Le coin de Rafale

   Sais-tu que l’équipage de l’expédition 1 000 jours pour la planète navigue depuis plus d’un an autour du globe?

Dans quel coin du monde les aventuriers sont-ils rendus?

Salut,

C’est avec plaisir que je t’écris aujourd’hui pour te donner des nouvelles de la mission 1 000 jours pour la planète. Tu te souviens, il y a quelque temps déjà, je t’ai parlé de la grande expédition du Sedna IV, ce voilier océanographique, parti pour trois ans autour du monde avec, à son bord, tout un équipage? Eh bien, cela fait plus d’un an maintenant qu’il a quitté Gaspé!


Source : Glacialis Productions

Au cours de la première année, les aventuriers ont visité plusieurs pays et vogué sur deux océans : l’Atlantique et le Pacifique. Aussi, ils ont eu la chance de rencontrer plusieurs scientifiques qui consacrent leur vie à sauver des espèces menacées ou à restaurer des habitats ravagés par l’homme. Mais, malgré tout le travail accompli par ces gens courageux, tous savent qu’il reste encore beaucoup de choses à faire pour préserver la biodiversité terrestre.

Le second volet de l’expédition entraînera les explorateurs du Sedna IV dans l’océan Pacifique. Ils partiront à la rencontre de peuples qui vivent une relation particulière avec la nature. Les destinations prévues au calendrier de navigation inspirent ces nouvelles rencontres et promettent de belles découvertes! Il suffit de penser à Anuta et à ses 300 habitants isolés du reste du monde; à Kiribati et à ses trois archipels; aux îles Salomon ou encore à la Papouasie-Nouvelle-Guinée pour avoir une idée des endroits extraordinaires et des expériences surprenantes qui attendent les aventuriers! Avec l’aide des scientifiques et des peuples autochtones, ils pourront prendre le pouls de la planète et nous raconter les histoires de ces derniers.

Jean Lemire
Source : Olivier Lamarre
@ Glacialis Productions

Il faut aussi que je te dise que plusieurs sujets qui seront traités cette année demanderont une approche plus risquée sur le terrain. Certaines destinations seront complètement imprévisibles. Alors qu’à certains endroits, l’équipage du Sedna IV sera accueilli avec des sourires et des chants traditionnels, à d’autres, il risquera fort d’être renvoyé illico vers le large. C’est sans doute le prix à payer pour quiconque désire explorer la planète!

C’est dans la salle de montage, en visionnant les images de la première année de l’expédition, que Jean Lemire, le chef de mission, a fait son premier bilan : la situation environnementale mondiale est plus catastrophique qu’il ne le pensait! Lui, qui a entendu le silence dans la forêt tropicale autrefois habitée, et qui a constaté la blancheur des récifs coralliens autrefois colorés, a de plus en plus de difficulté à être optimiste.

Heureusement qu'il n’est pas trop tard pour sauver la biodiversité terrestre! Tu peux, toi aussi, donner un coup de pouce à la nature et aider l’environnement. Il te suffit de prendre conscience de tes gestes et de laisser une empreinte positive dans ton milieu.

Si tu veux en connaître davantage sur les aventures et les découvertes des membres de l’équipage, dépêche-toi d’aller visiter le site Web de la mission 1 000 jours pour la planète. En plus des photos, des vidéos et des journaux de bord du Sedna IV, tu y trouveras des projets d’élèves de classes extraordinaires qui ont décidé, eux aussi et ensemble, de donner un coup de pouce à la nature. Va lire leurs projets, c’est génial!

Tu as des questions ou des commentaires sur ce sujet, fais-nous en part!

Fyto

Pour en savoir plus