Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Agriculture

Impact des activités agricoles sur l’environnement

Le Ministère s’engage à favoriser le développement durable de l’agriculture en visant la protection de la qualité de l’environnement en milieu agricole et celle de la santé publique.

Bien que des améliorations aient été notées dans le plus récent Portrait de la qualité des eaux de surface au Québec (1999-2008) et dans le Rapport sur l’état de l’eau et des écosystèmes aquatiques (2014), il s’avère que la qualité de l’eau continue d’être mauvaise dans certains bassins versants où les activités agricoles occupent une portion importante du territoire. Cette situation a notamment des impacts sur les usages de l’eau et sur la préservation de la biodiversité.

Les activités agricoles affectent l’environnement de différentes façons.


Utilisation des matières fertilisantes

L’utilisation de matières fertilisantes est une pratique courante en agriculture. Elles servent d’abord à augmenter la quantité d’éléments nutritifs dans le sol (azote, phosphore, potassium, etc.). Elles proviennent directement de la ferme (déjections animales ou autres), de fournisseurs commerciaux, ou encore d’activités industrielles ou municipales (matières résiduelles fertilisantes).

Différentes pratiques agroenvironnementales de gestion des fertilisants effectuées à la ferme permettent d’amoindrir l’impact des activités agricoles sur l’environnement. Bien que le Règlement sur les exploitations agricoles (REA) ne prescrive pas les pratiques à adopter par les agriculteurs, il édicte certaines normes en ce qui a trait à la gestion des déjections animales et des autres matières fertilisantes. Pour en savoir plus :

Retour en haut

Contamination des cours d'eau

La protection des cours d’eau et l’amélioration de la qualité de l’eau et des habitats aquatiques sont des enjeux primordiaux en milieu agricole. C’est pourquoi une grande attention doit être portée, d’une part, à la gestion des matières fertilisantes et à la conservation des sols afin d’éviter la contamination des cours d’eau et, d’autre part, à la protection des rives afin d’éviter la dégradation du milieu aquatique. Pour en savoir plus :

Retour en haut

Émission de gaz à effet de serre

Le secteur de l’agriculture contribue à l’émission de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère, entre autres par la gestion des sols agricoles, la fermentation entérique et la gestion des fumiers. Le gouvernement a mis sur pied des programmes d’aide financière pour permettre aux exploitants agricoles de réduire leurs émissions de GES. Pour en savoir plus :

Conservation de la biodiversité

La conservation de la biodiversité en milieu agricole est importante pour la préservation des écosystèmes essentiels à la vie. Le territoire agricole québécois est touché par cet enjeu, car il abrite une grande quantité d’espèces animales et végétales. La conservation de la biodiversité dépend également de la qualité de l’habitat aquatique. Pour en savoir plus :

Utilisation de pesticides

Au Québec, le secteur agricole est celui où l’utilisation de pesticides est la plus importante. C’est pourquoi la réglementation sur l’usage des pesticides en milieu agricole vise à s'assurer que les producteurs font usage des pesticides avec toute la prudence et les précautions qui s'imposent. Pour en savoir plus :


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017