Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Région administrative de la Chaudière-Appalaches

Portrait socio-économique de la région

Saint-Antoine-de-l'Isle-aux-Grues, photo : Jean BeaulieuLa région de la Chaudière-Appalaches, créée en 1987, se situe au centre-sud du Québec. Elle est délimitée à l’ouest par les régions de l’Estrie et du Centre-du-Québec et à l’est par la région du Bas-Saint-Laurent. Le fleuve Saint-Laurent constitue la limite nord de la région et la frontière canado-américaine (état du Maine), la limite sud. La région peut être divisée, du nord au sud, en trois ensembles géomorphologiques. La zone nord, qui jouxte le fleuve, consiste en une plaine côtière faisant partie des Basses-Terres du Saint-Laurent. Au sud de cette plaine, le relief s’accentue en une série de crêtes et de terrasses rocheuses. Celles-ci mènent, plus au sud, au plateau appalachien, constitué de collines plus ou moins vallonnées faisant partie de la chaîne des Appalaches. Il faut noter la présence dans cet axe nord-sud de deux importantes vallées, soit la vallée de la Chaudière et celle de l’Etchemin.

La région de la Chaudière-Appalaches a une population de 390 505 personnes, réparties dans 136 municipalités, elles-mêmes regroupées dans 9 municipalités régionales de comté (MRC) et une municipalité locale exerçant certaines compétences de MRC, la ville de Lévis. La ville de Lévis représente 32 % de la population régionale. À l’extrême sud de la région, les MRC de L’Amiante et de Beauce-Sartigan constituent également des pôles démographiques importants et concentrent environ 24 % de la population.

Tableau 1.1 : Population par division administrative

Division administrative

Population (2003)

Ville de Lévis

125 241

MRC Beauce-Sartigan

48 448

MRC Bellechasse

33 915

MRC L’Amiante

43 968

MRC L’Islet

19 653

MRC La Nouvelle-Beauce

30 977

MRC Les Etchemins

18 023

MRC Lotbinière

27 673

MRC Montmagny

23 609

MRC Robert-Cliche

18 998

En 2000, le territoire forestier couvrait 74,1 % du territoire de la région de la Chaudière-Appalaches, dont 14 % en forêt publique et 86 % en forêt privée. Pour sa part, le territoire agricole, incluant les boisés, représentait en 2001, 33,6 % du territoire de cette région.

Au plan de la structure économique régionale, l’agriculture, la foresterie et les mines regroupent 13,92 % de l’emploi dans le secteur de la production de biens. En 2001, on dénombrait 37 établissements miniers en fonction (incluant les carrières et sablières de grande importance) dans la région.

Par ailleurs, l’industrie manufacturière régionale est diversifiée et dynamique. En début d’année 2003, on comptait 1 304 établissements manufacturiers.

Tableau 1.2 : Caractéristiques territoriales et socio-économiques de la région

Caractéristiques

Données

Population totale1

390 505

(2003)

Superficie du territoire1

15 128 km2

(2003)

Nombre de MRC1

9

(2003)

Nombre de municipalités locales exerçant certaines compétences de MRC1

1

(2003)

Nombre de municipalités et territoires équivalents1

136

(2003)

Emploi2 : Ensemble des industries
  • secteur de la production de biens
  • secteur des services
  • aucune classification*



37 %
61 %
2 %



(2002)
(2002)
(2002)

Taux de chômage2

5,6 %

(2002)

Revenu total des déclarants**
et dépendants*** ayant un revenu3

23 614 $

(1999)

Nombre d’établissements manufacturiers4

1 304

(2003)

Nombre d’établissements miniers**** en fonction5

37

(2001)

Pourcentage du territoire en forêt5

74,1 %

(2000)

Pourcentage du territoire en agriculture6

33,6 %

(2001)

* : comprend les personnes dont le dernier emploi occupé remonte à plus de 12 mois
** : déclarants : personnes ayant rempli une déclaration d’impôt
*** : membres non-déclarants d’une famille
**** : inclut les carrières, les sablières et les tourbières

Sources :

  1. Ministère des Affaires municipales et de la Métropole
    Répertoire des municipalités
  2. Institut de la statistique du Québec
  3. Statistique Canada, Division des données régionales et administratives
    Institut de la statistique du Québec, Compilations
  4. Centre de recherche industrielle du Québec
  5. Ministère des Ressources naturelles
  6. Statistique Canada, Recensement de l’agriculture de 2001
    Institut de la statistique du Québec, Le Québec chiffres en main


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017