Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Les Phénix de l’environnement

Fiches des gagnants 1998

Phénix de la récupération

Municipalités ou regroupements municipaux de moins de 25 000 habitants

La Municipalité de Sainte-Martine a établi un processus de concertation des plus novateurs avec ses citoyens, ce qui a favorisé la réussite incontestable de nombreuses activités liées à l’amélioration du milieu de vie.

Depuis une dizaine d’années, différents comités se sont formés tels le comité de la foresterie urbaine, le comité de la récupération, le comité d’économie d’eau et le comité des pesticides.

Ceux-ci sont composés d’un élu municipal et de citoyens désireux de participer activement à l’amélioration de leur environnement. Cette forme de collaboration permet une communication des plus efficaces entre le conseil municipal et les regroupements bénévoles.

Municipalités ou regroupements municipaux de plus de 25 000 habitants

La M.R.C. de Rouyn-Noranda et ses 14 municipalités ont adopté unanimement, en 1995, une politique de gestion intégrée des déchets visant à détourner 80% des déchets destinés à l’enfouissement.

Afin d’atteindre cet objectif, la M.R.C. de Rouyn-Noranda a augmenté la capacité de son centre de tri en construisant un Éco-centre. Cet Éco-centre permet la cueillette de matières résiduelles domestiques réutilisables, récupérables et recyclables (électroménagers, appareils électriques, matériaux de construction) se retrouvant traditionnellement au dépotoir.

La configuration de l’Éco-centre favorise la circulation véhiculaire des citoyens dans l’allée centrale, ce qui les incite à déposer les matières dans les compartiments appropriés. L’organisation du site, avec sa guérite et sa balance, permet de contrôler et d’enregistrer tous les matériaux qui y transitent. L’Éco-centre devient donc l’unique guichet d’entrée dans le système de traitement de ces résidus.

Organismes à but non lucratif

Le 8e Groupe Scout de Roberval - Unité Castor, qui réunit une trentaine de jeunes de sept et huit ans, a offert aux citoyens des municipalités de Chambord, Roberval et Saint-Prime un service gratuit de récupération de porte-à-porte des arbres de Noël.

Cette activité bénévole, qui s’appuyait sur une campagne promotionnelle des plus originales (publicité sur des napperons et sur les arbres de Noël vendus), aura non seulement permis de sensibiliser la population mais, aussi, d’augmenter de 50 % le volume d’arbres de Noël récupérés sur le territoire desservi.

Industries, commerces et institutions

La Brasserie Labatt démontre depuis le début des années 60 son engagement envers la protection de l’environnement. Au fil des années, après avoir été amorcée par la récupération du papier-carton, de la drêche (résidu de grains) et de la levure, la politique environnementale de la Brasserie Labatt s’organise et s’élargit.

Développé par les employés et implanté en 1992, le système de récupération des matières résiduelles s’étend à toutes les opérations de l’usine ainsi qu’aux 33 centres de distribution régionaux. Il permet de traiter plus de 60 produits différents et de les acheminer vers le recyclage, la réutilisation ou l’élimination.

Table des matières

Phénix du recyclage

Réemploi ou recyclage

Le Groupe Lavergne est le chef de file du recyclage du plastique au Québec. Composé de trois compagnies distinctes, il entend bien devenir un leader au sein de l’industrie de la plasturgie.

En utilisant une nouvelle technologie développée en Suisse, Le Groupe Lavergne lancera bientôt la première usine d’homomicronisation des plastiques au Canada. Ce nouveau procédé permet de transformer un mélange de rebuts de plastiques non triés provenant de toutes origines en un nouveau plastique homogène et compact, réutilisable comme matière première dans l’industrie du plastique.

Compostage

Conporec inc. exploite un centre de valorisation des résidus domestiques, commerciaux et industriels par compostage.

