Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Guide d'aménagement des lieux d'élimination de neige et mise en oeuvre du Règlement sur les lieux d'élimination de neige

Annexe B / Procédures analytiques

Introduction

1. MES décantables 15 minutes

1.1 Procédure analytique pour les MES décantables 15 minutes

2. Absence de film visible d'huiles et graisses

2.1 Procédure analytique

3. Huiles et graisses flottantes

3.1 Procédure analytique pour les huiles et les graisses flottantes

Introduction

Les résultats des différentes analyses de suivi doivent être reproductibles. Pour y parvenir, le personnel des laboratoires doit suivre des procédures analytiques claires et précises.

Le suivi de la qualité des eaux à l'effluent de dépôt se fait sur les MES, les MES décantables 15 minutes et les huiles et graisses flottantes. Puisqu'il n'existe pas de procédure analytique pour les MES décantables 15 minutes et sur « l'absence de film visible » dans le Standard Methods for Examination of Water and Wastewater, la présente annexe les définit.

1. MES décantables 15 minutes

La valeur des particules décantables est obtenue en soustrayant les valeurs des MES avant et après une période de décantation de 15 minutes. Si cette différence est faible, cela veut dire qu'il y a très peu de MES décantables dans l'échantillon. À l'inverse, une différence élevée indiquerait la présence de MES décantables en grand nombre.

L'analyse des MES décantables 15 minutes tient compte du niveau de traitement attendu sur les eaux de fonte des neiges usées avant leur rejet dans l'environnement; les eaux de fonte ne doivent pas contenir de particules décantant à la vitesse de 0,5 mètre/heure (m/h).

Pour une période de 15 minutes, une particule qui chute à 0,5 m/h décante de 12,5 centimètres (cm). Il suffit donc d'utiliser un contenant à parois verticales qui permet une profondeur d'eau de 12,5 cm. La hauteur du prélèvement après 15 minutes de décantation peut influencer les résultats. Il est donc primordial que ce prélèvement se fasse toujours de la même façon. Pour ce faire, un prélèvement à environ 10 % de la hauteur, donc 1 cm, est recommandé. Cette hauteur de prélèvement a l'avantage de minimiser le soulèvement des MES décantées lors du prélèvement.

1.1 Procédure analytique pour les MES décantables 15 minutes

Avant de réaliser l'analyse, on devra au préalable laisser l'échantillon atteindre la température de la pièce.

1) Verser une partie de l'échantillon dans un bécher d'un litre (parois verticales). La hauteur du niveau d'eau doit être suffisante pour permettre de prélever un échantillon et laisser au moins 12,5 cm d'eau.
2)

Agiter pour homogénéiser l'échantillon. Prélever au moyen d'un siphon un échantillon à 1 cm du fond pour réaliser une mesure de MES. Afin de maintenir sa hauteur à 1 cm du fond, le tube siphon devrait être fixé à une tige.

3)

Réaliser une mesure de MES selon la référence 2540 E du Standard Methods for Examination of Water and Wastewater (1992), ou selon une méthode plus récente.Concentration en MES avant la décantation : C1(mg/l).

4)

Enlever le surplus d'eau de façon à obtenir 12,5 cm de hauteur d'eau. Cette opération se fait alors que l'agitateur est toujours en mouvement.

5)

Arrêter l'agitation et chronométrer 15 minutes.

6)

Prélever un échantillon à 1 cm du fond; l'agitateur magnétique ne doit pas être remis en marche.

7)

Mesurer les MES, selon la méthode spécifiée en 3. Concentration des MES après la décantation : C2(mg/l).

8) Concentration des MES décantables 15 minutes = C1 - C2 (mg/l)

Selon le cas qui s'applique :

  • les MES doivent être inférieures ou égales à 30 mg/l
  • les MES décantables 15 minutes (C1 - C2) doivent être inférieures ou égales à 30 mg/l;
  • le pourcentage des MES décantables 15 minutes (((C1 - C2) ÷ C1) * 100) doit être inférieur ou égal à 30 %

2. Absence de film visible d'huiles et graisses

En présence d'un déflecteur efficace, on ne devrait pas observer de film visible d'huiles et graisses à la surface du rejet. Une procédure de vérification est suggérée plus bas. Si on observe alors un film d'huiles et graisses sur plus de 5% de la surface, on doit faire effectuer une analyse des huiles et graisses flottantes en laboratoire.

2.1 Procédure analytique

1) Prélever un échantillon.
2) Remplir un bécher de un litre avec l'eau échantillonnée jusqu'à une hauteur de 12,5 cm.
3) Agiter.
4) Laisser reposer 15 minutes.
5) Observer la surface.
6) Il ne doit pas y avoir plus de 5 % de surface recouvert par un film d'huiles et graisses.

3. Huiles et graisses flottantes

3.1 Procédure analytique pour les huiles et les graisses flottantes

Référence 2530 C du Standard Methods for Examination of Water and Wastewater, (1992) ou selon une méthode plus récente, avec la restriction que le solvant utilisé est de l’hexane au lieu du fréon et que la partie c. Extraction est réalisée selon les prescriptions décrites dans la section 11.0 Procedure du protocole de la USEPA : Method 1664 : n-Hexane Extractable Material (HEM) and Silica Gel Treated n-Hexane Extractable Material (SGT-HEM) by Extraction and Gravimetry (Oil and Grease and Total Petroleum).

Début du document  Section précédente  Section suivante  Fin du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017