Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Région administrative de la Chaudière-Appalaches

Sites d'intérêt

  • Comité de bassin versant de la rivière Chaudière II (COBARIC II)
    En 1994, COBARIC, organisme sans but lucratif, débute la première phase de réalisation d’une expérience pilote de gestion intégrée de l’eau par bassin versant. En vertu d’une entente signée le 24 novembre 1997, COBARIC II est créé et la deuxième phase de l’expérience se poursuit dans le but, entre autres, de réaliser un schéma directeur de l’eau pour le bassin versant de la rivière Chaudière. Le rapport final du schéma a été rendu public le 12 septembre 2000. <http://www.cobaric.qc.ca>
  • Comité de restauration de la rivière Etchemin (CRRE)
    Le territoire du bassin versant de la rivière Etchemin constitue le champ d’intervention du Comité de restauration de la rivière Etchemin. Créé en 1993, cet organisme sans but lucratif s’est fixé deux principaux mandats, soit de restaurer la qualité de l’eau et des berges de la rivière Etchemin et de ses tributaires, ainsi que de réintroduire le saumon atlantique dans cette rivière. <http://www.crre.ca/>
  • Comité ZIP Québec/Chaudière-Appalaches
    Le Comité ZIP veut promouvoir la concertation des intervenants concernés pour produire un plan d’action et de réhabilitation écologique (PARE) du fleuve Saint-Laurent sur son territoire. Il s’affaire également à la mise en œuvre d’actions concrètes de réhabilitation, de conservation et de mise en valeur du Saint-Laurent. <http://www.zipquebec.com/>
  • Conseil de bassin de la rivière Etchemin (CBE)
    Le Conseil de bassin de la rivière Etchemin est une corporation sans but lucratif incorporée en 2000. Sa mission est de favoriser la gestion intégrée des activités susceptibles d'avoir un impact sur l'eau et les ressources aquatiques du bassin versant de la rivière Etchemin. La Corporation a compétence sur un territoire qui regroupe 26 municipalités et la ville de Lévis.
  • Conseil régional de l’environnement de Chaudière-Appalaches (CRECA)
    Depuis 1991, le Conseil régional de l’environnement de Chaudière-Appalaches, un organisme à but non lucratif, cherche principalement à promouvoir le développement durable et à favoriser, sur son territoire, des actions concrètes en matière de protection de l’environnement par la concertation des intervenants régionaux.  <http://www.creca.qc.ca>


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017