Rapport sur l'état de l’eau et des écosystèmes aquatiques au Québec

La qualité d'eau

L’eau des lacs, des rivières et du Saint-Laurent ainsi que les nappes d’eau souterraine contiennent des substances dissoutes ou en suspension, telles que des minéraux et des nutriments. La présence de ces substances dans l’eau influence sa qualité.

© 2011, Laforest et Sabourin, Le monde en images, CCDMD

Au Québec, l’état actuel et l’évolution de la qualité de l’eau de surface et de l’eau souterraine s’expliquent par les différentes pressions exercées sur l’environnement. Certaines de ces pressions découlent des conditions naturelles, comme le type de roches et de sols, et d’autres sont attribuables aux activités humaines, comme l’agriculture et l’urbanisation. De façon générale, la qualité de l’eau est bonne là où les pressions associées aux activités humaines sont faibles et moins bonne là où les pressions sont importantes.

Or, une eau de qualité est essentielle au maintien de l’intégrité des écosystèmes aquatiques et au bien-être de la population. En effet, une eau de qualité insuffisante compromet, notamment, le maintien de populations floristiques et fauniques, l’approvisionnement en eau potable et la baignade, et peut avoir des conséquences sur la santé des écosystèmes aquatiques, sur la santé, la sécurité et le mode de vie des populations de même que sur l’économie des secteurs touchés. 

Pour ces raisons, différentes mesures sont mises en œuvre au Québec afin de protéger la qualité de l’eau des lacs et des cours d’eau et celle des nappes d’eau souterraine, en plus de garantir à la population de l’eau de qualité, sans risque pour la santé.