Grâce à l’appui constant des décideurs de la M.R.C. du Bas-Richelieu, Conporec a développé au fil des ans une expertise reconnue en ce qui a trait aux procédés de production de compostage.

Conporec inc. a atteint des niveaux de performance incontestables tant sur le plan environnemental, qualitatif que quantitatif avec la valorisation de plus de 50 000 tonnes métriques de matières organiques en deux ans.

Table des matières

Phénix de l’innovation technologique et des exportations

Entreprises utilisatrices de produits ou de technologies

Aluminerie Lauralco s’est associée à des entreprises et des centres de recherche québécois pour développer et réaliser trois projets majeurs améliorant la performance environnementale de ses activités tout en stimulant l’innovation technologique au Québec.

L’entreprise a installé un incinérateur régénératif qui permet le contrôle des émissions de goudron volatil prévenant ainsi l’émission de contaminants dans l’environnement; développé une nouvelle méthode pour le contrôle actif du bruit, et une autre pour la mesure en continu des émissions de fluorure provenant des cheminées des épurateurs.

Tous ces procédés démontrent bien qu’il est possible d’augmenter les performances économiques d’une entreprise sans pour autant nuire à l’environnement.

Innovation technologique

ABB - Asea Brown Boverie inc. présente son ÉcoloTransfo. Après sept années de recherches au Centre d’Innovation sur le Transport de l’Énergie du Québec (CITEQ), ABB est la seule entreprise au monde à fabriquer et à commercialiser un nouveau transformateur de distribution dont l’isolation est complètement solide.

ÉcoloTransfo permet enfin la convergence de deux exigences d’affaires fondamentales: celle d’éliminer l’utilisation de l’huile dans l’isolation d’appareils électriques et celle d’offrir une solution à la fine pointe de la technologie, commercialisable et rentable dans l’exploitation des réseaux souterrains de distribution électrique.

Exportations

Berlie technologies inc. offre à ses clients des secteurs municipal et industriel, une gamme complète d’équipements à la fine pointe de la technologie pour les différentes étapes du processus de traitement des eaux usées. Elle développe des projets permettant de stabiliser les boues et d’effectuer une valorisation agricole ou énergétique des boues transformées en granules prêts à être mis en marché.

En 1997, Berlie a vendu des usines de séchage de boues générées par les stations d’épuration de trois municipalités aux États-Unis et en France. Ainsi, cette PME québécoise réalise 50% de son chiffre d’affaires en exportant son savoir-faire et ses équipements traitement des eaux dans des marchés très compétitifs tels les États-Unis et la France.

Table des matières

Phénix de la conservation des milieux de faune et de la flore

Organismes à but non lucratif

La Société de l’arbre du Québec a mis sur pied un projet pilote de végétalisation des sites industriels dans le contexte de sa mission qui est de contribuer à la restauration de milieux dégradés, à l’amélioration de la qualité de vie des populations urbaines et à la conservation de la biodiversité.

Le projet « On travaille au vert ! », consiste à reverdir des parcs industriels, en augmentant de façon significative la présence d’arbres et d’arbustes dans ces milieux souvent perturbés, tout en contribuant à l’amélioration de la diversité biologique. Ce concept vise donc a introduire des végétaux indigènes d’essences variées favorisant la présence d’espèces fauniques.

Municipalités ou regroupements municipaux de plus de 25 000 habitants

La Ville de Québec présente L’arboretum du Domaine Maizerets. Ce jardin horticole de 27 hectares constitue un espace vert unique en milieu urbain et offre à l’ensemble de la population un environnement naturel et historique exceptionnel.

Conçu sur un ancien dépôt à neige, l’arboretum est reconnu comme un exemple remarquable de récupération et de mise en valeur d’un terrain vague en milieu urbain, alliant avantageusement les paysages naturels existants aux nouveaux paysages façonnés de modernité.

