Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Comment choisir une entreprise de gestion parasitaire?

Mise à jour : Avril 2015 

Nombre de citoyens ont recours aux services d'une entreprise de gestion parasitaire. Ces entreprises offrent divers services pour contrôler des organismes nuisibles : des insectes, des rongeurs ou d’autres qui s’attaquent aux produits alimentaires ou aux biens. Ces activités de contrôle peuvent être réalisées à l’intérieur ou au voisinage des bâtiments.

Avant d’intervenir, l’entreprise inspecte les lieux, puis s'entend avec le consommateur sur la façon de contrôler l’infestation d’une part et, d’autre part, pour convenir de solutions afin d’éviter que d’autres infestations ne surviennent.

Les travaux de gestion parasitaire comportent diverses méthodes de contrôle dont l’utilisation de pesticides. Celle-ci doit se faire de façon rationnelle et sécuritaire.

Voici, en trois temps, quelques conseils pour choisir une entreprise de gestion parasitaire qui fait une utilisation rationnelle et
sécuritaire des pesticides
.


  1. AVANT d’accorder un contrat et d'amorcer les travaux, posez-vous ces quelques questions
  2. AU MOMENT des interventions, posez-vous également ces questions
  3. APRÈS les interventions, posez-vous ces dernières questions
  4. BESOIN de renseignements supplémentaires?


1. AVANT d’accorder un contrat et d'amorcer les travaux, posez-vous ces quelques questions :

  • Est-ce que l’entreprise est titulaire d’un permis valide pour l’utilisation de pesticides, de sous-catégorie C5 « Application de pesticides pour extermination », délivré par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC)?

  • Est-ce que les travaux d’application de pesticides seront réalisés par un employé certifié pour l’utilisation de pesticides, de sous-catégorie CD5 « certificat pour extermination », également délivré par le MDDELCC? La personne réalisant les travaux peut également agit sous la surveillance d’une personne certifiée.
    Afin de connaître les titulaires d’un permis ou d’un certificat, vous pouvez consulter le registre public prévu à cet effet.

  • Est-ce que l’entreprise possède un permis délivré par votre municipalité si cette dernière l’exige?

  • Est-ce que le représentant de l'entreprise peut m’informer sur l’organisme nuisible et sur son comportement, sur les méthodes de contrôle utilisées par l’entreprise et sur les méthodes alternatives aux pesticides possibles?
    L’entreprise devrait privilégier l'application de pesticides en dernier recours et seulement aux endroits nécessaires, tout en choisissant les produits les moins nocifs pour votre santé et l'environnement parmi les choix possibles. Vous devez idéalement exiger que l’entreprise ait votre autorisation avant d’effectuer un traitement avec des pesticides.

  • Est-ce que l’entreprise agit non seulement sur la présence d’organismes nuisibles, mais également sur la cause du problème?

  • Est-ce que l’entreprise offre un service de suivi?
    Une entreprise offrant un service professionnel devrait offrir un service de suivi pour des résultats optimaux.

Demandez un contrat de service détaillé. Il vous informera des étapes à venir. Il devrait préciser, entre autres :

  • la nature des interventions et leur justification;

  • les noms exacts des produits utilisés, y compris leurs numéros d’homologation. Les numéros d’homologation des produits utilisés peuvent s’avérer utiles pour les intervenants médicaux ou gouvernementaux si des problèmes surviennent à la suite d’une application;

  • la localisation des endroits à traiter.

    Nullité de contrat

    En vertu de la Loi sur les pesticides, vous pouvez vous adresser à un tribunal pour faire prononcer la nullité d’un contrat conclu pour exécuter des travaux de gestion parasitaire, si vous constatez :

    • que ces travaux ont été exécutés ou qu’ils seront vraisemblablement exécutés par une personne qui n'est pas certifiée ou qui, sur les lieux où les travaux sont exécutés, n’agit pas sous la surveillance d’une personne certifiée;
    • que ces travaux ont été exécutés ou qu’ils seront vraisemblablement exécutés en contravention avec le Code de gestion des pesticides.

    Lorsque le tribunal prononce la nullité du contrat, vous pouvez être dédommagé pour toutes les prestations que vous avez fournies en vertu du contrat nul. Notez que, lorsque vous vous adressez à un tribunal pour cette raison, vous devez en informer le Ministère sans délai.

    Consultez le registre public prévu à cet effet afin de connaître les titulaires d’un permis ou d’un certificat délivré pour l'utilisation de pesticides.

Haut

2. AU MOMENT des interventions, posez-vous également ces questions :

  • Est-ce que les lieux ont été bien préparés?

    La préparation des lieux est une étape primordiale pour votre sécurité et pour maximiser l’efficacité des interventions. Les entreprises de gestion parasitaire offrant un service professionnel vous indiqueront des procédures de préparation. Elle permet notamment d’éviter toute contamination des aliments, des ustensiles de cuisine ou de la vaisselle.

