Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Titre

État de l'écosystème aquatique du bassin versant de la rivière Sainte-Anne : faits saillants 2004-2006


Auteur

Hébert, S. Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Direction du suivi de l'état de l'environnement

Éditeur

Québec : Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Direction du suivi de l'état de l'environnement, 2007

Résumé

La qualité des eaux et de l’écosystème aquatique de la rivière Sainte-Anne est une préoccupation majeure pour la population de ce bassin versant. La qualité de l’eau de la Sainte-Anne et de ses tributaires est très bonne dans la partie nord du bassin versant, qui est peu peuplée et largement dominée par la forêt. La portion sud du bassin versant, qui repose sur les basses-terres du Saint-Laurent, est utilisée à des fins agricoles et est plus densément peuplée. La qualité de l’eau est tout de même bonne ou satisfaisante sur le cours principal de la rivière à cause de son débit élevé. La qualité de l’eau de la section aval de la rivière Noire est par contre douteuse. Les sous-bassins des rivières Blanche, Charest et Niagarette, ainsi que celui du ruisseau Gendron, présentent de leur côté une eau de mauvaise qualité. On y observe une contamination bactériologique parfois importante, une turbidité élevée et des concentrations en éléments nutritifs favorisant l’eutrophisation. Ces sous-bassins, où les activités agricoles sont prédominantes, sont responsables d’une grande partie des charges en phosphore mesurées à l’embouchure de la rivière Sainte-Anne.

Disponibilité

HTML Format PDF, 959 ko
 
 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017