Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Région administrative de l'Abitibi-Témiscamingue

Portrait socio-économique de la région

Témiscamingue - Photo : Guy VallièresSituée à l’extrême ouest du Québec et partie intrégrante du Bouclier canadien, la région de l’Abitibi-Témiscamingue, d’une superficie de 64 656 km2, soit 4,3 % du territoire québécois, est caractérisée par un relief assez uniforme, parsemé de nombreux lacs. La région compte 19 621 lacs de plus de 6 hectares. Autre fait à noter, la ligne de partage des eaux entre le bassin de la Baie d’Hudson et le bassin atlantique via l’Outaouais et le Saint-Laurent traverse cette région. En 2004, elle était habitée par environ 145 321 personnes2.

L’Abitibi-Témiscamingue compte 79 municipalités réparties dans quatre municipalités régionales de comté (MRC) et la Ville de Rouyn-Noranda (ville qui a les compétences d'une MRC). De ce nombre, nous comptons 10 territoires non organisés, 11 villes, 54 municipalités rurales et 4 réserves indiennes. La plupart des municipalités ont moins de 500 habitants et les villes de Ville-Marie, La Sarre, Amos, Val-d’Or et Rouyn-Noranda, chefs-lieux des MRC, regroupent près de 50 % de la population régionale.

Tableau 1 : Population par division administrative2

Division administrative
(Décret 1654-2004)

Population
(2004)

MRC Abitibi

24 351

MRC Abitibi-Ouest

21 302

Ville de Rouyn-Noranda

39 340

MRC Témiscamingue

17 475

MRC Vallée-de-l’Or

42 853

L’économie régionale est peu diversifiée et repose principalement sur l’exploitation et la transformation de la matière ligneuse, l’exploitation minière et l’agriculture. L’activité minière est surtout concentrée dans les zones de Rouyn-Noranda et de Val-d’Or. L’exploitation forestière, bien que moins importante dans le secteur de Rouyn-Noranda, touche l’ensemble de la région. Les principales zones agricoles se trouvent au Témiscamingue et dans les environs de La Sarre.

Tableau 2 : Caractéristiques territoriales et socio-économiques de la région

Caractéristique

Donnée

Population totale2 (habitants)

145 321

(2004)

Superficie du territoire2 (km2)

64 656

(2005)

Nombre de MRC et ville ayant les compétences d'une MRC1

5

(2005)

Nombre de municipalités1

79

(2005)

Nombre d’établissements manufacturiers2

177

(2001)

Nombre d’établissements miniers* en fonction4

36

(1997)

Pourcentage du territoire en forêt4 (%)

85

(2004)

Pourcentage du territoire en agriculture5 (%)

10

(2003)

Taux de chomâge2 (%)

7,5

(2005)

Revenus moyens totaux des particuliers2 ($)

24 414

(2004)

Emploi3 : secteur primaire (%)
secteur secondaire (%)
secteur tertiaire (%)

14,9
14,3
70,8

(2003)
(2003)
(2003)

*Inclut les carrières, les sablières et les tourbières.

Sources :

  1. Répertoire des municipalités du Québec 2005.
  2. Institut de la statistique du Québec.
  3. Développement économique Canada pour les régions du Québec.
  4. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune.
  5. Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation.

Clova - Photo Stéfany Lafrenière

En 2003, le territoire forestier couvrait 85 % du territoire de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, dont 93 % en forêt publique et 7 % en forêt privée. Pour sa part, le territoire agricole (incluant les boisés) représentait, en 1997, 10 % du territoire de cette région. En 2001, on retrouvait dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue 177 établissements manufacturiers. De plus, 36 établissements miniers étaient en fonction en 1997. En décembre 1997, la région comptait 19 producteurs de minéraux métalliques, dont 17 produisaient au moins de l’or, et une fonderie.

Retour à l'index de la région de l'Abitibi-Témiscamingue


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017