas trop en dépenser, il suffit d’adopter quelques habitudes comme patienter jusqu’au mois de décembre pour les allumer. On peut aussi utiliser des ampoules de Noël à DEL qui consomment 90 % moins d’énergie et qui durent sept fois plus longtemps que les ampoules ordinaires. Enfin, on peut éteindre toutes les lumières de Noël avant d’aller se coucher puisqu’à cette heure, personne n’en profite. Si jamais tes parents craignent d‘oublier de les éteindre, il existe des minuteries qui feront le travail pour eux! Pour ce qui est des décorations, plutôt que d’en acheter de nouvelles, pourquoi ne pas les fabriquer toi-même? Avec un peu d’imagination, tu peux te servir de beaucoup de choses pour en créer : bonbons, fruits séchés, papiers recyclés, vieilles cartes de souhaits, etc.

   Cadeaux et emballages écologiques

C’est bien connu, à Noël, la plupart des gens en profitent pour gâter leurs proches et pour leur offrir des cadeaux. Voici quelques recommandations pour rendre ta générosité plus écologique :

La clé, c’est de ne pas acheter n’importe quoi! En réfléchissant bien, on peut trouver quelque chose d’utile et d’apprécié qui ne finira pas dans la poubelle. Pourquoi ne pas offrir un service? Par exemple, tu pourrais proposer de faire le ménage, de laver la vaisselle, de préparer le petit déjeuner. Tu peux aussi créer un cadeau de tes propres mains, en confectionnant, par exemple, une belle carte, en faisant un bricolage ou en écrivant une lettre. Autrement, parmi les cadeaux les plus écologiques, on trouve les dons faits aux organismes de charité au nom d’une autre personne ou bien une paire de billets de spectacles. Tu peux aussi dénicher des produits écologiques (nettoyants, nourriture, chocolat, vêtements, etc.) ou même offrir une plante pour purifier l’air!

Finalement, si tu veux être un vrai écologiste, l’originalité et l’imagination sont primordiales quand vient le moment d’emballer ton présent! Chaque année, d’énormes quantités de papiers et de rubans prennent le chemin des ordures après une seule utilisation. Pourtant, on peut essayer de réutiliser le même papier s’il n’est pas trop endommagé, ou on peut prendre des sacs et des boîtes qui peuvent servir d’emballage plus d’une fois. En réutilisant le contenu de son bac de recyclage, on peut souvent personnaliser un cadeau! En agrémentant une boîte de céréales de pochoirs, d’étampes, d’autocollants ou bien en emballant directement les cadeaux avec des journaux, des circulaires, des magazines ou de vieilles cartes routières, on peut faire plaisir et être original tout en protégeant la planète!

   Un Noël sans gaspillage alimentaire

Le temps des Fêtes, c’est la période de l’année où les tables débordent de nourriture appétissante, mais c’est également le moment où l’on en gaspille le plus, et ce, sans vraiment s’en rendre compte. Le gaspillage alimentaire inclut les plats cuisinés en trop grande quantité, les aliments dans notre assiette que l’on n’aime pas et qui finissent à la poubelle, ou encore les produits « oubliés » comme le pain devenu sec, les légumes gâtés et les produits dont la date de péremption est passée.

On oublie trop souvent que la nourriture a une grande valeur. Pour la produire, la transformer et la distribuer jusque dans nos épiceries, il faut consommer de nombreuses ressources, des terres agricoles, des engrais minéraux, des pesticides, de l’énergie comme du pétrole et de l’électricité, et beaucoup, beaucoup d’eau!

   Savais-tu que

  • Le gaspillage alimentaire mondial est estimé à 1,3 milliard de tonnes, alors que près d’un milliard d’êtres humains souffrent de la faim?
  • À Noël, le gaspillage alimentaire augmente de 80 %?
  • Au Canada, 40 % des aliments produits finissent à la poubelle?

   Quelques trucs pour un temps des Fêtes sans gaspillage et sans compromis!

  1. Donner ou se servir des portions raisonnables afin de finir toute son assiette sans effort!
  2. Congeler les surplus d’aliments! Ainsi, on peut profiter du bon goût des Fêtes plus tard, lorsque le réfrigérateur sera vide.
  3. Bien gérer son réfrigérateur : il faut manger en premier les aliments périssables et les restes cuisinés, avant de préparer de nouveaux plats.
  4. Donner à la parenté en visite les surplus que l’on ne peut congeler ni manger rapidement.

Finalement, ne pas gaspiller, cela ne veut pas dire manger des aliments insalubres ou qui ont dépassé leur date de péremption, mais plutôt manger les aliments avant leur fin de vie et les conserver adéquatement.

J’espère que tous ces petits trucs te permettront de passer un Noël plus écologique.
Souviens-toi que, pendant le temps des Fêtes, en plus de gâter tes proches, tu peux aussi faire un cadeau à notre planète

Je te souhaite de Joyeuses Fêtes!

Aurore

Pour en savoir plus

  • Si le dilemme entre sapin naturel ou artificiel t’intéresse, je t’invite à lire cet article très intéressant de Science Presse : Le sapin de Noël : une énergie renouvelable!
  • Pour d’autres trucs sur l’éclairage de Noël écoresponsable, je te suggère fortement d’aller faire un tour sur le site Web d’Hydro-Québec!

Références

Tu as des questions ou des commentaires sur ce sujet, fais-nous en part!

Publication : 6 décembre 2012

| Retour à l'index « Sais-tu que... » |