Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

L'utilisation des pesticides dans les vergers de pommiers

L'évaluation du risque pour la santé

L'objectif de l'étude était de vérifier, d'une part, si les insecticides organophosphorés pulvérisés sont absorbés par les travailleurs des vergers et, d'autre part, si les résidus décelés dans l'air et au sol à l'extérieur des vergers peuvent être absorbés par les personnes qui vivent au pourtour des vergers. L'exposition aux insecticides organophosphorés a été mesurée à l'aide du dosage dans les urines des dérivés de ces produits : les alkylsphosphates.

L'étude a porté sur un échantillon de 16 travailleurs agricoles oeuvrant dans les vergers, sur 30 enfants vivant près de vergers, dont 7 enfants de pomiculteurs, et 23 enfants formant un groupe témoin et vivant à plus de 500 mètres des vergers.

Aire de jeux

Résidences et aires de jeux à proximité d'un verger
(Photo : Ministère de l'Environnement et de la Faune)

L'augmentation des concentrations moyennes des alkylsphosphates dans les urines des travailleurs le jour suivant la pulvérisation des insecticides organophosphorés dans les vergers montrent que les travailleurs en absorbent une quantité significative durant leur travail, même en utilisant des vêtements et des équipements de protection. De même, l'augmentation des concentrations d'alkylphosphates le jour suivant la pulvérisation chez les enfants qui résident près des vergers suggère une absorption d'insecticides attribuable à l'application dans les vergers. L'étude a aussi montré que les enfants des pomiculteurs en absorbent six fois plus que les autres enfants qui résident près des vergers.

Concentrations moyennes d'alkylsphosphates urinaires

Tableau sur le concentration moyenne d'alkylsphosphates urinaires

Cependant, l'analyse de l'impact potentiel des quantités absorbées sur la santé des individus des deux groupes (travailleurs et enfants) indique qu'aucun d'entre eux n'a accumulé une charge corporelle suffisante pour induire un effet dommageable pour la santé.

Toutefois, les données recueillies ne s'appliquent qu'à certains insecticides organophosphorés et les effets potentiels à long terme de l'exposition à différents pesticides chimiques demeurent mal connus.

 Retour à l'index / Vergers de pommiers  Section précédente  Section suivante  Fin du document


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017