Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

L'utilisation des pesticides dans les vergers de pommiers

Proximité des zones résidentielles et des vergers

Le phénomène d'étalement urbain a entraîné la construction de résidences de plus en plus près des zones agricoles. En Montérégie, où l'on trouve près de 70 % de la surface totale des pommeraies du Québec, on estime à plus de 800 le nombre de résidences situées à moins de 30 mètres de vergers commerciaux périurbains. L'application fréquente de pesticides dans les vergers suscite des craintes chez les citoyens qui vivent à proximité.

Pulvérisation de pesticides

Pulvérisation de pesticides dans un verger
(photo : Ministère de l'Environnement et de la Faune)

En 1996, une équipe formée de représentants de plusieurs ministères (MSSS, MEF, MAPAQ, Agriculture et Agro-alimentaire Canada) a mené une étude dans une dizaine de vergers de la Montérégie afin de quantifier l'importance des résidus de pesticides dans l'air et au sol à proximité de ces vergers et d'en évaluer l'impact sur la santé des travailleurs et des populations voisines. Les vergers retenus sont situés dans les municipalités de Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Michel-de-Rougemont, Saint-Jean-Baptiste et Saint-Alexandre.

La dérive des pesticides dans l'air à proximité des vergers

Les résultats obtenus montrent que lors de l'application, des résidus de pesticides sont transportés en dehors des zones visées. En effet, des pesticides sont décelés dans l'air et au sol des terrains voisins des vergers.

Résidus dans l'air

Durant la pulvérisation, des concentrations des insecticides organophosphorés et des fongicides appliqués dans les vergers apparaissent dans l'air ambiant des terrains adjacents et situés dans le sens du vent. Ces produits sont encore détectées en quantités généralement décroissantes dans les 8 à 24 heures qui suivent la pulvérisation.

Concentrations des pesticides appliqués dans deux vergers  de la Montérégie et détectés dans l'air ambiant à proximité

Tableau sur la concentration de pesticides appliqués

Résidus au sol

Les concentrations d'insecticides organophosphorés au sol sont plus élevées pour les terrains adjacents situés sous le vent, mais sont aussi détectées même pour des terrains qui sont dans le sens contraire du vent par rapport aux vergers traités.

Les résidus au sol ont varié entre 39 et 1 700 ng/cm2 pour le phosmet, entre 13 et 21 ng/cm2 pour le méthidathion et de « non détecté » à 550 ng/cm2 pour l'azinphos-méthyl.

Appareillage utilisé pour la mesure des pesticides dans l'air

Appareillage utilisé pour la mesure des pesticides dans l'air
(Photo : Ministère de l'Environnement et de la Faune)

 Retour à l'index / Vergers de pommiers  Section précédente  Section suivante  Fin du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017