Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Accident ferroviaire à Lac-Mégantic

Interprétation des résultats d’analyse de l’eau de surface
Échantillonnage effectué par MissionHGE du 30 septembre au 15 octobre 2013

Pour faire suite à la réouverture des prises d’eau potable dans la rivière Chaudière (le suivi de la qualité de l’eau potable est maintenant assuré par les trois municipalités), un nouveau protocole de suivi des eaux de surface de la rivière a été établi. Un échantillonnage (confié à MissionHGE) est effectué tous les lundis. Un échantillonnage supplémentaire est aussi effectué lors de crues importantes afin d’assurer le suivi d’un possible relargage du pétrole provenant des berges contaminées.

Les échantillons sont prélevés aux sept stations suivantes (dont nous donnons aussi les coordonnées GPS) :

Stations Coordonnées GPS
Station 1 Extrémité du parc des Vétérans, Lac-Mégantic 352800 5048624
Station 2 Marina, Lac-Mégantic 352991 5048292
Station 3 475 mètres en aval du barrage Mégantic 353566 5048612
Station 4 Pont, chemin du lac Drolet 360891 5061303
Station 5 Pont, Saint-Ludger      368181 5066807
Station 6 Pont, route 269, Saint-Martin 371554,6 5090879,6
Station 7 Pont, Notre-Dame-des-Pins 367463 5115662

Les échantillons sont analysés (Excel, 165 ko) dans les laboratoires du Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec (CEAEQ). Les composés étudiés sont les hydrocarbures pétroliers (C10-C50), les composés organiques volatils (COV, 61 composés), les métaux traces extractibles (21 composés), les matières en suspension et le carbone organique dissous.

En ce qui concerne les hydrocarbures pétroliers analysés dans les échantillons prélevés entre le 30 septembre et le 15 octobre, tous les résultats sont sous les limites de détection de la méthode, sauf ceux de trois échantillons qui sont sous les limites de quantification (moins de 300 µg/l). Les résultats ne démontrent donc pas de concentrations préoccupantes pour la vie aquatique.

Aucun composé organique volatil n’a été détecté, et ce, dans l’ensemble des échantillons prélevés entre le 30 septembre et le 15 octobre.

En ce qui concerne les métaux, les matières en suspension et le carbone organique dissous, les résultats de tous les paramètres étudiés sont en deçà des concentrations seuils ayant un effet sur la vie aquatique. Les concentrations sont du même ordre de grandeur que les données historiques enregistrées dans la rivière Chaudière. Les résultats d'analyse ne démontrent donc pas de concentrations préoccupantes pour la vie aquatique.

Retour à la page Accident ferroviaire à Lac-Mégantic


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017