Comme préparation, vous pouvez par exemple :

  • Éliminer la nourriture infestée avant que les lieux ne soient traités avec des pesticides
  • Déplacer les meubles pour faciliter l’accès aux endroits où des interventions sont prévues;
  • Nettoyer les endroits propices à la propagation de l’organisme nuisible;
  • Passer l’aspirateur en profondeur et jetez les sacs après usage.
  • Est-ce que la personne qui applique des pesticides est titulaire d’un certificat pour l’utilisation de pesticides délivré par le MDDELCC ou travaille sous la surveillance du titulaire d’un certificat?
    Vous pouvez exiger de voir ce certificat avant tout traitement.
  • Est-ce que cette personne est capable de fournir l’information sur les produits utilisés et sur les précautions à prendre pour assurer la protection de ma santé et celle de l'environnement?
  • Est-ce que l’entreprise respecte rigoureusement le programme d’intervention convenu par écrit avec elle?
  • Est-ce que l’entreprise observe la réglementation lorsqu’elle applique des pesticides?
Quelques règles du Code de gestion des pesticides

La préparation et l’application d’un pesticide doivent s’effectuer conformément aux instructions du fabricant fournies sur l’étiquette. En cas de divergence entre une instruction de l’étiquette et le Code de gestion des pesticides, la plus contraignante s’applique. Cela contribue à votre sécurité et à l’efficacité du traitement. L’étiquette indique notamment :

  • Le ou les organismes contre lesquels on peut l’utiliser;
  • L’endroit où il peut être utilisé (par exemple, à l’intérieur ou à l’extérieur);
  • La dose prescrite;
  • Le délai à respecter avant d’entrer en contact avec la zone ou l’objet traité. Vous pouvez demander ces détails.

Aucune personne autre que celle participant à l'application ne doit être présente sur les lieux et ne doit être exposée au pesticide.

Toutes les mesures nécessaires doivent être prises afin d’éviter de contaminer une surface ou un objet qui ne doit pas être traité.

Aucun animal de compagnie ne doit être exposé au pesticide; tenez les enfants et les animaux domestiques éloignés des lieux lors du traitement. Par exemple, recouvrez les aquariums avant une pulvérisation.

Toutes les ouvertures par lesquelles le pesticide est susceptible de s’infiltrer à l’intérieur d’un bâtiment doivent être fermées lorsque le pesticide est appliqué à l’extérieur.

Il est interdit d’effectuer un traitement aérosol de pesticides au moyen d’un brumisateur (aussi appelé « fogger ») à l’intérieur d’un bâtiment qui sert d’habitation. Les bonbonnes pressurisées sont toutefois permises.

Lorsque le pesticide est appliqué sur une pelouse, une surface pavée, des arbres ou des arbustes, assurez-vous que l’affiche indiquant qu'il y a eu un traitement aux pesticides précise qu’un délai de 24 heures doit être respecté avant tout contact avec la surface traitée. L’affiche doit aussi préciser les végétaux traités ou la surface traitée, la date et l’heure de l’application, le nom du pesticide utilisé et son numéro d’homologation, le nom de l’applicateur, avec ses initiales, et son numéro de certificat.

Affiches réglementaires à apposer à la suite de l’application de pesticides sur une pelouse, une surface pavée, un arbre ou un arbuste ornemental.

Une personne a tout de même été incommodée par des pesticides? 

  1. Amenez-la dans un endroit bien aéré et demandez-lui de se coucher sur le côté.

  2. Communiquez avec le Centre antipoison du Québec au 1 800 463-5060 (urgence téléphonique sans frais, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7) ou, si vous êtes à Québec (appel local), au 418 656-8090, et suivez à la lettre les directives qui vous seront données.

  3. Si l’état de la personne vous paraît grave, conduisez-la à l'hôpital en prenant soin d’apporter l’étiquette ou le nom et le numéro d’homologation du produit en cause.

  4. Transmettez à Santé Canada votre déclaration d’incident relatif à un pesticide. Un incident relatif à un pesticide est un effet négatif chez les humains, les animaux ou l’environnement qui peut résulter de l’exposition à un pesticide.

Haut

3. APRÈS les interventions, posez-vous ces dernières questions :

  • Quelles sont les précautions à prendre?
    La personne responsable des applications de pesticides doit vous informer notamment sur le respect des délais de réentrée et la nécessité d’aération des lieux.

  • Quelles sont les mesures préventives que je dois entreprendre pour éviter une autre infestation?
    Le cas échéant, modifiez les structures du bâtiment et les habitudes d’hygiène, réparez les fuites d’eau, déposez les aliments dans des contenants hermétiques, etc.

  • Quelque temps après les interventions, est-ce que je décèle encore la présence de l’organisme nuisible?
    Dans certains cas, malgré les mesures préventives, plusieurs interventions peuvent s’avérer nécessaires. Une entreprise de gestion parasitaire offrant un service professionnel devrait vous offrir le service de suivi pour des résultats optimaux.

    Vous êtes locataire?

    Le locataire d’un immeuble ou d’un établissement a un rôle essentiel à jouer lorsqu’il a un problème avec des insectes ou avec d’autres organismes indésirables.

    Dès que vous constatez ce type de problème, le propriétaire doit être avisé le plus rapidement possible afin de pouvoir entreprendre les démarches pour corriger la situation. Par la suite, une collaboration étroite entre le propriétaire, le ou les locataires et l’entreprise de gestion parasitaire est primordiale en vue de la préparation des lieux, du traitement lui-même et du suivi des interventions.

Haut

4. BESOIN de renseignements supplémentaires?

Éviter les pesticides... un geste naturel.

Haut


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017