Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Guide d'aménagement des lieux d'élimination de neige et mise en oeuvre du Règlement sur les lieux d'élimination de neige

Annexe C / Études hydrogéologiques

1. Étude hydrogéologique restreinte

1.1 But de l'étude
1.2 Travaux à effectuer

2. Étude hydrogéologique complète

2.1 But de l'étude
2.2 Travaux à effectuer

3. Étude hydrogéologique en carrière

3.1 But de l'étude
3.2 Travaux à effectuer

1. Étude hydrogéologique restreinte

L'étude hydrogéologique restreinte doit être réalisée dans tous les cas.

1.1 But de l'étude

L'étude hydrogéologique restreinte vise à connaître la stratigraphie, l'épaisseur et les caractéristiques des formations meubles sur lesquelles on désire éventuellement implanter un lieu d'élimination de neige.

1.2 Travaux à effectuer

Cette étude devrait comporter :

  • un nombre suffisant de sondages (minimum 5) de 3 ou 4 mètres de profondeur pour permettre d'identifier sur toute la superficie du terrain, les formations meubles présentes en surface, leur disposition, leur épaisseur, leur étendue ainsi que la position de la nappe phréatique;

  • des analyses granulométriques et sédimentométriques des diverses couches;

  • des essais de perméabilité des diverses formations meubles réalisés in situ;

  • un inventaire des puits en aval du lieu;

  • un rapport technique établissant, entre autres, la géologie et l'hydrogéologie du lieu, la classification des eaux souterraines de même que les risques de contamination des eaux souterraines.

2. Étude hydrogéologique complète

L'étude hydrogéologique complète est nécessaire dans le cas où les eaux de fonte peuvent s'infiltrer dans la nappe phréatique sans faire résurgence rapidement dans un cours d'eau et/ou en présence de puits en aval.

2.1 But de l'étude

L'étude hydrogéologique complète vise en plus à connaître la piézométrie, la direction, les vitesses d'écoulement et la qualité des eaux souterraines.

2.2 Travaux à effectuer

Cette étude pourra comporter entre autres, mais sans s'y limiter :

  • l'exécution d'un forage stratigraphique visant à connaître la géologie du sous-sol jusqu'au socle rocheux;

  • la construction d'un minimum de quatre piézomètres afin de connaître la profondeur de la nappe phréatique et la direction d'écoulement, tout en permettant l'échantillonnage de l'eau et des sols;

  • la réalisation d'essais de perméabilité dans chacun des piézomètres afin de connaître les variations de conductivité hydraulique sous le site;

  • des essais de percolation afin de déterminer la perméabilité de la partie non saturée du sol;

  • l'échantillonnage des sols et leur description de même que des analyses granulométriques de chacune des unités stratigraphiques;

  • le nivellement des points d'eau;

  • l'analyse d'échantillons d'eau devant servir de témoins pendant l'exploitation du site;

  • un inventaire des puits en aval du lieu;

  • la préparation d'un rapport technique établissant, entre autres, la géologie et l'hydrogéologie, la classification des eaux souterraines du lieu de même que les risques de contamination des eaux souterraines.

  • 3. Étude hydrogéologique en carrière

    3.1 But de l'étude

    Le but de l'étude est d'établir le niveau de risque de contamination de la nappe d'eau souterraine sous-jacente et de déterminer le design de l'imperméabilisation, le cas échéant.

    En particulier, les travaux d'investigation devront préciser :

  • la superficie et le volume de la carrière utilisable comme dépôt à neige;

  • la nature, l'épaisseur et l'âge géologique des couches du socle rocheux exposé sur les parois et au fond de la carrière;

  • le contexte géologique du site, le mode de fracturation, les directions et pendages de stratification, l'orientation des systèmes de diaclases, la présence ou l'absence de failles importantes;

  • la perméabilité du roc;

  • le bilan hydrique de la carrière;

  • la carte piézométrique des environs de la carrière;

  • l'inventaire des puits (rayon de un km de la carrière) et des moyens de contrôle de la qualité de l'eau souterraine dans l'environnement de la carrière.

  • 3.2 Travaux à effectuer

    La présente étude implique principalement la réalisation des travaux suivants :

  • l'examen visuel de la carrière, avec des descriptions géologiques détaillées du roc;

  • l'exécution d'un sondage stratigraphique à l'extérieur de la carrière (à proximité) jusqu'à la nappe;

  • la construction de piézomètres (minimum de 4) d'un calibre minimum de 150 mm afin de connaître la profondeur de la nappe phréatique tout en permettant l'échantillonnage de l'eau;

  • la réalisation d'essais de perméabilité (percolation et/ou pompage) afin de connaître les variations de conductivité hydraulique du socle rocheux constituant les parois de la carrière;

  • la réalisation d'essais de pompage de puits forés au fond de la carrière;

  • une description géologique des formations interceptées dans chacun des forages;

  • l'analyse d'échantillons d'eau devant servir de témoins durant l'exploitation du site.

  • Début du document  Section précédente  Section suivante  Fin du document


    Gouvernement du Québec
    © Gouvernement du Québec, 2017