Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Parc national Tursujuq

Photo Stéphane Cossette, MDDEFP
Photo Stéphane Cossette, MDDEFP
 
Stéphane Cossette, Nathalie Girard et Alain Thibault, MDDEFP
Le lac à L’Eau Claire, d’une superficie de 1 226 km2, est le deuxième plus grand lac au Québec.
Stéphane Cossette, Nathalie Girard et Alain Thibault, MDDEFP
Conservation d’un échantillon du plus imposant système de cuestas (collines asymétriques) au Québec.
 
Stéphane Cossette, Nathalie Girard et Alain Thibault, MDDEFP
Chute de la rivière à l’Eau Claire
 
Stéphane Cossette, Nathalie Girard et Alain Thibault, MDDEFP
Chute de la rivière Nastapoka

Le 18 juillet 2013, le parc national Tursujuq était officiellement créé. Il s’agit du 3e parc national établi au Nunavik. Il constitue le plus grand parc national du Québec, mais aussi le plus grand de l’est de l’Amérique du Nord continentale.

Le territoire du parc national Tursujuq couvre une superficie de 26 106,7 km2 sur la côte est de la baie d’Hudson. Cet immense territoire est situé à proximité du village nordique d’Umiujaq au Nunavik et comprend des attraits naturels exceptionnels. À l’ouest, le lac Guillaume-Delisle, d’une superficie de près de 700 km2, est une étendue d’eau saumâtre soumise au régime des marées où pénètrent phoques et bélugas. Le relief singulier de la côte, formé de collines dissymétriques appelées cuestas, constitue un élément visuel majeur avec un panorama spectaculaire. Il s’agit du plus imposant système de cuestas au Québec, dont une portion est protégée par ce parc national. À l’est, le lac à l’Eau Claire, composé de deux bassins circulaires, a été créé il y a 287 millions d’années à la suite d’un double impact météoritique. Avec une superficie de 1 226 km2, c’est le deuxième plus grand lac naturel du Québec après le lac Mistassini. Le plateau reliant ces deux plans d’eau remarquables est sillonné par des rivières imposantes ponctuées de nombreuses chutes et cascades. Le parc national Tursujuq est situé dans une zone de transition entre la taïga et la toundra qui comprend d’immenses tourbières et où le pergélisol est discontinu.

Afin de répondre à la demande des Inuits et des Cris depuis le début du processus de création de ce parc national, la presque totalité du bassin versant de la rivière Nastapoka, soit environ 10 000 km2 a été ajoutée au territoire du parc. L’embouchure de la Nastapoka est un lieu de grande valeur pour la pratique d’activités culturelles traditionnelles et ses eaux sont fréquentées par le béluga. Cette population de bélugas est susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec.

La présence humaine dans cette région remonte à plus de 3 000 ans et elle est remarquable par la variété des traces d'occupation témoignant de passages fréquents à la fois des Cris et des Inuits. L’occupation du territoire a aussi été marquée par l’établissement de postes de traite reliés aux activités de la Compagnie de la Baie d’Hudson, et ce, à différentes époques. Plusieurs Inuits et Cris d'aujourd'hui connaissent bien ce territoire riche en ressources et l’utilisent encore à des fins de subsistance pour poursuivre des traditions ancestrales et pour transmettre leurs connaissances aux nouvelles générations.

DOCUMENTATION

Des exemplaires papier de ces documents sont disponibles au Centre d’information du Ministère :

Téléphone : 418 521-3830
1 800 561-1616 (sans frais)
Télécopieur : 418 646-5974
Courriel : info@mddelcc.gouv.qc.ca

AUDIENCES PUBLIQUES

En vertu de la Loi sur les parcs, le Ministère a tenu des audiences publiques afin d’entendre le point de vue des personnes et des organismes intéressés par la création de ce nouveau parc national au Nunavik. Les audiences ont eu lieu à Umiujaq, les 16 et 17 juin 2008, et à Kuujjuarapik – Whapmagoostui, les 18 et 19 juin 2008.

Lors de ces audiences, 10 mémoires ont été déposés.  Ils ont été bonifiés par 49 présentations spontanées lors des audiences publiques.

  • Les transcriptions des séances
  • Les mémoires
    1. Harold Geltman, 2 juin 2008, 13 p. ( format PDF, 883 ko)
    2. Club Aventure Lac à l'Eau Claire, 5 juin 2008, 15 p. ( format PDF, 1,3 Mo)
    3. Centre d'études nordiques, 8 juin 2008, 8p. ( format PDF, 27 ko)
    4. La Société pour la nature et les parcs du Canada, 9 juin 2008, 11 p. ( format PDF, 70 ko)
    5. Hydro-Québec, 10 juin 2008, 5 p. ( format PDF, 1,4 Mo)
    6. Nature Québec, 13 juin 2008, 8 p. ( format PDF, 740 ko)
    7. Initiative boréale canadienne, 16 juin 2008, 6 p. ( format PDF, 89 ko)
    8. Société Makivik, 17 juin 2008, 8 p. (version anglaise seulement format PDF, 213 ko)
    9. Regroupement national des conseil régionaux de l'environnement du Québec (RNCREQ), 26 juin 2008, 21 p. ( format PDF, 44 ko) et son annexe : photos de l'expédition  ( format PDF, 3,2 Mo)
    10. Administration régionale crie, 26 juin 2008, 11 p. (version anglaise seulement format PDF, 68 ko)

  • Rapport d'audiences par Johnny N. Adams (format PDF, 3,7 Mo)

Projets de parcs


Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2014