Avec ses plans d’eau, ce jardin d’arbres, d’arbustes et de fleurs répond à l’objectif de création d’un milieu biologique diversifié. L’introduction d’essence végétales fructifères propices à l’alimentation de la faune ailée contribue à la protection des milieux naturels.

Table des matières

Phénix de la gestion environnementale

Entreprises, municipalités ou institutions

Les problèmes rencontrés par la M.R.C. le Fjord du Saguenay en matière d’élimination des déchets l’ont amené à se doter d’un plan directeur de gestion intégrée des déchets afin d’assurer la pérennité des ressources.

Ce plan, qui découle d’une vaste consultation publique menée auprès des citoyens des vingt municipalités concernées, se distingue tant par son caractère exemplaire en termes de résultats et de diversité des actions que par l’appui qu’il a reçu des principaux intervenants du milieu.

Table des matières

Phénix de l’éducation et de la sensibilisation

Individus, institutions, médias, municipalités ou regroupements municipaux

CEQ / AQPERE - La Centrale de l’enseignement du Québec et l’Association québécoise pour la promotion de l’éducation relative à l’environnement, se sont associées à l’organisation du Forum Planèt’ERE. Cet événement, qui s’est déroulé du 6 au 10 novembre 1997, a permis de réunir plus de 700 délégués oeuvrant dans le domaine de l’éducation relative à l’environnement (ERE) dans plus de 33 pays de la francophonie.

Échanges d’idées et de savoir, partage d’expériences et de réflexions, rencontres interculturelles, travaux communs, créations de réseaux de solidarité et de stratégies d’action, le Forum Planèt’ERE a été un lieu de discussion privilégié pour mettre en commun des expertises complémentaires en éducation relative à l’environnement.

Organismes à but non lucratif

RAPPEL - Le Regroupement des Associations Pour la Protection de l’Environnement des Lacs et cours d’eau de l’Estrie et du Haut-Bassin de la rivière Saint-François œuvre pour la protection de la vie d’espèces animales et végétales menacées de disparition en se préoccupant de la qualité de l’eau des lacs et des cours d’eau.

Par ses nombreuses démarches de promotion de la technique de nettoyage des fossés routiers, appelée la méthode du tiers inférieur, RAPPEL a réussi à faire changer les règles en matière de gestion des fossés de drainage des routes.

Un tel impact de sensibilisation sur l’amélioration de la qualité de l’eau mérite d’être souligné. En plus d’avoir permis l’élaboration d’un très bel outil de sensibilisation à l’aménagement des lacs, sous la forme d’une affiche, la contribution de RAPPEL fait l’objet d’une affiche de promotion environnementale distribuée par le ministère des Transports du Québec.

Table des matières

Phénix de la jeunesse

Jeunes ou groupe de jeunes

Jean-Dominic Lévesque-René a entrepris une croisade pour bannir l’utilisation de pesticides et de fertilisants chimiques dans l’environnement auprès de la population et des représentants des municipalités du Québec et des différents paliers de gouvernement.

Pour réaliser son objectif, Jean-Dominic Lévesque-René donne des conférences partout au Québec et en Ontario. Par toutes sortes de moyens, il se fait entendre dans tout le Canada. Sa pétition "Scrap Book" fait rage dans les écoles du primaire et du secondaire du Canada. Plus de 50 000 signatures et dessins d’enfants ont ainsi été recueillis. Le Prince Charles lui-même est venu le rencontrer pour l’appuyer dans cette lutte de David contre Goliath. Lors de la Journée de la Terre, où plus de 7 000 personnes s’étaient réunies, son discours sur l’état de la planète et la santé des enfants, a suscité une ovation des plus spectaculaires.

Par sa détermination et ses multiples démarches, Jean-Dominic a réussi à convaincre le ministère de la Santé du Canada à investir 6 millions de dollars dans une étude de trois ans sur le cancer chez les enfants et son lien possible avec les pesticides.

Retour aux Phénix de l'environnement


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017