Le coin de Rafale

Fyto

Sais-tu que le Québec abrite
plusieurs espèces de papillons magnifiques?

 

Eh oui, les beaux papillons ne vivent pas seulement dans les pays exotiques! Les nôtres sont peut-être moins éclatants mais, pour qui sait bien observer, ils sont partout dans la nature. Ils nous offrent même des variétés et des couleurs tout aussi intéressantes!

Papillon amiralJe ne les connais pas très bien mais je les trouve vraiment intéressants, tant par leurs couleurs que par leur variété. Laisse-moi t’en parler un peu.

Il y a d’abord les papillons que tu peux voir le jour, les papillons diurnes, comme le tigré, la coliade et le polygone. Il y en a de plusieurs espèces, et même de tout petits car, comme tu le sais, chaque chenille a son papillon! La tordeuse des bourgeons de l’épinette, qui ravage les forêts, devient aussi un papillon, tout petit et beige!

Peut-être apercevras-tu un jour l’amiral, un beau papillon foncé arborant une bande pâle typique. Je t’en parle parce que, depuis 1998, on le dit l’insecte emblème du Québec, choisi par vote populaire lors d’un concours organisé par l’Insectarium de Montréal. Ce n’est cependant pas un emblème officiel, mais peut-être le deviendra-t-il un jour, comme l’iris versicolore, le harfang des neiges et le bouleau jaune.

Sais-tu pourquoi le vice-roi est aussi appelé « mimique »? C’est parce que ce papillon ressemble beaucoup au monarque, mais en plus petit. Les prédateurs pensent donc qu’ils ont affaire à un monarque et évitent le vice-roi. Pourquoi? Parce que le monarque est toxique! Allez, essaie de trouver les différences entre les deux papillons… et de t’en souvenir!

En parlant du monarque, sais-tu que tous les individus de cette espèce présents à l'automne au Québec migrent vers un seul lieu d’hibernation situé dans une forêt du Michoacán, au Mexique, qui a été classée réserve de biosphère par l’UNESCO. Ça veut dire que celui que j’ai vu l’an dernier à l’île d’Orléans allait parcourir plus de 4 000 kilomètres pour rejoindre cette forêt! Et les scientifiques ignorent toujours comment ces papillons s’orientent! Malheureusement, il semble que les monarques soient présentement dans une phase critique, leur nombre ayant diminué de manière dramatique. On ne sait pas exactement pourquoi, mais on soupçonne entre autres la dégradation des habitats d’hiver.

Les antennes des papillons sont d’excellents détecteurs d’odeur, de température et d’humidité. Celles des papillons de nuit sont plumeuses et joueraient un rôle dans l’équilibre de vol! Pour moi, les deux plus spectaculaires papillons de nuit sont le papillon lune et la saturnie. En as-tu déjà vu?

Papillln lune et saturnie

Les papillons ont différents régimes alimentaires, se nourrissant autant sur les fleurs que sur les déchets organiques. Ils sont victimes de plusieurs prédateurs, dont les oiseaux insectivores et les chauves-souris. Si certains sont « utiles », plusieurs sont nés de chenilles qui causent de lourds dommages aux plantes et aux arbres, aussi bien dans les champs cultivés que dans la nature.

Tu connais le satyre fauve des Maritimes? Actuellement, c’est le seul papillon menacé de notre faune. Parlant d’espèce menacées, sais-tu que nous fêtons cette année le 25e anniversaire de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables? Quoi, tu ne savais pas que plusieurs espèces étaient menacées au Québec? Si tu veux en savoir plus, consulte la page soulignant le 25e anniversaire de cette loi. Pourquoi je t’en parle? Parce que, un jour ou l’autre, tu auras sûrement un rôle à jouer dans la protection de ces espèces!

Si tu désires en savoir plus sur les papillons, voici quelques site à consulter :

Tu as des questions ou des commentaires sur ce sujet ? Fais-nous en part!

Publication : septembre 2014