Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Bassin versant de la rivière Yamaska (1997)

Modifier nos pratiques agricoles... la priorité (suite)


Villes et industries... un bilan positif

On dénombre 86 municipalités situées entièrement dans le bassin de la rivière Yamaska ainsi que 45 autres qui le touchent en partie. Plusieurs municipalités, dont celles de Saint-Hyacinthe, Farnham, Granby et Cowansville, s'alimentent en eau potable à partir des eaux de surface. Plus de 134 000 personnes dépendent ainsi de la qualité des cours d'eau pour leur approvisionnement. L'alimentation en eau des autres résidences, ce qui représente près de 100 000 personnes, se fait surtout à partir des eaux souterraines.

Des quatre bassins versants inscrits dans le volet Assainissement agricole de l'entente SLV 2000, celui de la rivière Yamaska est de loin le plus industrialisé. Le ministère de l'Environnement et de la Faune du Québec (MEF) classe 110 des établissements industriels recensés sur le territoire au rang des entreprises polluantes ou susceptibles de l'être. Presque la moitié d'entre elles - majoritairement localisées dans les centres urbains du secteur principal de la rivière Yamaska - appartiennent au secteur agroalimentaire. Les autres types d'établissements industriels touchent surtout aux secteurs de la transformation métallique, du textile et de la chimie.

Photo  d'une usine

Le secteur agroalimentaire occupe une place centrale dans l'économie de la région.

Des travaux d'assainissement qui vont bon train

Depuis le début des années 80, de nombreux travaux d'assainissement urbain et industriel ont été réalisés dans le bassin. Plus de 68 % de la population est déjà desservie par des réseaux d'égouts. Avec l'achèvement du plus récent projet d'assainissement municipal, soit la mise en fonction des étangs aérés de Saint-Césaire, les eaux usées de plus de 60% de la population sont traitées par des stations d'épuration. Par ailleurs, au chapitre industriel, 88 des 110 entreprises considérées comme polluantes par le MEF acheminent désormais leurs eaux usées vers un réseau d'égouts municipal avec station d'épuration.

Retour à l'index - Rivière Yamaska  Section précédente   Section suivante


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017