Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Bilan annuel de conformité environnementale / Secteur minier 1997

Chapitre III : La qualité des effluents de l'industrie minière

3.1 La conformité de chaque effluent
3.2 Évolution du bilan global de conformité par sous-secteur d'activité
3.3 Évolution du bilan global de conformité pour l'ensemble du secteur minier


Chapitre III : La qualité des effluents de l'industrie minière

La liste des 65 sites miniers en exploitation en 1997 est fournie à l'annexe I. Dans 18 de ces sites, l’échantillonnage des effluents n’est pas exigé parce qu’ils ne sont pas soumis à la Directive 019 ou parce qu’ils n’ont pas d’effluent. Il s'agit, en l'occurrence, des cinq sites miniers d'exploitation d'amiante, de plusieurs sites d'exploitation de minéraux industriels et de l'usine de bouletage de la compagnie Wabush. Par conséquent, l'analyse relative à la conformité ne porte que sur 47 sites miniers en exploitation et deux sites miniers inactifs.

Pour ces 49 sites miniers, les résultats des échantillonnages effectués sur 57 effluents (on peut retrouver plus d'un effluent sur un site donné, lorsque, par exemple, les eaux d'exhaure ne sont pas acheminées à l'usine de traitement du minerai ou au parc à résidus) ont été transmis au ministère de l'Environnement et de la Faune du Québec. Enfin, certains sites, à l’étape de la mise en valeur, ne rejetaient pas encore d’effluent dans l’environnement.

menu

3.1 La conformité de chaque effluent

On trouve, à l'annexe II, le sommaire mensuel de conformité aux critères prescrits dans la Directive 019 pour chaque effluent minier.

En plus des résultats obtenus lors des échantillonnages, l'annexe II fournit, pour chaque site, une description succincte comprenant: le nom et la localisation du site, la ou les compagnie(s) propriétaire(s), les types d'activités industrielles, les minéraux exploités, les procédés de traitement du minerai et des eaux usées, le type d'effluent ainsi que certaines informations complémentaires jugées pertinentes.

L’annexe III regroupe les tableaux synthèses illustrant, pour chaque effluent, la fréquence de non-conformité aux divers critères prescrits dans la Directive 019. Les effluents ont été regroupés en fonction de leur nature (effluent du parc à résidus, effluent des eaux d'exhaure, etc.) et du sous-secteur d'activités (métaux précieux, métaux usuels, etc.) dont ils proviennent. Ce regroupement permet de mieux cerner la problématique spécifique à chaque type d'effluent minier.

Pour le sous-secteur des métaux précieux, les problèmes de dépassement des critères observés concernent plus particulièrement les MES (8 dépassements). Les sites Portage et Vezza ont été responsables de plus de la moitié de ces dépassements au cours de 1997. Quelques dépassements ont été observés pour l’arsenic, le cuivre, les hydrocarbures et au moins un pour le fer et le plomb dans ce même sous-secteur.

Pour le sous-secteur des métaux usuels, le critère de pH a été dépassé à 18 reprises. Le site Selbaie à lui seul a dépassé les limites de pH à six reprises. Quelques dépassements occasionnels ont été également constatés pour les MES et le fer.

Nous avons constaté cinq dépassements pour les MES, un pour le fer ainsi que cinq pour le pH dans le sous-secteur du fer.

menu

3.2 Évolution du bilan global de conformité par sous-secteur d'activité

L'annexe IV présente, pour les divers sous-secteurs, un portrait de l'évolution de la conformité globale pour la période 1989-1997.

Pour le sous-secteur des métaux précieux, on constate que la conformité environnementale des sites actifs s’est améliorée d’année en année à l’effluent des parcs à résidus miniers, notamment en ce qui concerne le cuivre, les cyanures disponibles et les MES, où les taux de conformité environnementale sont passés respectivement de 52,5%, 79,3% et 80,8% en 1989, à 100% en 1997.

En ce qui concerne le sous-secteur des métaux usuels, les progrès les plus significatifs sont observés pour le zinc, les MES et le cuivre, où les taux de conformité environnementale sont passés respectivement de 77,3%, 80,8% et 84,4% en 1989, à 100,0%, 92,6% et 100,0% en 1997.

Pour le sous-secteur du fer et de l’ilménite, le taux de conformité des MES s’est amélioré, passant de 80 % en 1996 à 88,1 % en 1997. Ainsi en est-il également pour le contrôle du fer, dont le taux de conformité qui atteignait 86,5 % en 1996 est passé à 97,1% en 1997.

3.3 Évolution du bilan global de conformité pour l'ensemble du secteur minier

L'annexe V présente, pour l'ensemble du secteur minier, un portrait de l'évolution de la conformité globale pour la période 1989-1997.

L’analyse de l’ensemble des résultats de conformité environnementale pour tout le secteur minier confirme les tendances observées précédemment. Depuis 1989, la conformité environnementale s’est améliorée. Les progrès les plus significatifs sont observés pour les cyanures disponibles, les MES et le cuivre.

Les taux de conformité pour les paramètres qui font l’objet d’un contrôle régulier varient, en 1997, entre 95,2% et 100%.

Retour au début du document  Section précédente  Section suivante  Fin du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017