Le coin de Rafale

Sais-tu pourquoi les déserts existent?

Robert

C’est clair : les déserts ne sont pas dispersés n’importe où sur le globe.

Tu vas voir qu’ils sont plutôt le fruit de forces qui permettent leur maintien.

Déserts des zones tropicales

Les déserts des deux zones tropicales sont les plus grands de la planète. Variant d’hyperarides à arides, ils sont situés autant dans l’hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud. Ces déserts ont beaucoup en commun. Ils sont chauds et secs compte tenu de leur situation géographique sous les tropiques. En effet, ils existent à cause des mouvements descendants d’un air qui s'est débarrassé de son humidité en se déplaçant de l’équateur vers les tropiques. Il y fait beau presque toute l’année. Dans ces régions, durant les longs mois d’été, le thermomètre dépasse très souvent les 40 degrés Celsius à l’ombre.

MappemondeMappemonde.
Source : NASA

Voici quelques exemples de déserts des zones tropicales : le Sahara en Afrique, le désert d’Arabie dans la péninsule arabique en Asie et le Grand désert de Sable (Great Sandy Desert) en Australie.

Trois déserts des zones tropicales : le Sahara, le désert d’Arabie et le Grand désert de Sable d’Australie.Trois déserts des zones tropicales : le Sahara, le désert d’Arabie et le Grand désert de Sable d’Australie.
Source : NASA
Grand désert de Sable (Great Sandy Desert), Australie.Grand désert de Sable (Great Sandy Desert), Australie.
Source : Australia for Everyone.com.au

Déserts côtiers

Les déserts situés en bordure des océans existent parce qu’ils se trouvent sous l’influence de courants marins d’eau froide qui longent les côtes. Ce phénomène a pour effet de stabiliser l’air qui circule au-dessus de la mer, de limiter l’évaporation et d’empêcher la formation de masses nuageuses susceptibles de générer des précipitations sur le continent, d’où l’hyperaridité de ces déserts. C’est notamment le cas du désert d’Atacama au Chili et au Pérou, où le courant froid de Humboldt provenant de l’Antarctique longe la côte en direction nord. Autre exemple : le courant de Benguela, provenant aussi de l’Antarctique, qui borde la Namibie et qui crée les conditions propices à la formation du désert du Namib. De manière générale, ces déserts côtiers s’avèrent un peu plus frais que les autres, mais ils sont aussi plus secs. À noter que les brumes matinales habillent très souvent leur littoral mais qu’elles se dissipent très rapidement en entrant dans les terres. Lorsqu’il y a de la rosée, celle-ci constitue généralement la seule ressource en eau pour les espèces qui vivent dans ces contrées.

Deux déserts côtiers : Atacama et Namib.Deux déserts côtiers : Atacama et Namib.
Source : NASA
Dispersion de la brume matinale sur les montagnes sises le long de la côte du désert d’Atacama, région d’Antofagasta, Chili.Dispersion de la brume matinale sur les montagnes sises le long de la côte du désert d’Atacama, région d’Antofagasta, Chili.
Source : Michel Harvey
Sur la côte du désert d’Atacama, la végétation n’apparaît que sur les flancs des montagnes exposés vers l’océan. La rosée provenant de la brume matinale permet aux plantes d’y croître. Sur la côte du désert d’Atacama, la végétation n’apparaît que sur les flancs des montagnes exposés vers l’océan. La rosée provenant de la brume matinale permet aux plantes d’y croître. Région d’Atacama, Chili.
Source : Michel Harvey

Déserts abrités par des chaînes de montagnes

Certains déserts se trouvent tout près de chaînes de montagnes. Ces dernières constituent de véritables barrières qui bloquent les précipitations venues de l’océan. Ainsi, l’air humide poussé vers les sommets se condense et des nuages se forment. Des averses ou des orages arrosent alors le versant de la montagne qui est tourné vers l’océan. Lorsque l’air redescend de l’autre côté, il est devenu beaucoup plus sec et chaud. Parmi les déserts abrités par des montagnes, citons celui de Sechura au Pérou, protégé par les Hautes Andes, et celui de Mojave dans le Sud-Ouest des États-Unis, protégé par la Sierra Nevada.

Deux déserts abrités par des chaînes de montagnes : Mojave et Sechura.Deux déserts abrités par des chaînes de montagnes : Mojave et Sechura.
Source : NASA
Désert de Mojave abrité par les montagnes, Californie, États-Unis.Désert de Mojave abrité par les montagnes, Californie, États-Unis.
Source : Michel Harvey
Vallée de Panamint, désert de Mojave, parc national de la Vallée-de-la-Mort, Californie, États-Unis.Vallée de Panamint, désert de Mojave, parc national de la Vallée-de-la-Mort, Californie, États-Unis.
Source : Michel Harvey

Déserts continentaux

Il s’agit de déserts situés à l’intérieur des continents, si loin des océans qu’ils reçoivent peu ou pas de précipitations. On les retrouve essentiellement en Asie centrale, à plusieurs milliers de kilomètres à l'intérieur des terres. Citons le désert de Gobi au Tibet et celui du Karakoum au Turkménistan. Tous deux se caractérisent par un climat froid et par un grand écart de températures entre le jour et la nuit.

Deux déserts continentaux : Karakoum et Gobi.Deux déserts continentaux : Karakoum et Gobi.
Source : NASA
Chameaux dans le désert de Gobi, Mongolie, Asie.Chameaux dans le désert de Gobi, Mongolie, Asie.
Source : Educational Geography

Pour en connaître davantage

http://kids.nceas.ucsb.edu/biomes/desert.html : site Web portant sur l’écologie et la vie sur Terre, destiné aux enfants (en anglais).

DEMANGEOT, Jean. 1973. Les milieux naturels désertiques : cours de géographie physique, Centre de documentation universitaire, Paris, 300 pages.

DEMANGEOT, Jean. 1984. Les milieux naturels du globe, Masson, collection « Géographie », Paris, 250 pages.

MARTIN, Michael et Elke WALLNER. 2004. Les plus beaux déserts de la terre, Éditions du Chêne, Paris, 375 pages.

Tu as des questions ou des commentaires sur ce sujet? Fais-nous-en part!

Fyto

Publication : novembre 2017